Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 94
Invisible : 0
Total : 96
· ODIN
Équipe de gestion
· Ashimati
13062 membres inscrits

Montréal: 20 jan 11:02:31
Paris: 20 jan 17:02:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Froideur... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
5912 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 6 jan à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Je dessine des yeux
Au destin amoureux
D'une fleur carnivore.

Sur le mur d'une prison
Où des ombres sans nom
Ont côtoyé la mort.

Dans le regard vaseux
D'un cadavre boueux
Dansent des araignées.

S'étiole la raison
À la morte saison
Des semeurs de pensées.

Ocre temps où se lève
Le silence qui crève
Le ventre des geôliers.

Dans les couloirs sans fin
Où pourrissent les chiens
Tombe une pluie cendrée...

Hubix.

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
3224 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 6 jan à 15:17 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour Hubix Jeee


Je dessine des yeux
Au destin amoureux
D'une fleur carnivore.

Dans le regard vaseux
D'un cadavre boueux
Dansent des araignées.

S'étiole la raison
À la morte saison
Des semeurs de pensées.






La première strophe est géniale!!!
J'adore ce type de poésie.... fulgurant par sa synthèse... et médiatique par la force de l'image.
On pourrait presque dire des haïku à la française.
Je l'ajoute à une liste.
Superbe Hubix Jeee.

Bien à toi
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
678 poèmes Liste
4038 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 6 jan à 15:39 Citer     Aller en bas de page

À peine 2018 fini, que 2019 commence avec des mots

 
andre Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 6 jan à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique, Hubix-Jeee

Petit passage dans mes lectures du soir

S'étiole la raison
À la morte saison
Des semeurs de pensées.


J'aime bien

Note poétique





André

  André Pierre
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13372 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 6 jan à 17:01 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Hubix,

De très belles images poétiques !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
339 poèmes Liste
3476 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 7 jan à 01:40 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubix,
un texte fort qui secoue quand même !
Bonne année à toi
Pichardin

  Pichardin
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
166 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 8 jan à 12:19 Citer     Aller en bas de page

Concis... musicale... et puis j'aime le fond... une belle lecture comme je les aime...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
14746 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 8 jan à 12:22 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 19:37 Citer     Aller en bas de page

Poème très beau à mon gout Hubix Tout comme actuaire, je trouve la première strophe saisissante ! Merci de votre partage

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
5912 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 jan à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

actuaire, effectivement, ce poème, comme d'autres d'ailleurs, partent d'un seul vers, qui me montre le chemin à prendre, sans savoir où il me mènera, ni la distance à parcourir, peu importe, au fond, puisque , à chaque instant, l'idée de base, peut changer, muer, voire s'éloigner considérablement, tout en gardant un fil rouge, qui permet une certaine cohérence, sur l'ensemble du poème - les tercets, idem, ils viennent d'eux-mêmes, ils disposent leur forme, sans que je m'en aperçoive, réellement, concentrer à disposer de la manière la plus concise, les mots, comme traces de ce chemin emprunté... et, même s'il donne l'impression de se composer de haïkus, l'intention n'étant pas voulue, chaque tercet suit une logique...

ODIN, c'est un peu signes des temps, celui du ciel et celui des émotions à évacuer, selon ce que l'on voit, autour de nous, ce qui s'impose, ce que l'on aimerai bien...

André, pas de vrai commentaire, pas de vrai réponse (un peu, comme pas de bras, pas de chocolat), tout ça au second degré, bien entendu! à part, bonsoir!...

Sybilla, tu aimes les images froides?...

Pichardin, ben, c'est un peu le but de ce poème, où l'espoir est inexistant, où la mort, la violence, la maladie, sont vécues au quotidien, sans préavis...

Saphariel, musical, peut-être par rapport au fait d'être constitué de tercets, cette forme, au final, sonne mieux, souvent, à l'oreille, que les quatrains, sans doute cela est lié au rythme, plus vif, de la lecture... le fond est un constat, un fait, juste et simplement décris par des mots, liés à des images précises...

mido, bonsoir à toi et au plaisir...

Miette, peut-être parce qu'elle est moins explicite, plus proche d'une idée, pas d'une action, en fait, dans le sens donné...

Amicalement vôtre...

Hubix.



 
La Zouave
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
30 août 2018
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 17 jan à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Le poème est absolument magnifique, j'adore ton style d'écriture ! Par contre les réponses aux commentaires sont à rallonge
Merci pour la lecture ^^

 
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
5912 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: Avant-hier à 13:19 Citer     Aller en bas de page

Merci Marie pour ton commentaire qui me va droit au cœur comme un uppercut de Mike Tyson du temps de sa splendeur, lorsque les fruits rouges avaient le goût des fruits murs, et les fruits verts, le goût d'attendre qu'ils deviennent rouges pour que l'on puisse en parler entre personnes qui savent de quoi elles parlent, en dehors de la poésie, notre passion commune, qui, d'ailleurs à un point commun avec les fruits rouges, c'est que cela m'inspire de longs commentaires comme je les aime et qui donne un certain plaisir de se dire que, finalement, ça vaut vraiment le coup, d'avoir laisser un commentaire, non?...

Sinon, plus c'est long et plus c'est bon, puisque cela signifie que cela est argumenté et que cela instaure, du coup, un dialogue, qui est mieux qu'un monologue, qui n'intéresse que celle ou celui qui le produit...

Bon, dehors, il pleut, à l'intérieur, il fait bon, voilà, voilà, tout est dit...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 147
Réponses: 11
Réponses uniques: 10
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0404] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.