Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 47
Invisible : 0
Total : 49
· ode3117 · Loïc Lacam
13177 membres inscrits

Montréal: 13 août 04:32:25
Paris: 13 août 10:32:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 6) : "L’apparence" :: Lettre ouverte aux vivants Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3930 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
11 août
  Publié: 30 juil à 08:07 Citer     Aller en bas de page

Je m'intéresse, parce que je m'intéresse à tout ce que je ne connais pas vraiment, à l'ésotérisme, (compréhensible uniquement par les initiés – ce que je ne suis pas), à la spiritualité... J'écoute, j'entends, je ne comprends pas tout, je cherche, je creuse.
Je viens de découvrir une interview de Patricia Darré Médium qui communique avec les défunts, une interview qui date un peu, mais qu'importe la date, le contenu est stupéfiant.

Sommes-nous vraiment et seulement de la matière ? Qu'une apparence ? Pourquoi souffrons-nous si nous avons choisi notre « vie » ? cette vie, celle que nous vivons, car nous en avons eu plusieurs, paraît-il, ... Dans un autre monde, que nous avons complètement oublié, nous avons choisi d'être handicapés, ou cruels, ou altruistes ? Nous avons choisi de souffrir volontairement pour accéder à quoi ? Un état de paix éternelle ? De béatitude ? De guide spirituel ?

Certains enfants se souviendraient (quand ils sont encore enfants après ils oublient) d'une autre réalité, dans une précédente vie... Nous avons tous eu l'occasion de voir des reportages à la télé, ou de lire à ce sujet des choses inexplicables, inexpliquées par la « science ».
Avons-nous vraiment choisi de naître, de renaître sans mémoire, à chaque fois une vie de plus en plus difficile.. . Avons-nous vraiment choisi nos parents, notre vie actuelle ?

Sidonie 30 Juillet 2020

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Loïc Lacam Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Le poète a carressé la plume de l'oiseau et l'oiseau a fait de même.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
35 commentaires
Membre depuis
23 juillet
Dernière connexion
13 août
  Publié: 30 juil à 12:11 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Sidonie,

Je suis sûr que tu vas trouver « tes » réponses à ces grandes questions, et j’espère que tu auras la gentillesse de nous faire profiter de cette vérité, tél que tu l’envisageras.

Par avance merci, en toute sympathie.
Un chercheur.

  La poésie n’est pas une façon de parler de la vie, mais son synonyme.
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
3555 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 30 juil à 13:51
Modifié:  30 juil à 13:54 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sidonie...dans tes questions, il y a déjà quelques filaments de débuts de réponses...Je suis sensible à ce tu évoques. C'est intelligent d'explorer ces "contrées", mais il y a une raison à ton "propos", enfin je suppose.
Certains en rient...mais ils s'accrochent à des croyances bien établies (laïques ou pas).
Pourtant le sujet est passionnant, ce n'est pas quelques élucubrations. Et porte à réfléchir car certains ont de ces "fulgurances"...qui ne sont pas que des impressions.
D'ailleurs, scientifiquement, comment ne pas s'interroger sur les galaxies, l'espace-temps ? Et leurs mystères.
Je m'arrête là. C'est de l'impro ce que j'écris...

Je reviendrai sous tes lignes...je viens de m'apercevoir que tu es sur l'éphémère "Apparences". Difficile de trouver mieux...

(Curieux ou pas, mais j'ai immédiatement pensé aux "Autres" et "Sixième sens", cinéphile toujours, bien loin des boules de cristal et des tables qui sursautent ; -)...

A bientôt...: -)


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
669 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
13 août
  Publié: 30 juil à 18:03 Citer     Aller en bas de page

J'ai peut-être choisi de vivre cette vie plutôt qu'une autre, d'accord. Encore faut-il assumer ses choix. Dans le cas présent c'est en la vivant, cette vie-là, qu'on en assumera le choix, je crois.
Un texte qui donne à réfléchir, merci.

Bibises

MariePaule

  MariePaule
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 31 juil à 02:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sidonie,
vaste débat. Avons nous plusieurs vies, si oui pourquoi ne nous souvenons pas de celles que nous avons déjà vécus ? Il y a encore beaucoup de questions restées sans réponse sur le sujet. Un jour, peut être, ce mystère sera éclairci car se fier aux apparences ne résout aucunement le but de notre existence.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
503 poèmes Liste
23299 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 août
  Publié: 31 juil à 09:19 Citer     Aller en bas de page

Je t'avoue que je ne sais pas, je ne sais plus, un jour peut-être je réaliserai, quand ? Je suis parfois dans le néant quand je me pose trop de questions.
Vaste sujet
Bises ODE 31 - 17

  OM
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
793 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
1er août
  Publié: 1er août à 00:57 Citer     Aller en bas de page

Ce qui est sur c'est que l'on garde en mémoire quelque chose de nos parents, ce qu'ils nous ont transmis. Ils nous ont façonné et même quand ils sont mort une part d'eux reste vivante, une part génétique également. Certains pensent que l'ont a en nous une mémoire de nos ancêtres ainsi nous sommes tous relié par cette mémoire commune.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3930 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
11 août
  Publié: 1er août à 08:48 Citer     Aller en bas de page


Merci. Je dois avouer que je suis étonnée par vos commentaires. Et déjà qu'il y ait des commentaires.

Oui, Loïc, c'est sûr, c'est promis, nous aurons tous un jour la réponse à toutes ces questions... Mais plus tard.. bien plus tard, j'espère.
Riagal, c'est en entendant à plusieurs reprises le mot « apparence « que j'ai pensé à l'éphémère de LPDP et j'ai eu envie de lire vos réactions, de partager ce qui me questionne et me trouble.
Marie-Paule, avons-nous vraiment le choix entre vivre ou mourir ?
Pichardin et Ode, vaste sujet , mais nous saurons, un jour, nous saurons...
Fried, je suis d'accord avec toi, j'ai même écrit un poème sur ce sujet avec un éphémère de LPDP il y a des années avec le thème « Ouroboros « .
Mais je crois bien que l'âme car il s'agirait en fait de l'âme n'est pas héréditaire.
Fin Septembre, si je peux, j'irai, par curiosité, à la conférence gratuite que donnera Patricia Darré à Aix-en-Provence..
Encore merci pour vos ressentis sur un inhabituel sujet.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
1747 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
9 août
  Publié: 1er août à 08:52 Citer     Aller en bas de page

Il y a une spiritualité du vivant, dans laquelle s'inscrit le concept de la mort. Mais les morts, eux, font-ils partie du vivant ?
Merci du partage Sidonie !

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3930 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
11 août
  Publié: 3 août à 13:28 Citer     Aller en bas de page

Merci Jean-Claude
Oui je crois qu'ils font partie des vivants aussi longtemps que l'on pense à eux et qu'ils nous manquent. Le reste n'est que suppositions.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 179
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0304] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.