Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 14
· Cioran
13021 membres inscrits

Montréal: 21 oct 19:38:50
Paris: 22 oct 01:38:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Et si je partais Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
307 poèmes Liste
5643 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 9 oct à 15:00
Modifié:  10 oct à 02:40 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Si je tournais la mappemonde
Si je faisais le tour du monde
En traversant les mers profondes
Trouverais-je les plages blondes

Où poser enfin mon esprit
M'évader de ces grands murs gris
Voir le grand jour après la nuit
M'ouvrir au soleil épanoui

Derrière mes maudits barreaux
Je rêve d'être un bel oiseau
Qui s'envole au-dessus des eaux
Le ciel pur des jolis ruisseaux

Quitter la ville pour l'espace
Au gré du vent suivre la trace
Du chemin d'un rêve qui passe
Frôlant les astres avec grâce

Comme si je faisais le voyage
Sur un tapis blanc de nuages
Au cœur de douillets paysages
A la candeur joliment sage

Suivant le temps de mes humeurs
Tout comme une envolée de fleurs
Mon esprit se fait voyageur
Essaimant ses rêves d'ailleurs

  je suis et resterai celle qui t'attends
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
21028 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 10 oct à 02:12 Citer     Aller en bas de page

Que de jolis voyages tu pourrais faire, dans ton envol, je t'accompagne si tu le veux, de belles images tu nous offres là, merci ROUSSELAURE, c'est un poème apaisant et plein d'espoir.
Bises ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14299 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 10 oct à 11:13 Citer     Aller en bas de page

très belle ballade
sous tes vers

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
519 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 10 oct à 11:32 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir;
J'ai aimé participer à ce voyage
Bien à toi
Papillon

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
307 poèmes Liste
5643 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 15:07 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode de vouloir m'accompagner dans mon voyage. Je vois que tu l'as déjà fait au travers de mes mots.
Amitiés.

Merci Mido pour l'appréciation.
Amitiés.

Merci Papillonmystère d'avoir participer à ce voyage.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
617 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 11 oct à 19:59 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Laure,

Dans ce beau poème j'ai ressenti de la tristesse et de la peine, je veux dire pas beaucoup de bleu.

Nous savons pourquoi et pensons bien à toi.

Et le moment venu, quand l'heure viendra, demain ou après-demain, tu écriras de nouveau, Vive les couleurs !

" Il y a tant de belles couleurs à cueillir
Aimer les fleurs qu'elles soulèvent au fond de nous
De si jolis éclats que le cœur va chérir
Comme des points d'amour si rares et si doux "


MERCI d'avoir partagé, tous ces temps, tes couleurs.




 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
546 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 12 oct à 17:47 Citer     Aller en bas de page

Rousselaure,
Un beau poème qui nous fait faire à nous aussi un voyage poétique à travers vos mots qui nous introduisent dans un Univers de douceurs et d'enchantements.J'aime tout particulièrement la quatrième strophe qui nous dit comment le poète trouve son inspiration:"suivre la trace du chemin d'un rêve qui passe..."
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2479 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 14 oct à 04:19
Modifié:  14 oct à 04:22 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Partir oublier la grisaille du béton, le train train quotidien, la surpopulation et retrouver une nature simplement belle aimante, je fais encore ce rève. Mais ... Nous avons oublié la terre et sommes devenus un peu esclave de l'argent qu'on nous donne contre un travail. Alors oui il est bon de réver

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
307 poèmes Liste
5643 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 14 oct à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Merci infiniment Ali pour la gentillesse de ton commentaire qui me touche.
Le bleu n'est jamais très loin. Il reviendra.
Amitiés.

Merci Flora d'être venue dans mon univers et d'avoir poser ces quelques mots d'appréciation.
Amitiés.

Merci Cidnos pour ton ressenti sur mon poème. C'est vrai qu'il fait bon de rêver mais hélas la réalité nous rattrape assez vite.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 119
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0283] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.