Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 26
13532 membres inscrits

Montréal: 22 sept 17:57:19
Paris: 22 sept 23:57:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 7) : "Des mots nus" :: Mots crus Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
5790 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 3 août à 08:11 Citer     Aller en bas de page

 


Mots crus

Deux sabres tranchants
Guerroyant dans mon oreille
L’art d’un dur à cuire


Wingen-sur-Moder, le 2 août 2020


 

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 août à 08:40 Citer     Aller en bas de page

JB !

Souffrirais-tu d'acouphènes ? Consulte et ne laisse rien "guerroyer" dans tes oreilles, c'est ennuyeux !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
1568 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 août à 09:34 Citer     Aller en bas de page

Des sabres dans les oreilles et un esprit affuté. C'est Jedi B

  SHElene
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
317 poèmes Liste
18450 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 août à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Dis donc c'est un haïku horrifique ça pour moi des le 1er vers t'as plus de tête

Bon sinon un coton tige mon mignon ?

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1734 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 4 août à 04:35 Citer     Aller en bas de page

Faut mettre des boules quies pour barrer le passage à ces intrusifs

Bonne journée

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 4 août à 05:37 Citer     Aller en bas de page


Dur à cuire ou dur de la "feuille" ?

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 4 août à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Un haiku qui permet de sabrer le champagne
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
719 poèmes Liste
15355 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 4 août à 12:42 Citer     Aller en bas de page



Des fois il faut laisser tremper...
Lascia ammollo...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
178 poèmes Liste
692 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 5 août à 06:52 Citer     Aller en bas de page

Tu t'es mis à la gastronomie japonaise ? T'as raison, par ces temps de forte chaleur c'est plus digeste.

À tchao.

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2741 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 7 août à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Les durs à cuire sont parfois faciles à énerver! - et à trancher.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
5661 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 8 août à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Il parait que quand on croit aux mots crus
on est cuit...
Un Haïku qui tranche !

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Marty Eagle
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
62 commentaires
Membre depuis
5 mai 2019
Dernière connexion
9 août
  Publié: 9 août à 18:01 Citer     Aller en bas de page

Avec les coton-tiges que tu utilises quand on te croise rencontre on doit certainement te dire: Bonjour Jumbo.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
5790 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 10 août à 02:59
Modifié:  10 août à 03:01 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Je précise que mon titre fait référence à cru, du verbe croire. Il ne faut pas tout croire des insanités que l'on peut entendre, ou lire, ici... et là.

Mawringhe surtout pas d'inquiétude, mes oreilles vont bien, c'est mon cerveau qui n'entend rien.

SHElene sabre ou coton tige, même effet. Le laser, pas encore essayé contre les serres humaines. Les aigles des mots...

Bestiole Entendant certaines horreurs (ou les lisant) il vaut mieux se boucher les oreilles ma mignonne. Voir ma définition de cérumen ci-dessus.

Pieds-enVERS le mieux est l'ignorance.

Sidonie dur de la comprenette. C'est généralement le cas de ceux qui n'écoutent qu'eux.

ode3117 Quand tu veux pour les bulles petite cigogne.

Lilia quand c'est vraiment trop con, c'est ce que je fais. Ammollare... même si ça ne vaut même pas un crachat.

Amanda Pas de sushi. Je me suis mis au tas-boulet.

SienKieWicz l'œuf dur garde le cœur tendre et a tendance à se blesser facilement.

NicoNavel Oh tu sais, le haiku, ça t'as des hauts et des bas. Là, en l'occurrence, c'est un muki.

Lacase Bravo, tu as mis le doigt sur la bonne acception de cru.

Marty Eagle Tu te trompes

Merci pour vos commentaires.

Bizzz JB



  La vie commence à chaque instant.
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
506 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 11 août à 11:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie


Sidonie dur de la comprenette. C'est généralement le cas de ceux qui n'écoutent qu'eux.


In Poésie,
La cuistrerie de certains de ces petits ''coqs'' de basse-cour auxquels tu as pu faire face ne plaît qu'à eux-mêmes...
Amicalement

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
5790 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 13 août à 01:11 Citer     Aller en bas de page

Damon Merci.
Ceux dont tu parles, j’ai pris le parti d’ignorer leurs billevesées et de ne plus y répondre, quelle qu’en soit la vilénie.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 329
Réponses: 14
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0398] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.