Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 28
· ballandine · Wilhelm · ode3117
13177 membres inscrits

Montréal: 13 août 04:19:56
Paris: 13 août 10:19:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 6) : "L’apparence" :: Lettre ouverte d'une fille de joie à... (duo avec Aalis) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
683 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
6 août
  Publié: 30 juil à 06:53
Modifié:  31 juil à 06:29 par Amanda
Citer     Aller en bas de page


LETTRE OUVERTE D'UNE "FILLE DE JOIE" À CEUX QUI RASENT LES MURS POUR....


Toi, le mari "fidèle," embrassant, femme, enfants
Tous les jours quand tu pars et reviens du boulot.
Ou toi, "preux chevalier," laquais des bonnes mœurs,
Te donnant le beau rôle dans ta noble croisade
Anti-perversité. Ou bien toi le larbin
Stoïque, inébranlable d'un dieu intransigeant,
Qui, dans tous tes sermons, nous voues aux gémonies.
Ou, encor toi l'édile "intègre et sans reproche"
Élu, pour ta droiture et l'intérêt de tous.
Ou toi, gros parano critiquant à tout va
De ta plume gorgée de mégalomanie.


Sous ton masque miteux brodé de faux-semblants
Et fausse probité tu partages avec moi
Une même mémoire de ces chambres d'hôtel
Minables et obscures ; ces lieux de "perdition"
Où, à l'insu de tous, tu rencontres ces filles
Qu'on appelle "de joie," par pure dérision.
La joie ! Pour qui ? Pour toi… Mais, surtout, pas pour elles.
Au diable ta morale ! Tu te dis fort, honnête,
Mais tant de vanité dans ta tartufferie
Suffit pour t'engloutir. Ce monde que t'ignores
(Ou dont tu fais semblant) mais qui, pourtant t'attire
Comme le lampadaire le fait pour l'éphémère,
Est un miroir funeste où toutes les blessures
Intérieures se reflètent dans des yeux vides.
Tu m'as jamais parlé, pourtant tu te fais juge.
Tu juges la façade sur tes stéréotypes,
Sans aller voir derrière, quelles sont les raisons.
Tu ne connais rien de l'histoire de ces femmes.
Dont espoirs, et désirs ont été dévorés
Par l'avidité de pingouins qui te ressemblent.
Et, pourtant j'aurais pu, de ces "filles perdues"
T'en raconter plusieurs dans leur vérité crue.
Comme celle pour qui…
Le sexe est devenu une arme qui lui sert
À punir, à tuer les mectons qui la paient.
Celle pour qui…
Les goûts du sperme, du vomi, de la salive,
Qui, en se mélangeant est le goût de la vie
Et ainsi, la soulage, tout le temps qu'il subsiste.
Celle qui…
Tente de vivre sans ressentir les blessures
De son cœur, de son corps, fatigués et meurtris.
Celle pour qui…
Arpenter le trottoir reste incompréhensible.
Celle pour qui…
Le sexe et elle-même ne sont que de l'argent
Et qui vit de le croire, faute d'autres exutoires.
Celle qui…
Avait été violée par l'affreux qu'elle aimait.
Celle qui…
A été élevée pour servir d'animal
De compagnie au fils d'une riche famille.
Celle qui…
Se demande si elle est sale ; un sex-toy ¤ sale
Que se paient des guignols, immondes et pervers.
Celle qui…
Pense : "Je le veux !" Et ne pense que ça
Quand, parmi les michetons, elle en a "choisi" un.
Celle qui…
Est devenue accro à la masturbation ;
La seule drogue lui procurant des orgasmes.
Celle qui…
En préservant l'amour, n'obéit plus qu'au sexe,
Et pour sauver son cœur, sacrifie son vagin.
Celle qui…
Se sent mourir mais ressent pourtant du désir
Pour quelques-uns de ses "amants" les plus fidèles.
Celle qui…
Est morte à l'instant où elle a été violée
Mais espère pouvoir se venger, par le sexe
De tous ceux qu'elle assimile à ses agresseurs.
Celle qui…
Sans amour, sans plaisir, t'a pris entre ses cuisses
Après que beaucoup d'autres aient crié leur plaisir.
Et celle, enfin, pour qui
Se regarder baiser est bien l'unique chose
Qui puisse la rendre consciente de la vie.

Toutes sont différentes, mais tes yeux n'en voient qu'une
Et ton esprit étroit, formaté par des siècles,
Leur refuse l'entrée comme aux pestiférées.
Mais ta bite en a cure et pour se dégorger,
Elle court voir ses dames... tout en rasant les murs.
Faut préserver l'image.

AALIS & AMANDA SMITH SKINNER


¤ Peut se traduire par "jouet sexuel"

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
669 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
13 août
  Publié: 30 juil à 18:33 Citer     Aller en bas de page

D'où le vocable "faux-cul"?
J'ai aimé cette galerie de portraits sans complaisance.
Après j'ose espérer que tous les "clients" ne sont pas malhonnêtes...

  MariePaule
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
1891 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
5 août
  Publié: 31 juil à 07:18 Citer     Aller en bas de page

Amanda et Aalis

Bravo pour se plaidoyer
D'une authenticité dérangeante pour certains.
Ceux qui se voilent la face
Mais en profite bien !

Merci d'avoir mis en évidence
Le quotidien loin d'être rose,
De ces filles que l'on dit de "Joie"
Et pour qui la vie est morose.

Merci de ce partage

BIsous - MUSCADE

  MUSCADE
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
503 poèmes Liste
23299 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 août
  Publié: 31 juil à 09:29 Citer     Aller en bas de page

Et ! vlan, c'est du tout cuit.
Il ne faut pas se voiler la face.
Ce texte est pure vérité, tout est dit.
Bravo AMANDA et AaLIS.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
1747 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
9 août
  Publié: 1er août à 08:54 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé ce partage. Merci Amanda et Aalis !

 
Lee Tchi-Doo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
104 commentaires
Membre depuis
4 mai 2019
Dernière connexion
12 août
  Publié: 5 août à 02:28 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé lire votre texte criant de vérité.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 216
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0266] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.