Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 728
Invisible : 0
Total : 732
· ode3117 · ori · Allantvers · Tychilios
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 10:17:23
Paris: 7 déc 16:17:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le buffet de campagne Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 14 déc 2018 à 15:56
Modifié:  15 déc 2018 à 07:10 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Dans un coin d'la cuisine de la maison de campagne
se retranche, ventru, le buffet de mémé
il s'ouvre et il se ferme depuis l'aube de son âge
pour laisser passer plats et préparer dîner

Serviteur silencieux de toute la famille
en lui, bien ordonnées, les casseroles roupillent
et la fonte se morfond mijotant des festins
ou de simples repas qui resserrent nos liens

En bois lourd et grinçant, en mode passé de temps,
à peine dégrossi cousu de grosses planches
solidement cloutées, la façade vernissée
fardée de quelques fleurs naïvement sculptées

Je le vois féminin, ce buffet fatigué
à tout organiser pour nourrir tout son monde
à ne plus y penser, tant ainsi va la ronde,
avec ses hanches trop rondes et son bois joli teint

Tu fais partie des meubles, je ne t'aime pas vraiment
mais c'n'est pas pour autant que t'es pas important
Ta serrure a joué il nous faut soulever
le poids de ta porte brute pour refermer l'huis

On ne veut pas t’abîmer, mais enfin les choses s'usent,
et quel morceau de bois pourrait te remplacer ?
Il n'aurait ni le charme, ni l'histoire de céans
dans les nœuds de son bois incrusté gentiment
qui marquent comme rides la maison de famille

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 14 déc 2018 à 17:49 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Miette,

Une belle poésie que j'ai aimé lire !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 15 déc 2018 à 03:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,

Trés joli poème pour un serviteur fidèle.

" Il y a une armoire à peine luisante
qui a entendu les voix de mes grand'tantes,
qui a entendula voix de mon grand-père,
qui a entendu la voix de mon père.
A ces souvenirs l'armoire est fidèle.
On a tort de croire qu'elle ne sait que se taire,
car je cause avec elle."

Francis Jammes

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
4439 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 15 déc 2018 à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Un buffet en chêne qui ne manque pas de charme
Mais dont l'âge avancé fait sentir le sapin

 
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 15 déc 2018 à 09:49 Citer     Aller en bas de page

Un buffet, témoin des réunions familiales... Plus qu'un meuble, c'est une présence...
Bravo pour ce poème sublimé par le dernier paragraphe...
J'ai beaucoup aimé ta manière de raconter... et j'aime beaucoup le mot "mémé"

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 16 déc 2018 à 01:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,
Il y a du Lamartine en toi :
“Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?”.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 16 déc 2018 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Merci MIETTE, je pense que tout objet a une histoire et les uns plus que d'autres, de quoi comme tu l'as si bien écrit, se représenter encore bien des souvenirs.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5147 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 16 déc 2018 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Souvent, les meubles d'une maisonnée reflètent par leur patine l'âme des propriétaires et c'est d'autant plus vrai quand ceux-ci se transmettent de génération en génération.

Amitiés

Yvon

  YD
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 17 déc 2018 à 06:40 Citer     Aller en bas de page

Sybilla merci de votre amical passage, ainsi que vous Odin

J-Louis, j'ai honte je connais pas francis jammes, je regarde Merci de votre passage.

Glycine, et ode, ont s'attache aux vieux machins qui savent si bien créer les liens ^^ Merci d'avoir pris le temps d'écrire sous mes mots, à bientôt

Pichardin, merci de votre compliment. C'est vrai à la lecture on pourrait croire que je l'aime, en fait, ce buffet ^^

Yvon c'est tout à fait vrai, le passage d'une génération à l'autre densifie encore le poids de ces objets de famille, merci de votre toujours délicat passage

 
andre Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 21 déc 2018 à 02:54 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique Miette

Petit passage dans mes lectures

Joliment dit


André

  André Pierre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 8 jan à 19:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir André, merci de votre gentil compliment

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 333
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0533] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.