Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 75
Invisible : 0
Total : 77
· Y.D · La Zouave
13061 membres inscrits

Montréal: 20 jan 10:38:41
Paris: 20 jan 16:38:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Au Coeur des Etoiles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 6 jan à 13:05
Modifié:  12 jan à 11:06 par gattopardo
Citer     Aller en bas de page

Au Coeur des Etoiles, c’est là que nous sommes nés

Nous étions déjà là sans le savoir.
Dans cette soupe primitive,
d’après le Big Bang.
Ce bouillonnement d’énergie pure
à des milliards de degrés.
S’en échappèrent d’abord
les photons de lumière.
Les noyaux d’hydrogène
se formèrent ensuite.
Et donnèrent l’hélium
noyau stable — PAUSE —
Quelque milliards d’années de patience
pour que la gestation se poursuive.
Au coeur des étoiles géantes
assemblées au sein des nébuleuses,
là où règnent des températures
et des pressions prodigieuses.
L’hydrogène et l’hélium se combinent
pour former des noyaux plus lourds.
D’abord le lithium
(sinon adieu smartphones et tablettes!),
ensuite le carbone, l’oxygène et l’azote,
bases de la vie avec l’hydrogène.
Puis les autres, (sodium, chlore, fer ...)
En guise d’enfantement, l’explosion
des étoiles géantes en supernovae
expulsant dans l’espace
ces éléments nouveau-nés.
Quelques milliards d’années encore.
Des gaz et des matières épars
s’agglomèrent par grumeaux
autour d’une petite étoile jaune
Sur l’un de ces grumeaux,
c’est l’apocalypse : les volcans
éruptent de la lave, des gaz.
Le ciel se déchaîne en tempête,
éclairs, orage, c’est le déluge.
Dans les mares bouillonnantes,
Le carbone, l’hydrogène,
l’oxygène et l’azote
forment des molécules complexes.
C’est la vie!
Des premiers acides aminés
aux mammifères (certains mortifères !).
Les atomes, qui forment les molécules,
les cellules et les organes
de tous les êtres vivants,
NOS atomes, ce sont les mêmes,
qui sont nés au sein des étoiles géantes,
il y a des milliards d’années.
Nous sommes les enfants des étoiles.

  gattopardo
Rotterdam

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 6 jan à 13:33 Citer     Aller en bas de page

Un sujet passionnant, essentiel. Personnellement, j'ai trouvé ton poème trop "explicatif" (tout comme tu trouveras peut-être les miens pas assez "poétiques"). ça n'est absolument pas un jugement sur la valeur de ton texte, simplement un ressenti que je voulais partager avec toi. J'ai vraiment apprécié ma lecture et j'espère que tu nous proposeras d'autres textes sur ce thème.

Au plaisir de te lire.

 
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 6 jan à 15:13 Citer     Aller en bas de page

Merci, Rotterdam.
"Explicatif" c'est voulu, je me suis laissé dire que les poètes et les littéraires en général n'étaient pas très portés sur la science et les math.

Quant à tes textes, "poétiques" ou non, ça surgit de l’intérieur.

  gattopardo
andre Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 6 jan à 16:53 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique, gattopardo

Petit passage dans mes lectures du soir

Une belle histoire bien documentée de nos origines ?


Salutation poétique








André

  André Pierre
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13372 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 6 jan à 17:05 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir gattopardo,

Bienvenue sur LPDP !
Magnifique entrée sur le site !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 7 jan à 06:27 Citer     Aller en bas de page

Merci pour l'accueil, André et Sybilla.

(J'ai oublié de noter mes sources : Hubert Reeves surtout et Wikipedia)

  gattopardo
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 7 jan à 06:36 Citer     Aller en bas de page

Merci pour l'accueil, André et Sybilla.

(J'ai oublié de noter mes sources : Hubert Reeves surtout et Wikipedia)

  gattopardo
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
14746 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 7 jan à 11:57 Citer     Aller en bas de page

bienvenue sur lpdp
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 7 jan à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Merci pour l'accueil, mido ben!

  gattopardo
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 05:28 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre partage gattopardo, super sujet, complexe et fascinant
Mon coté féminin demande : mais et l'or dans tout ça ?

 
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 12 jan à 11:14 Citer     Aller en bas de page

"Mon coté féminin demande : mais et l'or dans tout ça ? "

Les alchimistes n'avaient pas tout à fait tort. En effet, l'or a été synthétisé à partir de vils atomes dans l'Athanor qu'était le noyau incandescent des étoiles géantes. Il s'en forme aujourd'hui encore dans l'explosion des supergéantes en supernovae. Il suffit d'aller le cueillir à ce moment-là.

  gattopardo
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 18:00
Modifié:  13 jan à 14:23 par Miette
Citer     Aller en bas de page

les alchimistes avaient tout à fait tort, fer et or ne sont pas même forgés dans le même bercail astral

L'or dont j'ai besoin il est dans ma tête ^^ je me permettais une boutade pour souligner le fait que les éléments les plus lourds, au delà du fer justement, ne peuvent être issus directement du processus de nucléosynthèse stellaire. L'or de l'univers n'est donc pas forgé au cœur des étoiles, même massives.

