Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 261
Invisible : 0
Total : 264
· doux18 · Argynne Aphrodite
Équipe de gestion
· In Poésie
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 05:06:20
Paris: 23 févr 11:06:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Rêverie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
687 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
21 février
  Publié: 17 déc 2018 à 16:27
Modifié:  18 déc 2018 à 12:50 par Fried
Citer     Aller en bas de page

Mon petit canapé

Je suis parti en vacances sur mon canapé.
Laissez-moi en errance la tête reposée.
De vous, je ferai abstinence maintenant, je vais procrastiner.

Il est recouvert d'un patchwork (1) immense,
mon petit canapé.
C'est pour moi un monde du silence quand je suis essoré.
Il est tactile et intense fabriqué de tissus en files étranges tout emberlificotés.

Mon petit canapé m'a mis en transe et so far away (2) je me suis envolé.
Je n'avais pour compagnie qu'une télécommande qui vous a mis à distance.
Désolé si je vous ai zappé.

J'ai survolé la savane, le peuple des singes et éléphants sans défenses cernés de braconniers. Ces bachi-bouzouks (3) de bonhommes armés, eux aussi, le temps d'un clic clac je les ai zappés depuis mon petit canapé.

Je voulais soigner et recoudre ce monde zébré de zaps et de couleurs garances ; je lui ai dit accompagne moi, toi aussi prend des vacances et viens banqueter sur mon petit canapé.

La savane, les lacs, une forêt, des bonobos et les éléphants sont venus se fondre dans le patchwork de mes absences ; j'y suis resté accroché aux branches et dans ma nonchalance, je file un coton ouaté qui finira bien par recouvrir toute la canopée de mon petit canapé.

(1) Patchwork : Un patchwork est une technique de couture qui consiste à assembler plusieurs morceaux de tissus de tailles, formes et couleurs différentes pour réaliser différents types d'ouvrages. Le patchwork peut être utilisé pour réaliser plusieurs types d'objets ou d'éléments de literie comme les courtepointes (c'est particulièrement le cas en Amérique du Nord). Par analogie, le mot s'emploie aussi pour un assemblage d'éléments hétéroclites.

(2) so far away : si loin

(3) Un bachi-bouzouk ou bachibouzouk (du turc başıbozuk, littéralement «sa tête ne fonctionne pas ») est un cavalier mercenaire, de l'armée de l'Empire ottoman, avec un armement non standardisé et en pratique très léger, et une discipline faible. Ils sont comparables à ce qu'étaient les hussards au XVIIe siècle dans l'armée autrichienne, ou à d'autres corps de guerriers irréguliers ou supplétifs.

Utilisés surtout pour terroriser les peuples conquis, les bachi-bouzouks sont surtout connus pour avoir terrorisé les peuples des Balkans pour le compte des Ottomans. Ils participèrent notamment au siège de Vienne et à la chute de Constantinople.

C'est également un célèbre Juron du capitaine Haddock dans la bande dessinée "Tintin".

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 257
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0235] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.