Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 126
Invisible : 0
Total : 126
13167 membres inscrits

Montréal: 31 mai 05:31:42
Paris: 31 mai 11:31:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L' Heure Bleue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 20 déc 2018 à 09:21
Modifié:  5 jan 2019 à 07:20 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Quand le soleil s'endort, elle sort de sa lucarne.
C'est l'Heure Bleue, un peu floue, qui joue entre indigo et bleu pâle, colorant un après-midi sur sa fin et la mélancolie jetée du quatrième étage d'un vieil immeuble d'une rue qui a oublié son nom.

La fenêtre sans rideaux s'imprime de la lumière du soir.
Elle sait bien qu'elle est brève, l'Heure Bleue insaisissable.
Et il n'y a rien de plus normal ; elle est si belle, presque idéale.

Le rêve se prolonge...

Un moment d'exception décliné sur les corps qui n'étaient que poussières et soudain prennent chair.
Souvenance au présent qui n'a pas de passé, qui n'a pas de futur, là est sa grâce et son cadeau sans prix.

Écouter, ressentir.
Serrer très fort une main que l'on quitte.
Refuser d'être triste pour un grand tout, pour un petit rien.

Profiter de l'Heure Bleue qui se dépose sur les visages radieux des amis revenus de loin.
C'est elle qui décline nos amours sur la musique des absences, nos lèvres impatientes ouvertes dans l'attente de son passage.

Elle sent le tableau noir, la craie, les crayons de l'enfance... et la guimauve.
Des gourmandises poudrées qui maquillent les bouches aux sourires enfantins quand des senteurs boisées embaument la ville noyée dans un halo de mystère.
 
Je suis en retard, je dégringole les escaliers, je me retrouve dans la rue un peu perdu, entre chien et loup.
Surtout ne pas se retourner, ne pas briser le charme.

Je t'envoie le signe de l'Heure Bleue, la main levée, du bout des doigts...

Une note grave sonne le glas.
Un froissement d'étoffe.
L'heure bleue s'en vient, s'en va.
Et la nuit tente d’accaparer le monde...





Riagal - le 20 décembre 2018 -

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
4575 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 20 déc 2018 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Riaga,

La nuit qui arrive aurait-elle trouvée son étoile ? Un texte poétique à la polyphonie remarquable qui vous envoûte.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
213 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 20 déc 2018 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Merci.

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16342 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 20 déc 2018 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

magnifique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5596 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 20 déc 2018 à 15:50
Modifié:  5 jan 2019 à 07:23 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Un joli moment de poésie vient de passer sous mes yeux.
J'ai cru même y voir un train de mots bleus...

Il faut saisir ces instants si particuliers, quelle qu'en soit la couleur, pour les incorporer. De sorte que même après leur disparition, même si l'on se retourne sur leur vide, ils tiennent leur place nacrée en nos yeux et nos nez émerveillés.

T'as bien fait d'ouvrir l'œil sur ce rayon de mémoire.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 20 déc 2018 à 16:41 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Raga,

Ravie de te lire de nouveau !
Superbe !



Belle soirée !
Joyeuses fêtes de fin d'année !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9400 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 21 déc 2018 à 01:05
Modifié:  21 déc 2018 à 01:07 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Hello brother

Un pur moment de poésie se grave en tes mots et images.
Ce moment te va comme un gant et tu fais bien de l'enfiler, il fait frisquet par les temps qui courent mais c'est vrai que tu cours vite et le froid te fais un beau manteau aussi 😉.

De mon côté, l'heure bleue est la voie de Laure Adler sur France Inter.

Kiss et paka, veille sur tes yeux.
I miss you, i miss you. Drôle de guirlande pour 🤶.

Your Sister
Kiss💋 Cath de Sévigné

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4073 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 21 déc 2018 à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Riaga,
une poésie belle en couleur que cette "Heure bleue".
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
483 poèmes Liste
22874 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 21 déc 2018 à 04:14 Citer     Aller en bas de page

Une poésie que j'ai parcourue avec attention et qui comme toujours m'émeut profondément.
Il y a des rêves bleus pleins de mystère, mais cette heure bleue nous imprègne de cette lumière que tu dis insaisissable, mais que l'on comprend, que l'on ressent, puisque le vécu peut se partager.
Si la nuit tente d'accaparer le monde comme tu le fais si bien ressentir, cher RIAGA, le jour qui arrive ne nous laisse rien de ces instants si précieux. Il efface tout. Mais je gage que les nuits suivantes reviendront t'entourer de leur halo; Je partagerai avec toi cette heure bleue si magique pour un grand tout. De belles images
Bisous de CIGOGNE
ODE 31 - 17
Un coup de coeur que tu as fait vibrer

  OM
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1894 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 21 déc 2018 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

une prose emplie d'une poésie que j'apprécie beaucoup

  Critiques acceptées
andre
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
10 janvier 2019
  Publié: 22 déc 2018 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique, RiagalenArtem

Petit passage dans mes découvertes de lectures, que je ne regrette pas

Le bleu d'un moment de vision entre le jour et la nuit, ce texte poétique qui en décrit le ressentit

Un très beau partage

Merci




André

  André Pierre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 4 jan 2019 à 14:04
Modifié:  4 jan 2019 à 14:17 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Un grand spassibo en retard (les fêtes n'ont pas eu lieu et le noël orthodoxe qui s'annonce le sera dans l'esprit...de cette Heure Bleue (il manque un H maj. sur le titre)...Tous vos commentaires et appréciations lui donnent toute une palette de polichromie et de sentiments....c'est la lueur magique que nous donne l'hiver. A la savourer, on se plonge dans une certaine sérénité ds tous ces troubles qui ns assaillent. On y retrouve ceux qui sont dans un "autre part" toujours au rendez-vous. Et ce, jour après jour. C'est la magie de ses fragrances.
Un parfum de l'enfance aussi que portaient les femmes de ma vie (ma famille dispersée)...
"Certains en auraient fait un poème ou une chanson, Jacques Guerlain en écrivit les vers parfumés de sa magnifique composition l’Heure Bleue car il affirmait : " Je suis incapable d’exprimer mon trouble, mon émotion, seul ce parfum est digne de cela. "
Toutefois le poète parfumeur affirma, quelques temps plus tard, qu’il fut aussi inspiré par l’intime conviction que ce temps suspendu de bonheur ne serait plus, que la paix ne serait plus.  Malheureusement cette conviction s’avéra exacte car la guerre frappa seulement deux ans plus tard et changea à tout jamais la face du monde, mais aussi le regard, désormais mutilé, du parfumeur-poète.
Ainsi, on estima par la suite que l’Heure Bleue avait marqué le début de la guerre empreint de la nostalgie d’une paix perdue et que le conquérant Mitsouko de 1919 serait le parfum éponyme d’un monde nouveau qui se réveille après le vacarme."

Une légende, l'Histoire petite et grande qui nous saisit....
Amitiés affectueuses...
Je vous embrasse...

Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1176
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0580] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.