Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 8
Invités : 44
Invisible : 0
Total : 52
· SHElene · La Brune Colombe · Orélia · doux18 · Cidnos · Rose-Amélie · Drôle d'oiseau · Lapoètesse
13086 membres inscrits

Montréal: 21 mars 16:29:06
Paris: 21 mars 21:29:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Cet Instant Si Coûteux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
3691 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 6 jan à 13:43
Modifié:  Avant-hier à 05:43 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page



Cet Instant Si Coûteux


Moi je n’aime pas déranger,
Ressentir un silence dur,
Un moment de trop étranger,
Où là je jouerai les ratures.

C’est une sensation mauvaise
Que d’être au milieu de gens,
De vouloir ramener sa fraise,
Et en retour de prendre un vent.

Je l’ai vécu il y a peu,
Avec pour unique recours,
De m’éloigner aussitôt d’eux,
J’étais de trop aux allant tour.

Je suis partie sans dire un mot,
Sans offrir le moindre salut,
Car pour moi c’en était de trop,
J’ai tourné au coin de la rue.

Il n’y avait rien d’autre à faire,
Quand je leur posais des questions,
Tous trois, ils préféraient se taire,
À jouer là les cons profonds.

J’étais déçue, surtout blessée,
De leurs comportements affreux,
Que je n’ai pas pu oublier,
Durant cet instant si coûteux.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14024 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 6 jan à 17:03 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère amie Brune Colombe,

Il y a des moments où c'est préférable de s'éloigner en effet !
Magnifique poésie émouvante !



Douce soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
15033 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 7 jan à 11:58 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
3832 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 7 jan à 15:33 Citer     Aller en bas de page

C'est connu, il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...

Tu as raison, dans ces cas là, il vaut mieux chercher ailleurs l'oreille attentive.
J'espère que tu l'as trouvée.


Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 196
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0207] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.