Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· Elisa
13255 membres inscrits

Montréal: 15 oct 02:40:53
Paris: 15 oct 08:40:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Peur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 23 oct 2018 à 11:14 Citer     Aller en bas de page


PEUR


Je suis la peur
Et je viens pour mon repas du soir.

Je la retrouve affalée sur le lit,
Déjà prise d'angoisse.
Elle ferme les yeux pour me repousser,
Mais je connais le chemin.
Je lui chuchote mes secrets,
Doucement,
Lentement,
Pour qu’insidieusement ils pénètrent son esprit.
Elle implore la paix,
Pour que s’éteigne le feu dans sa tête.
Mais la paix,
Ce n'est pas ce que je suis venu lui offrir.
Mon but, ici, a toujours été clair,
Voir son désarroi,
La voir se déchirer,
La voir crier.
Et même si ses pilules me ramènent dans les ténèbres,
Qu'on se sépare pour un temps,
J'attendrai patiemment dans un coin de son cerveau
Pour,
Dans un jour,
Dans une semaine,
Dans un mois ou plus,
Revenir me nourrir d'elle.


AMANDA SMITH SKINNER


 
Room H7

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
44 commentaires
Membre depuis
17 octobre 2018
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 23 oct 2018 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

Je sais comment ça marche et comment ça s'attaque à ton estomac pour mieux t'attraper par la gorge. Bravo pour ce poème, l'angle choisi est.. terrifiant.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 24 oct 2018 à 13:38 Citer     Aller en bas de page

Coucou Amanda ! Même pas peur. Le chemin de la peur, c'est la nuit. Alors ne surtout pas fermer les yeux quand la peur survient, parce qu'elle rentre alors dans notre propre nuit. Merci du partage !

 
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 25 oct 2018 à 07:05 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup forme et fond.

AMITIÉS,

TTM

  Vivre un jour à la fois
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 25 oct 2018 à 12:48 Citer     Aller en bas de page

Original, l'idée est bien trouvée et bien menée - bravo -

Yvon

  YD
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 28 oct 2018 à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Room H7
Je sais comment ça marche et comment ça s'attaque à ton estomac pour mieux t'attraper par la gorge. Bravo pour ce poème, l'angle choisi est.. terrifiant.



5 U pour ton commentaire avisé.

Citation de Jean-Claude Glissant
Coucou Amanda ! Même pas peur. Le chemin de la peur, c'est la nuit. Alors ne surtout pas fermer les yeux quand la peur survient, parce qu'elle rentre alors dans notre propre nuit. Merci du partage !



Des peurs, il y a 50 000 sortes.
De celles qui te détruisent à celles qui te stimulent en passant par celles qui te procurent un frisson + ou - (dé)agréable.
Mais tu as raison, c'est dans le noir qu'elles se développent. Que ce soit dans la salle de ciné ou dans la nuit de ton cerveau et dans ce cas fermer les yeux pour refuser de la contempler en face n'est pas une solution pour la combattre.
Il faut savoir apprivoiser ses peurs.
C'est ce que j'essaye de faire.

5 U pour ton autographe

Citation de Tristamourir
J'aime beaucoup forme et fond.

AMITIÉS,

TTM



5 U, I'm delighted.

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 28 oct 2018 à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
Original, l'idée est bien trouvée et bien menée - bravo -

Yvon



5 U. I'm glad.

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
897 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 29 oct 2018 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Amanda,
Dans votre poème vous caractérisez la peur d'une manière saisissante.En lui donnant la parole vous lui permettez d'avoir une volonté propre et donc plus d'emprise sur ses victimes qui paraissent ne plus avoir de force pour se défendre.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
1789 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 30 oct 2018 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Amanda

Sujet superbement imaginé.

Une peur humanisée...qui terrorise !
Elle vient se rassasier
Au repas du soir
Comme un fantôme pervers
Qui se nourrit de l'effet produit.
Une sadique et vorace
Qui sait passer à travers les murs de la solitude
Pénètre dans les esprits et envahit tout l'espace
Insidieusement et efficacement.
Et elle s'en réjouit...
A tous les coups elle gagne !!

(Beaucoup ont du la reconnaître)

Bisous - MUSCADE






  MUSCADE
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 2 nov 2018 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de Shovnigorath
Très belle poésie sur la peur incarnée, une inspiration fantastique, de telles idées dans ta tête, ça fait peur brrrrrrr %)))

Merci Amanda

Amitié,

Sylvain



Si tu savais tout ce qui me passe par la tête! Même Stephen King n'oserait pas le publier.

J'ai apprécié le double sens concernant l'inspiration

5 U

Citation de Flora Lynn
Amanda,
Dans votre poème vous caractérisez la peur d'une manière saisissante.En lui donnant la parole vous lui permettez d'avoir une volonté propre et donc plus d'emprise sur ses victimes qui paraissent ne plus avoir de force pour se défendre.
Amitiés sincères.



Merci de me confirmer ce que j'ai exactement voulu faire.
Quand on écrit un texte, on n'est jamais certain que les mots couchés sur le papier (en l'occurence, ici, la page virtuelle de l'ordi) refléteront les décharges neuroniques produites par votre cerveau.

5 U

Citation de MUSCADE
Bonjour Amanda

Sujet superbement imaginé.

Une peur humanisée...qui terrorise !
Elle vient se rassasier
Au repas du soir
Comme un fantôme pervers
Qui se nourrit de l'effet produit.
Une sadique et vorace
Qui sait passer à travers les murs de la solitude
Pénètre dans les esprits et envahit tout l'espace
Insidieusement et efficacement.
Et elle s'en réjouit...
A tous les coups elle gagne !!

(Beaucoup ont du la reconnaître)

Bisous - MUSCADE



J'ai bien apprécié ta visite.
5 U

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 808
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0447] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.