Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 14
· Cioran
13021 membres inscrits

Montréal: 21 oct 19:39:28
Paris: 22 oct 01:39:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L’ange et l’assassin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 11:10
Modifié:  Avant-hier à 06:40 par FeudB
Citer     Aller en bas de page




L’Ange et l’Assassin

***

Le beau parleur, souvent, n’est que pâle copie
Qui vous parle du temps sans connaître la pluie
Un peu comme un acteur qui joue les faux-semblants
Un peu comme un voyeur qui croit être un amant.

Il a des mots sensibles et des gestes arrondis,
Qui le rendent crédible à vos yeux ébahis.
Il est une âme-sœur pour son énorme ego,
Il est l’entremetteur, la voix de son écho.

Il est un schizophrène, un corps à plusieurs têtes,
Qui cultive la haine en parlant de la fête,
Il est un malheureux en quête d’un bonheur,
Il est le désaveu de sa propre douleur.

Derrière ses secrets il y a une bête,
Qui a cru trop longtemps qu’il était moins que rien,
Il n’a jamais touché aux cheveux d’une tête
Mais il a dans le sang le pire des instincts.

Il les voulait très belles entre femme et enfant,
Qu’elles fussent pucelles ou bien l’équivalent,
Il eut fallu qu’elles soient marquées par la vertu
Et leur petit minois celui d’une ingénue.

Alors ils parleraient d’un monde imaginaire
Dans lequel une fée s’éprend d’un vieux crapaud
Qui serait sous l’effet d’une vieille sorcière
Qui l’aurait condamné à vivre près de l’eau.

Et bon an et mal an l’amour l’a rencontré,
Cette elle était un ange venu le libérer,
Et dans un seul élan il l'a prise dans ses bras
Provoquant un étrange changement dans sa voix.

Rempli de sa colère, il réclama sa chance,
Mais elle lui résista comme une forcenée,
Devant cette misère fut pris de jouissance
Et soudain la frappa jusqu’à l’éternité.

Et il est demeuré dans un profond silence
A contempler l’horreur de son maudit forfait,
Alors il a pleuré devant son innocence
Et frappé de stupeur il s’est assassiné.

Beau parleur n’a de mots que pelures d’orange,
Parfois il a un cœur mais ce n’est pas le sien,
Ce hâbleur vend des maux aux couleurs étranges,
Des bouquets de bonheur au funeste destin.

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14299 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 11:16 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1349 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 12:58 Citer     Aller en bas de page

Mais que c'est superbement écrit !

Imbu de lui même ....un portrait qui fait frémir car derrière ses belles phrases et sa séduction se cache la violence !

et Merci pour ce beau " témoignage "

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
9951 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 14:13 Citer     Aller en bas de page

Toujours un réel plaisir à lire tes mots Sylvain

Merci pour ça

  ISABELLE
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
3617 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 14:54 Citer     Aller en bas de page

Dans le style d'une fable mais la morale est à frémir...

Hélas, ils sont nombreux ceux à la personnalité trouble qu'une enfance malheureuse bien souvent,
n'a pas pu construire solidement.

Toujours cette belle musicalité de l'alexandrin...

Myo

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
4217 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 16:26
Modifié:  11 oct à 16:27 par QUOIQOUIJE
Citer     Aller en bas de page

Citation de
Cette elle était un ange venu le libérer



Belle image

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
643 poèmes Liste
3648 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 12 oct à 02:41 Citer     Aller en bas de page

Lequel est au parloir?

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
21028 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 12 oct à 04:10 Citer     Aller en bas de page

J'ai frissonné à ce poème si bien décrit.
Oui c'est un peu comme une fable, mais certains points sont d'une réalité incroyable.
Bises SHOVNI
ODE 31 - 17

  OM
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 12 oct à 04:15
Modifié:  12 oct à 04:28 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très plaisante lecture



Merci Mido Fidel ami


Citation de Pieds-enVERS
Mais que c'est superbement écrit !

Imbu de lui même ....un portrait qui fait frémir car derrière ses belles phrases et sa séduction se cache la violence !

et Merci pour ce beau " témoignage "



Merci pour ce bel eloge qui me touche, oui, l’horreur est souvent bien maquillée malheureusement.

Citation de Maschoune
Toujours un réel plaisir à lire tes mots Sylvain

Merci pour ça



Merci Isabelle, toujours les mots qui encouragent


Merci à vous

Amitié,
Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 12 oct à 04:31
Modifié:  12 oct à 04:35 par Shovnigorath
Citer     Aller en bas de page

Citation de Myo
Dans le style d'une fable mais la morale est à frémir...

Hélas, ils sont nombreux ceux à la personnalité trouble qu'une enfance malheureuse bien souvent,
n'a pas pu construire solidement.

Toujours cette belle musicalité de l'alexandrin...

Myo



Bonjour Myo,

Les travers de l’esprit sont trop multiples pour tous les appréhender mais parfois une image ou deux réveille les consciences

Plein de bizzzz

Citation de QUOIQOUIJE

Citation de
Cette elle était un ange venu le libérer



Belle image



Bien vu Quoiqouije ce vers passerait presqu’ inapercu hahaha

Merci pour ça

Citation de ODIN
Lequel est au parloir?



Qui est au parloir Ô-din et bien son profil je présume hahaha


Merci à vous tous, des chaleureuses poignées de mains amicales

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 12 oct à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
J'ai frissonné à ce poème si bien décrit.
Oui c'est un peu comme une fable, mais certains points sont d'une réalité incroyable.
Bises SHOVNI
ODE 31 - 17



Bonjour Ode, pas d’erreure Ce coup ci hahaha,

Voilà un écrit qui se fait entendre et tant mieux car je trouve qu’on ne consacre pas assez d’attention aux déplacements du mental surtout lorsqu’il commence à croire qu’il a raison jusqu’a La perdre.

