Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 33
· Obsidiane · ode3117 · andre · Lapoètesse · feethy
13053 membres inscrits

Montréal: 11 déc 08:52:42
Paris: 11 déc 14:52:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Mon destin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 6 déc à 11:36 Citer     Aller en bas de page

Mon Destin

La mort voudrait m’offrir un verre,
Me trouver la nuit dans ses draps ;
Je suis taillé pour les enfers
Mais, je reste en vie dans tes bras.

Dans les recoins de mes douleurs,
Elle défie les yeux dans les yeux.
À la vie, je vole des quarts d’heure,
Des coups de poker à son jeu
Et la mort en sait quelque chose.

Quand elle me voit dans la détresse,
Elle m’invite au bord du danger.
Elle a même donné son adresse ;
Avec qui pourrais-je y aller ?

En vieil apache, rien ne m’atteint ;
Il n’est pas l’heure de dire adieux.
Le diable attend le colt en main
Mais, je dévie son arme à feu.

Mon destin qui en veut
Comme les titans, les dieux,
C’est la mort qui mord la poussière.

Mon destin qui en veut
Comme les titans, les dieux,
C’est la mort qui mord la poussière.
Qui mord la poussière.


Avec un mouchoir sur mes peurs,
J’avale les coups bas comme des dagues.
Je les combats comme un boxeur
En restant droit dans mes santiags.

Elle voudrait me mettre au garage
Sans Coast Highway à l’horizon.
Sur une Harley, je sors des cages,
La fureur de vivre au guidon.

Mon destin qui en veut
Comme les titans, les dieux,
C’est la mort qui mord la poussière.

Mon destin qui en veut
Comme les titans, les dieux,
C’est la mort qui mord la poussière.



 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
225 poèmes Liste
14548 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 6 déc à 11:52 Citer     Aller en bas de page

heureux de te lire de nouveau
très beau poème
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
12937 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 6 déc à 16:20 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Ale,

Très belle poésie !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 7 déc à 01:22 Citer     Aller en bas de page

Sybilla, Mido, merci pour votre lecture et votre appréciation.
Amitiés,
Alexandre

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10316 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 7 déc à 03:46 Citer     Aller en bas de page

Contente de te trouver par ici ALE, toi qui te fais rare ...

Une nouvelle fois tu nous offres des mots que l'on voudrait marier à une mélodie !

Merci à toi, amicales pensées vers toi

  ISABELLE
Obsidiane

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
221 commentaires
Membre depuis
30 octobre
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 7 déc à 06:02 Citer     Aller en bas de page


Un combat assez sauvage pour la survie ..
pour ne pas tomber à terre

Très réussi.

O.

 
Milo Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
Avant-hier
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 7 déc à 08:32 Citer     Aller en bas de page

 
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
241 poèmes Liste
1785 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 7 déc à 12:13 Citer     Aller en bas de page

Un destin aux allures d'un farwest américain. Merci pour ce poème fort original et content de pouvoir te lire à nouveau.

André

  Vivre un jour à la fois
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 7 déc à 14:10 Citer     Aller en bas de page

Isabelle,

Merci pour ta fidélité et tes mots gentils. je t'embrasse.

Obsidiane,

Merci pour ta lecture et ton appréciation.

Milo,

Merci d'avoir aimé mon texte.

Tristamourir,

Oui effectivement, j'ai conçu ce texte un peu dans cette idée (à l'origine ce texte était inspiré par la vie de Johnny Hallyday)

Bonne soirée à tous,
Amitiés,

Alexandre.

 
Miette
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
224 commentaires
Membre depuis
30 novembre
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 7 déc à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre partage et de votre chouette poème, bien construit, nerveux, agréable à lire
Ces vers sont particulièrement beaux à mon gout :

Citation de Ale
Il n’est pas l’heure de dire adieux.
Le diable attend le colt en main
Mais, je dévie son arme à feu

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: Avant-hier à 01:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,

Merci pour votre lecture et vos jolis compliments qui me vont droit au coeur.
Amitiés,
Alexandre

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 144
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0431] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.