Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 8
Invités : 142
Invisible : 0
Total : 150
· Obsidiane · DeviousF · Aude Doiderose · student27 · ori · Traalndoor · Ossette
Équipe de gestion
· Maschoune
13029 membres inscrits

Montréal: 12 nov 13:32:37
Paris: 12 nov 19:32:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Phénotype Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
150 commentaires
Membre depuis
24 août
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 8 oct à 19:37 Citer     Aller en bas de page

Je pense, je mens,
Je dépense, je démens

Je suis un cas addict,
Normal je m’appelle Philippe !
Quand la lune est à son pic,
Faut que je laisse parler mon phénotype !

Je panse, trop aimant,
Je stance, délirant

Je veux démêler les fils,
Je veux trouver une île !
Faut que je laisse aller mes mouvements contre-transférentiel,
Plutôt que d’aller chercher dans le référentiel !

Je pense, je mens,
Je dépense, je démens

Je veux changer les piles,
Je veux changer d’asile !
Et c’est toujours la même rengaine,
Que du fond du holster je dégaine !

Je panse, trop aimant,
Je stance, délirant

Alors le phéno-sale -type,
Va attendre qu’on lui dicte,
Ou aller poser sa lippe,
Et laisser parler son génotype

Je pense, je mens,
Je dépense, je démens

Le train va foncer comme un dément,
Laissez bien ouvert le tunnel,
On va enlever les pansements,
Laisser la source cascader, l’emmener au ciel !

Je panse, trop aimant,
Je stance, délirant
Je pense, je mens,
Je dépense, je démens

  Ori
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
215 poèmes Liste
7135 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 9 oct à 09:22 Citer     Aller en bas de page

de quoi sont fait nos types.
Je panse, restaurant,
Je cadence, ces moments.
Je pense, je mens,
Je dépense, je démens.
suis-je un politique ?
en cumule de logiques ?
où est le remplaçant ?
qu'ici, on attend ?
merci ORI.

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
150 commentaires
Membre depuis
24 août
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 9 oct à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Merci de ce retour rigolo Sasamuse

  Ori
Phoenix548
Impossible d'afficher l'image
Et que cela soit écrit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
21 commentaires
Membre depuis
28 septembre
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 14 oct à 21:08
Modifié:  14 oct à 21:09 par Phoenix548
Citer     Aller en bas de page

WoW... encore une fois tu m’impressionne! J’ai commencer à lire ton texte puis d’un coup j’ai ressentit un rythme et sans le vouloir au bout de 6 vers j’me suis mis à rapper ton texte! J’avais l’impression de connaître le texte par coeur alors que c’était la première fois que je le lisais!

Bravo,
Phœnix (Phoenix548 )

  Phoenix
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
983 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 15 oct à 04:21 Citer     Aller en bas de page

Quand la Pensée se dispense, il faut suivre...
Mais c'est phénoménal !

  M@rs
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
150 commentaires
Membre depuis
24 août
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 15 oct à 16:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de M@rselO
Quand la Pensée se dispense, il faut suivre...
Mais c'est phénoménal !



Marselo vous trouver qu'il est hermétique . En tout cas merci pour le compliment et le retour.
Bonne soirée
Philippe

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 103
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0628] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.