Plein de grosses bizzzzzz


  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1405 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 12 oct à 11:13 Citer     Aller en bas de page

Ces gens là peuvent être de grands techniciens, mais comme tu dis, ils n'ont pas d'âme. Merci d'i partage, Sylvain !

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 13 oct à 06:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Claude Glissant
Ces gens là peuvent être de grands techniciens, mais comme tu dis, ils n'ont pas d'âme. Merci d'i partage, Sylvain !



Bonjour Jean-Claude,
Merci pour cet éclaircissement et cet éloge que j’apprecie
En effet ces ‘’desaxes’’ Sont d’une intelligence Machiavélique quand à la nature humaine ce qui en fait leur arme principale

Amicalement

Sylvain

PS, ‘’d’i ?’’ Pas compris^^

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1405 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 14 oct à 06:27 Citer     Aller en bas de page

??? j'comprends pas non plus. Je pourrais dire que mes doigts ont fourché, mais de "du" à "d'i"... ???

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
203 commentaires
Membre depuis
22 avril
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 14 oct à 08:45 Citer     Aller en bas de page

Je suis désolée mais, contrairement à mido ben, je n'ai pas trouvé la lecture plaisante.
Comment peut-on voir quelque chose de plaisant lorsque l'on aborde un sujet aussi grave?
Par contre, j'ai apprécié la façon dont tu l'as traité avec des mots qui laissent subsister une horreur sous-jacente.

5 U

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 14 oct à 14:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Claude Glissant
??? j'comprends pas non plus. Je pourrais dire que mes doigts ont fourché, mais de "du" à "d'i"... ???



Pas de soucis %))) ça m’arrive fréquemment , amitié


Citation de Amanda
Je suis désolée mais, contrairement à mido ben, je n'ai pas trouvé la lecture plaisante.
Comment peut-on voir quelque chose de plaisant lorsque l'on aborde un sujet aussi grave?
Par contre, j'ai apprécié la façon dont tu l'as traité avec des mots qui laissent subsister une horreur sous-jacente.

5 U



La lecture peut être, éventuellement agréable dans son harmonie, mais le fond n’est pas supposé l’etre En effet.
Je suis désolé de t’avoir imposé ce désagrément mais ce ne sera pas le dernier je le crains, ceci dit merci d’avoir apprécié
Le tact dans le traitement du texte

Merci Amanda,


Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2479 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 16 oct à 15:46
Modifié:  16 oct à 15:49 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sylvain
C'est évidemment le portrait d'un homme effroyable ... mais tellement réaliste ... un schizophrène ... séducteur qui ne peut pas cacher longtemps sa nature et son goût pour la violence.
C'est un sacré poème. Bravo pour ce portrait ... clinique.
Bonne journée
Christophe

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 17 oct à 14:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Bonjour Sylvain
C'est évidemment le portrait d'un homme effroyable ... mais tellement réaliste ... un schizophrène ... séducteur qui ne peut pas cacher longtemps sa nature et son goût pour la violence.
C'est un sacré poème. Bravo pour ce portrait ... clinique.
Bonne journée
Christophe



Bonsoir Christophe,
Il est vrai que parler de ce type de dérangement mental n’est pas forcément poétique mais ça fait réfléchir car bien que malades et dangereux ils n’en sont pas moins des etres vivants donc il faut en parler. D’ailleurs je crois que je vais en publier un second, histoire d’aller un peu plus loin.
Merci de m’avoir lu et apprécié comme à ton habitude

Amic1lement,

Sylvain

Ps . La maison d’edition Que tu m’avais conseillé m’a dit qu’ils ne faisaient plus dans la poésie ( acte sud) salut vieux frère.

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Tychilios Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
5 octobre
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 18 oct à 07:40 Citer     Aller en bas de page

N’en déplaise à ceux qui croiront y voir une apologie du mal, ce texte qui sort des sentiers battus de la bien-pensance est un plaisir à lire. Tu décris avec talent et d’une manière quasi criminologique le syndrome de l’érotomanie, que l’on retrouve souvent chez les criminels en série. (c’est dans ce sens que j’ai employé dans un précédent commentaire le terme d’iconoclaste). Je suis très friand de textes sombres, la beauté jaillit parfois des ténèbres. A bientôt Sylvain, Georges.

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


« L’éternité dure sans temps » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1822 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 18 oct à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tychilios
N’en déplaise à ceux qui croiront y voir une apologie du mal, ce texte qui sort des sentiers battus de la bien-pensance est un plaisir à lire. Tu décris avec talent et d’une manière quasi criminologique le syndrome de l’érotomanie, que l’on retrouve souvent chez les criminels en série. (c’est dans ce sens que j’ai employé dans un précédent commentaire le terme d’iconoclaste). Je suis très friand de textes sombres, la beauté jaillit parfois des ténèbres. A bientôt Sylvain, Georges.



Bonjour mon ami Georges,
L’érotomanie est l’un des traits du caractère comportemental des personnes à personnalité multiples entre autres maux et je comprends parfaitement ta réactivité, je n’avais pas saisi le sens donné à iconoclaste de la même façon et avais restreint ce terme à son sens basic de révolte.
Merci pour cet éloquent commentaire qui m’a instruit un peu plus.

Amicalement,


Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 205
Réponses: 19
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0626] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.