Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 45
· Romuald Augustin · Avraham
Équipe de gestion
· Bestiole
13518 membres inscrits

Montréal: 22 sept 16:04:41
Paris: 22 sept 22:04:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 7) : "Des mots nus" :: Les mots dénudés, les mots nus Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
315 poèmes Liste
5652 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 3 août à 06:01
Modifié:  3 août à 14:02 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Les mots dénudés, les mots nus

Vocables meublant l’habitude.

Ils s’égrènent machinalement

Pour combler le vide des silences.

Des petits liens anti-rupture

Créer en rituel de vie.

Pour taire les amours dépiautées

Pour taire les douleurs insondables

Et pour taire le temps insipide.

  YD
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2920 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 août à 08:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour mon Saturnin

Je ne dirai pas " Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ! " mais tant qu'il y a des mots, des échanges verbaux il y a une entente, un amour, certes sous une autre forme au fil du temps mais créant une complicité qui fait qu'il n'y a pas rupture... L'important est là !

Merci pour ce partage.



Mawr-Lolotte

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
1568 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 août à 09:58 Citer     Aller en bas de page

Ils aiment les petits tricots d'amour quand même ces mots dénudés

  SHElene
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16580 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 août à 12:04 Citer     Aller en bas de page

j'ai aimé ma lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
130 poèmes Liste
1189 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 3 août à 19:04
Modifié:  3 août à 19:43 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon.
J’aime beaucoup ce texte. Lorsqu’un silence trop lourd de sens s’installe, les mots sont parfois le cache misère des amours agonisantes. A bientôt Yvon. Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
315 poèmes Liste
5652 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 4 août à 06:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lolotte
mais tant qu'il y a des mots, des échanges verbaux il y a une entente, un amour,



Malheureusement ton affirmation butte sur la réalité, Parfois les mots nus ne font plus leur boulot d’anti-rupture et d’un seul coup la solitude humaine prend tout son sens, j’ai toujours considéré que la solitude était le propre de l’homme et pour l’oublier il a inventé « la comédie humaine »

SHElene
On peut voir la question sous cet angle, les mots nus recherchent certainement des tricots d’amour… pas facile à trouver dans une saison d’hiver…

Mido ben

Merci

Georges
Je te rejoins les mots nus sont des cache-misères de l’amour ça s’est sûr mais aussi le vide de nos dialogues sociaux bien souvent.

Amitiés


  YD
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23456 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 4 août à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Difficile pour taire le temps insipide.
Je suis le sens de tes mots, ils reflètent une telle réalité.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
315 poèmes Liste
5652 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 5 août à 11:35 Citer     Aller en bas de page

Ode

Oui, je sais que l'esprit du poème tu l'as bien perçu.


  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
5790 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 10 août à 03:17 Citer     Aller en bas de page

À poil... pardon, au poil !

Les amours... ça va, dans le sens du poil, ça vient, mais quand c'est à rebrousse-poil...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
315 poèmes Liste
5652 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 10 août à 03:41 Citer     Aller en bas de page

JB


Merci pour ton passage

Amitiés
Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 216
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0335] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.