Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 26
· MUSCADE · trapanel
13082 membres inscrits

Montréal: 27 mai 05:35:25
Paris: 27 mai 11:35:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Et si c’était la fin du monde Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
2 mai
  Publié: 4 déc 2018 à 15:54
Modifié:  5 déc 2018 à 12:29 par Tristamourir
Citer     Aller en bas de page

Chaque jour a son phénomène
De plus en plus ahurissant
Qui solidement nous malmène
Et nous coûte certainement
La peau des fesses nettement
Alors d’une voix furibonde
Je me dis le cœur palpitant
Et si c’était la fin du monde

Inondée à foison par l’onde
Que nous déverse l’océan
Qui reçoit les eaux de la fonte
Des neiges et de l’ouragan
Notre planète sûrement
Indubitablement s’estompe
Et je criaille à tout venant
Et si c’était la fin du monde

Continûment le jour se lève
Tous les matins nous annonçant
Un gros désastre qui me crève
Le cœur impitoyablement
Me donnant goût à tout moment
De laisser cette moribonde
Agoniser tout en disant
Et si c’était la fin du monde

Prince ! Ô combien chagrinant
Ce triste sort tellement sombre
Que je vous quitte en marmonnant
Et si c’était la fin du monde

4 décembre 2018

  Vivre un jour à la fois
Myster


Le ciel m'est tombé sur la tête, j'ai des étoiles pleins les yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
54 commentaires
Membre depuis
4 avril 2015
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 4 déc 2018 à 16:28 Citer     Aller en bas de page

Et si c'était la fin du monde
Je serais bien heureux d'avoir lu ces quelques vers
Me laissant dans une réflexion profonde
Quant à l'avenir de notre hôte: la Terre

Mes amitiés 

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14776 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 4 déc 2018 à 16:56 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Tristamourir,

Très belle poésie en partage !



Bonne nuit !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
435 poèmes Liste
21629 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 5 déc 2018 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

En tout cas, ça lui ressemble.
Triste et beau poème.
Bises ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15297 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 5 déc 2018 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

triste constat
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
347 poèmes Liste
3597 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 6 déc 2018 à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tristamourir,
alors dépêchons d'en profiter
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
2 mai
  Publié: 8 déc 2018 à 16:33 Citer     Aller en bas de page

Myster
Content de savoir que tu maintiens ta sérénité en ces heures terrifiantes.
André

Sybilla
Merci pour l'acceptation et le grand plaisir de ta visite sur ma page.
André

ode3117
Merci ODE pour notre accord sur ce point et d'ici là ne renonçons pas à nos efforts pour sauver la planète.
André

mido ben
Merci Mido pour ce constat.
André

Pichardin
Voilà une suggestion fort raisonnable. Que faire de mieux!
André

Obsidiane
Un point de vue optimistique avec lequel je suis d'accord.
André


  Vivre un jour à la fois
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
766 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 8 déc 2018 à 18:28 Citer     Aller en bas de page

Tristamourir,
Normalement la terre doit encore survivre cinq milliards d'années, après lesquelles le soleil aura perdu son énergie, ce qui rendra la vie sur terre impossible.Mais il est vrai que certaines catastrophes naturelles dont nous sommes témoins nous donnent l'impression que la fin du monde est plus proche.Cependant il faut toujours rester optimistes et penser que notre terre ne nous abandonnera pas.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4071 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 9 déc 2018 à 00:47 Citer     Aller en bas de page

Cet envoi au Prince est charmant. Il aurait plu à Villon, mais ainsi tourné alors :

Prince, n'enquerez de sepmaine
où elles sont, ne de cest an
qu'à ce refrain ne vous remaine
Et si c'était la fin du monde ?

Mais le questionnement, lui, est bien contemporain et ton texte bien emballé. Emballage recyclable au demeurant.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
1830 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
2 mai
  Publié: 10 déc 2018 à 16:15 Citer     Aller en bas de page

Flora Lynn
Merci Flora de me rassurer ainsi. Dorénavant, je me montrerai plus optimiste en ce domaine. J'espère que l'humain mettra tous les efforts requis pour ménager sa planète et ainsi rendre son passage sur celle-ci plus agréable.
André

In Poésie
Merci JB pour ce commentaire intéressant. J'aime bien écrire une ballade de temps en temps, mais avec le français d'aujourd'hui. Mes connaissances de la langue de l'époque de Villon sont trop limitées.
André

Mes amitiés sincères à vous deux

  Vivre un jour à la fois
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 209
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0306] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.