Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 34
Invisible : 1
Total : 37
· NOMAL' SLAND · ori
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 18:36:17
Paris: 17 oct 00:36:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Et la rose était noire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 21 oct 2018 à 12:41
Modifié:  21 oct 2018 à 13:45 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Pas un plissé sur l’eau, la lune s’y mirait.
Mais il la vit soudain dans le lac endormi,
S’ouvrant comme une fleur sa robe d’organdi
Laissait jaillir ses seins tels de beaux fruits dorés.

En une vague rousse ses cheveux ondoyaient
Et ses grands yeux de braise enluminaient le soir.
Alors qu’elle s’offrait comme un nu de Renoir
Sur sa bouche incarnate l’oiseau vint se nicher.

Une étoile chuta sur cette ombre illusoire,
Un long gémissement s’enroula dans un cri
Et l’envol de sa main emprisonna la nuit.
Sous un rayon de lune saignait la rose noire !


Photo perso

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 21 oct 2018 à 13:07 Citer     Aller en bas de page

Superbe, tel un tableau de Renoir justement.
C'est vivant coloré et la fin est sublime.
Merci pour ces vers, j'ai vraiment apprécié ce poème
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15660 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 21 oct 2018 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

superbe toile
poètique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 21 oct 2018 à 13:47 Citer     Aller en bas de page

De belles images et des couleurs dans tes mots Pieds-enVERS, c'est superbe !

  ISABELLE
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 21 oct 2018 à 17:01
Modifié:  21 oct 2018 à 17:17 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Superbe, tel un tableau de Renoir justement.
C'est vivant coloré et la fin est sublime.
Merci pour ces vers, j'ai vraiment apprécié ce poème
Bises amicales ODE 31 - 17



Bonsoir Ode .....je ne savais pas trop ds quelle rubrique le placer, un mélange d'ésotérisme et d' imagination débordante en est le fil conducteur.....
Merci pour ton passage !

Citation de ODIN
Joli pieds en vers



Oui mais aussi des pieds qui sont en droit ( de je ne sais pas quoi encore ! )
Merci

Citation de mido ben
superbe toile
poètique



merci mido d'apprécier cette toile obscure !

Citation de Maschoune
De belles images et des couleurs dans tes mots Pieds-enVERS, c'est superbe !



Merci Isa pour le pouce levé sur cette nuit énigmatique !

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
562 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 22 oct 2018 à 05:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour
Vraiment très beau .

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2760 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 22 oct 2018 à 07:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pied en vers
Voilà un beau texte ... où je vois une image d'Ophélie au début... avec un brin de mystère à la fin
Bonne journée
CHristophe

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Helios
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 22 oct 2018 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Magnifique et troublant ce poème nous transporte avec des mots ciselés par une sensuelle orfèvre vers des extases ténébreuses dans un monde irréel et mystérieux. Agréable mélange d’émotions diverses à la composition idéale. J'ignore la matière qui compose vos petits pieds mais votre coeur assurément est un diamant noir. Encore encore encore… Georges

 
Room H7

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
44 commentaires
Membre depuis
17 octobre 2018
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 22 oct 2018 à 18:18 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé ta poésie, j'en manque tellement dans mes écrits

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 22 oct 2018 à 18:18
Modifié:  22 oct 2018 à 18:25 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Citation de M@rselO
( ͡◕ ͜ʖ ͡◕ )

Celui-ci me plaît beaucoup, à lire et relire, à imaginer, au sens "mettre en images", comme la chouette photo nous y invite...
Oserais-je dire une "rose incarnée" ? ou une chair "inflorée" ? voire déflorée....

C'est ici un concentré de Poésie, qui contient tout le surréalisme qu'auraient pu peindre Dali ou accrocher Apollinaire (le précurseur) !
"Il songe aux roses de Sâdi
Et soudain sa tête se penche
Car une rose lui redit
La molle courbe d'une hanche"


Je retiens ce "il" mystérieux du seconde vers, qui jette un œil sur le lac des signes, pour poser le regard inverti du lecteur dans l'univers fantasmagorique qui l'attend !

Une belle promesse pour les prochaines semaines... car évidemment, on en redemande !




( ͡◕ ͜ʖ ͡◕ )

Youpi ! ne serait-ce que pour avoir un com comme celui-ci ça valait bien la peine que je fasse un effort pour écrire !
Ose ..ose , tu peux tout te permettre au sujet de la rose ....j'aime citer Néruda qui dit " mes mots ils sont à toi plutôt qu'à moi , une fois posés ils ne m'appartiennent plus ! Donc j'aime lire l'interprétation que le lecteur peut faire de mon texte.
C'est vrai que l'on peut parler de surréalisme pour cet écrit ds lequel se manifeste l'union du réel et l'imaginaire , le fil conducteur étant peut-être cette rose noire!
je pense que le prochain sera plus ds la légèreté ...à suivre !



Citation de Drôle d'oiseau
Superbe !!!
+favoris

JC



merci mon zoziau......dommage que tu sois aux abonnés absents ! Ta poésie me manque


Citation de PapillonMystere
Bonjour
Vraiment très beau .



Bonjour

C'est sympa d'avoir volé jusqu'à moi ...et d'avoir déposé un peu de votre mystère
Merci

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 23 oct 2018 à 11:21
Modifié:  23 oct 2018 à 11:36 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Bonjour Pied en vers
Voilà un beau texte ... où je vois une image d'Ophélie au début... avec un brin de mystère à la fin
Bonne journée
CHristophe



Bonjour Christophe

Je ne me suis pas inspirée d'Ophélie mais en relisant le poème de Rimbaud je me rends compte que l'on pourrait effectivement voir des similitudes avec cette étrange ELLE de mon texte.....merci de le voir ainsi !
J'ai voulu créer un climat surréaliste où se côtoient obscur , irréel avec la réalité de la rose noire qui est là qq part

Merci


Citation de Tychilios
Magnifique et troublant ce poème nous transporte avec des mots ciselés par une sensuelle orfèvre vers des extases ténébreuses dans un monde irréel et mystérieux. Agréable mélange d’émotions diverses à la composition idéale. J'ignore la matière qui compose vos petits pieds mais votre coeur assurément est un diamant noir. Encore encore encore… Georges



Encore .....encore dîtes-vous ? Non cela me demande trop d'effort et je suis bien trop fainéante.....
Merci pour cet élogieux com qui fait part de votre ressenti( mazet ...mots ciselés par une sensuelle orfèvre,vous me laissez ss voix tellement je suis touchée )

Merci Georges


Citation de Room H7
J'ai beaucoup aimé ta poésie, j'en manque tellement dans mes écrits



Bonjour Room .....une petite confidence , il n'y a ps si longtemps que j'écris et c'est en lisant les autres que j'ai appris à mieux faire , à essayer d'améliorer mon écriture et ds le fond et ds la forme ...mes premiers textes n'étaient pas folichons !

Merci







 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 387
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0445] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.