Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 90
Invisible : 0
Total : 92
· ODIN
Équipe de gestion
· Ashimati
13061 membres inscrits

Montréal: 20 jan 10:57:35
Paris: 20 jan 16:57:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les Nuits Sans Sommeil Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
244 poèmes Liste
3628 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 2 jan à 21:50
Modifié:  3 jan à 11:46 par Emme
Citer     Aller en bas de page



Les Nuits Sans Sommeil


Il est tard mais la nuit me parle
Me raconte ce qui fait son charme
Sa présence, sa pérennité
Son silence, son immensité

Les nuits sans sommeil ça m’apporte
Un temps pour penser en solitude
Réouvrir ces tiroirs et ces portes
De souvenirs encore à l’étude

Ces bouts de vie pleins d’émotion
Dont j’peux pas gommer les ratures
Mais en tirer des conclusions
Qui m’rendront bientôt plus mature

J’aime pas trop compter les moutons
Moi Je préfère scruter les étoiles
Elles m’ouvrent un plus vaste horizon
Qui à nos yeux trop peu se dévoile...

Les nuits sans sommeil ça m’apporte
Un temps pour penser en solitude
Réouvrir ces tiroirs et ces portes
De souvenirs encore à l’étude

Ces bouts de vie pleins d’émotion
Dont j’peux pas gommer les ratures
Mais en tirer des conclusions
Qui m’rendront bientôt plus mature

Alors je pense dans la nuit noire
J’ai l’cerveau qui danse quand il est tard
Comme une sorte d’introspection, d’effet miroir
Tandis qu’il est bientôt trois heures et quart...

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
678 poèmes Liste
4038 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 3 jan à 01:48 Citer     Aller en bas de page

La nuit porte conseil

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
3224 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 3 jan à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Un grand Bonjour à Toi La brune Colombe,

Superbe introspection profonde... d'où je viens, qui je suis pour qui ou quoi devenir!!
J'ai beaucoup aimé te (re)lire!


J’aime pas trop compter les moutons
Moi Je préfère scruter les étoiles
Elle m’ouvre un plus vaste horizon
Qui a nos yeux trop peu se dévoile...

Ces bouts de vie plein d’émotion
Dont j’peux pas gommer les ratures
Mais en tirer des conclusions
Qui m’rendront bientôt plus mature

Alors je pense dans la nuit noire
J’ai l’cerveau qui danse quand il est tard
Comme une sorte d’introspection, d’effet miroir
Tandis qu’il est bientôt trois heure et quart...



Merci à Toi chère Poète pour ce beau partage
Bien à toi avec mes sentiments poétiques.
Actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
4281 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 3 jan à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Gaulée (argot) tu as fait paraître ton poème à 21h 50 et puis tu t'es couchée ?

 
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 3 jan à 06:08 Citer     Aller en bas de page

Quelle belle poésie, La Brune Colombe, j'aime beaucoup la strophe centrale Merci de votre partage et bonne année à vous, pleine de bonheur et de poésie !

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
14746 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 3 jan à 11:25 Citer     Aller en bas de page

j'ai beaucoup aime
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
SHElene Nouveau membre!


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
66 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 3 jan à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Des nuits qui ne me sont pas inconnues. Très chouette!!

  SHElene
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13372 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 3 jan à 16:13 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère amie Brune Colombe,

Magnifique poésie que nous confie ta très belle plume !



Douce soirée !
Bonne Année !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
339 poèmes Liste
3476 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 4 jan à 01:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour La Brune Colombe,
Le sommeil plus on le cherche et moins on le trouve, il vaut mieux compter sur soi que sur les moutons.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
andre Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 4 jan à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique, La Brune Colombe

Petit passage dans mes lectures du soir


J'aime l'effet miroir de ce texte









André

  André Pierre
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3155 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 4 jan à 14:51
Modifié:  4 jan à 14:52 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir toi....la nuit me parle aussi et je retrouve ici les sentiments que j'éprouve quand elle se blanchit...
"J’aime pas trop compter les moutons
Moi Je préfère scruter les étoiles
Elles m’ouvrent un plus vaste horizon
Qui à nos yeux trop peu se dévoile...

Les nuits sans sommeil ça m’apporte
Un temps pour penser en solitude
Réouvrir ces tiroirs et ces portes
De souvenirs encore à l’étude "


Un beau poème de nuits plus belles que "leurs" jours...

Bises...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 157
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0362] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.