C'est un vieux serpent de mer scientifique cette histoire^^ Ceci dit ce sont bien les cadavres de ces géantes mortes en l'apothéose d'une supernovae qui permettent, a priori, à tous les éléments les plus massifs d’être créés : les étoiles à neutrons.

Il y a eu cette dernière dizaine d'année un changement de paradigme théorique et il semble qu'aujourd'hui, il y ait consensus scientifique. Il pencherai, d’après ce que j'ai compris, pour une création des éléments lourds lors de la collision de deux étoiles à neutron binaires, par un processus rapide de capture des neutrons.

Désolée de réagir de façon aussi sentencieuse, pardonnez moi, mais l'astrophysique c'est un peu mon dada ^^ D’où le fait que j'ai vraiment bien aimé et réagi à votre poème ! Merci

Edit : une source https://lejournal.cnrs.fr/articles/etoiles-a-neutrons-une-fusion-qui-vaut-de-lor

 
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 13 jan à 17:11 Citer     Aller en bas de page

Merci, Miette.

Heureux de rencontrer quelqu'un qui s'intéresse à l’astrophysique! C'est rare sur les sites de poésie.

Ça m'apprendra à faire le malin croyant qu'il n'y a que des littéraires!

Je viens de publier un autre texte, tout aussi ancien, dans lequel j’envisageais déjà votre hypothèse en P.S.

A bientôt, dans la galaxie et au-delà!

  gattopardo
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 13 jan à 18:36
Modifié:  13 jan à 23:03 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Ce n'est plus une hypothèse. Cela a été prouvé en 2017 (cf. lien sus-cité). Il ne faut pérorer que sur ce que l'on sait, pas ce que l'on a su et pas entretenu ^^

Et je suis absolument et fièrement "littéraire", amoureuse des sciences, incapable de comprendre la signification d'une racine carrée^^ Mais, tout de même, si je ne comprends pas le détail des calculs je me tiens au courant. Et vous dites des choses inexactes, obsolètes, c'est dommage, voir dommageable ... surtout pour quelqu’un qui se pique, généreusement, de pédagogie^

Citation de gattopardo
"Explicatif" c'est voulu, je me suis laissé dire que les poètes et les littéraires en général n'étaient pas très portés sur la science et les math


Littéraire ou scientifique sont selon moi des séparations totalement absurdes et arbitraires de la pensée humaine. C'est pratique sociologiquement, mais nullement reflet d'une manière réellement différente de penser le monde, de le ressentir ou de le sublimer ;-)
A bientôt, vers l'infini et au delà ! lol

 
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 14 jan à 05:12
Modifié:  14 jan à 05:14 par gattopardo
Citer     Aller en bas de page

Bonjour, Miette

je ne me "pique" pas de pédagogie, c'était une petite "pique" (beaucoup de "littéraires" se font presque une gloire de ne rien comprendre aux maths et aux sciences ... ) juste un clin d'oeil, donc.

Je me pique réellement, par contre, d'honnêteté intellectuelle. Et j'avoue que dans le feu de l'inspiration poétique, j'ai dit
"des choses inexactes, obsolètes".

"l'or a été synthétisé à partir de vils atomes dans l'Athanor qu'était le noyau incandescent des étoiles géantes. Il s'en forme aujourd'hui encore dans l'explosion des supergéantes en supernovae." Inexact.

Obsolète
"Je viens de publier un autre texte, tout aussi ancien, dans lequel j’envisageais déjà votre hypothèse en P.S."
"Il ne faut pérorer que sur ce que l'on sait, pas ce que l'on a su et pas entretenu ^^"

La détection de la fusion des deux étoiles à neutrons a eu lieu le 17 août 2017. L'article du CNRS que vous citez est du 14 décembre 2017.

Mon "autre texte" Noces sidérales a été publié le 20 octobre 2017 sur un autre site. A ce moment, c'était encore une hypothèse.
J'avoue que pris par d'autres soucis, je n'ai pas "entretenu" cette connaissance.

Je vous remercie pour m'avoir corrigé.
A ma décharge, je n'ai jamais prétendu faire un article scientifique, mais juste voulu donner un abord poétique à mes connaissances scientifiques, même approximatives.

Sinon,, je si tout à fait d'accord sur l'absurdité de la séparation Littéraire ou scientifique. Je suis moi-même à moitié "littéraire", passionné d'histoire et amoureux de la langue française.

  gattopardo
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 17 jan à 09:07
Modifié:  17 jan à 09:08 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Je vous remercie de votre honnêteté intellectuelle et de votre intelligente réponse gattopardo Et je vous dis à bientôt, je suis sure que nous aurons l'occasion de nous recroiser au fil des mots, entre humanistes

 
gattopardo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 17 jan à 12:47 Citer     Aller en bas de page

C'est moi qui vous remercie, Miette.

Par curiosité, avec votre amour pour la poésie et votre intérêt pour la science, vous avez surement déjà essayé vous aussi ce que je ne réussis qu'au brouillon : donner de la poésie à la science?

A bientôt, aux confins de l'univers (et au-delà?)

  gattopardo
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 243
Réponses: 16
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0675] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.