Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 28
· samamuse · MUSCADE · Fried · Tizen · manusaran
13119 membres inscrits

Montréal: 18 nov 05:15:20
Paris: 18 nov 11:15:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les statues des jardins Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 18 nov 2018 à 19:22
Modifié:  19 nov 2018 à 08:21 par glycine
Citer     Aller en bas de page

Les statues des jardins

Si les statues des jardins pouvaient s'exprimer
Que d'histoires elles auraient à raconter
Témoins privilégiés des choses de la vie
En assistant à tous les Non, à tous les Oui

Timidement, ils se sont assis sur un banc
Au cours de leur tout premier rendez-vous galant
Gênés, ils parlent de la pluie et du beau temps
N'osant pas s'avouer leurs tendres sentiments

Deux amoureux fous s'enlacent avec passion
Promettant de s'aimer jusqu'à la déraison
Déclarant sa flamme il désire l'épouser
Elle accepte heureuse et lui donne un baiser

Ailleurs un couple violemment se déchire
Après un grand bonheur, ils connaissent le pire
Se disputant sous le regard d'une statue
En ce jour, leur amour semble à jamais perdu

Sur un banc, une vieille dame vient s'asseoir
À qui l'écoute elle raconte son histoire
Tous les douloureux souvenirs de sa triste âme
Très touchée, une des statues perle une larme

Alors la prochaine fois que vous vous rendrez
Dans un jardin public pour vous y promener
Ne voyez pas les statues seulement de pierre
Mais comme des présences au regard de lumière

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
4422 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 19 nov 2018 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Joli

GMÉ

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15740 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 19 nov 2018 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

sublime
bonne soiree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
356 poèmes Liste
3684 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 20 nov 2018 à 01:46 Citer     Aller en bas de page

bonjour Glycine,
toutes les statues n'ont pas un cœur de pierre ! Très joli poème !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4090 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 27 nov 2018 à 05:16 Citer     Aller en bas de page

Joli tout plein

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 28 nov 2018 à 03:30
Modifié:  28 nov 2018 à 03:32 par glycine
Citer     Aller en bas de page

Merci Obsidiane... pour ce joli quatrain... J'apprécie

Merci ODIN... Il est vrai que les statues sont drapées ou nues... sourire

Merci Drôle d'oiseau... Oui, il est des silences qui parlent

Merci QUOIQOUIJE... Merci mido ben... Merci Pichardin... Merci ladysatin

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
944 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 1er déc 2018 à 14:19 Citer     Aller en bas de page

glycine,
J'aime beaucoup ce poème qui donne une âme aux statues.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 2 déc 2018 à 17:35 Citer     Aller en bas de page

Merci Flora Lynn... pour cette jolie appréciation

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 367
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0475] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.