Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 102
Invisible : 0
Total : 103
· marchepascal
13166 membres inscrits

Montréal: 31 mai 02:00:02
Paris: 31 mai 08:00:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sleep well my baby Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 24 jan 2019 à 06:06
Modifié:  24 jan 2019 à 07:19 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page


SLEEP WELL MY BABY ¤


Dors bien mon bébé
S'il te plaît, ne te réveille pas.
Je suis égoïste
Car j'ai besoin
D'un bout de ton rêve,
Un petit patch,
Qui me rafraîchira.

Le pays des licornes n'existe pas
Ni les étoiles arc-en-ciel
Et tu grandis vite.
Mais tu le crois toujours
Et tu voles si haut, sans tomber.

Reste avec moi maintenant
Toutes mes peurs endormies se réveillent,
Se bousculent de nouveau dans mon esprit
Et toi seul a le pouvoir
D'aider mon cœur à surmonter sa douleur.

Il y a ce bruit,
Comme des tambours lointains,
Des marteaux dans ma tête.
Je les entends qui se préparent.
Je sais qu'ils viennent chercher
Ce qu'il reste de mon âme.

Donne-moi un bout de ton rêve,
Laisse-moi m'asseoir à tes côtés,
Aide-moi à me ressaisir
Et nier
Que je suis en train de m'effondrer.

Tu es venu dans mon monde lugubre.
Tu as illuminé mon ciel
Et surtout, tu m'as fait découvrir
Ce qui me faisait peur.

…Moi.

AMANDA SMITH SKINNER


¤ Sleep well my baby peut se traduire par "dors bien mon bébé"

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 24 jan 2019 à 16:56 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Amanda,

Magnifique !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4210 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 25 jan 2019 à 11:16 Citer     Aller en bas de page

Il n'est pas simple de laisser tomber les barrières.
Mais même si cela fait peur... ça vaut le coup...

Une écriture qui bouscule.

Myo

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
1412 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 25 jan 2019 à 14:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Amanda,
Je n'ai pas lu beaucoup de tes poèmes, mais j'aime le côté écorché de ton écriture. Celui-ci me touche.

  SHElene
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 29 jan 2019 à 06:14 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla


Bonsoir Amanda,

Magnifique !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla



Merci.
L'appréciation me fait plaisir mais elle est exagérée.

5 U

Citation de Myo
Il n'est pas simple de laisser tomber les barrières.
Mais même si cela fait peur... ça vaut le coup...

Une écriture qui bouscule.

Myo



Ni de les FAIRE tomber...
Quand à ton qualificatif sur mon écriture, je comprend mieux maintenant pourquoi, après avoir lu un de mes poèmes, mon prof de français m'avait conseillée d'aller voir le prof de gym qui était également l'entraîneur des équipes de rugby du bahut.

5 U

Citation de SHElene
Bonsoir Amanda,
Je n'ai pas lu beaucoup de tes poèmes, mais j'aime le côté écorché de ton écriture. Celui-ci me touche



Ben tu sais, moi aussi.
Je ne me retrouve pas dans les tiens que j'ai lu.
J'apprécie beaucoup ton commentaire sur la forme "brut de décoffrage" de mon écriture et j'espère te toucher encore.
Faut que je te dise que l'encre que j'utilise souffre de thrombopénie.
(Un manque de plaquettes qui l'empêche de cicatriser correctement et la laisse à vif)

5 U

Citation de Kittyrup
Amanda, c'est beau ce que tu as écrit, bonheur mêlé de douleur, tu m'as touchée, merci



Heureuse de t'avoir touchée. J'espère que tu n'as pas coulé.

5 U

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1048 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 21 oct 2019 à 21:22 Citer     Aller en bas de page

L’échange entre la mère et l’enfant introduit d’emblée un cadre confidentiel, et le récit se poursuit comme une ballade intimiste qui balance calmement entre douleur et tendresse. Le style reste sobre, volontairement épuré. Le texte est sans fioritures inutiles, il va à l’essentiel et les impressions qu’on en tire sont très fortes. Je me méfie des superlatifs, moi aussi, mais est-ce que je peux te dire au moins que ce texte m’a ému ? Georges.

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9418 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 22 oct 2019 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

enfin AMANDA tu nous offres la possibilité de te répondre.
je te lis même quand tu m'interdits de formuler mon avis.
j'adore la douceur de tes mots.
et le coffrage dont tu fais mention.
ton texte révèle des moments vécus.
du moins c'est ce que j'ai ressenti.
retire ton masque, pour pouvoir te vivre.

Tu es venu dans mon monde lugubre.
Tu as illuminé mon ciel
Et surtout, tu m'as fait découvrir
Ce qui me faisait peur.

…Moi.

à bientôt ma grande.

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 15 nov 2019 à 07:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tychilios
L’échange entre la mère et l’enfant introduit d’emblée un cadre confidentiel, et le récit se poursuit comme une ballade intimiste qui balance calmement entre douleur et tendresse. Le style reste sobre, volontairement épuré. Le texte est sans fioritures inutiles, il va à l’essentiel et les impressions qu’on en tire sont très fortes. Je me méfie des superlatifs, moi aussi, mais est-ce que je peux te dire au moins que ce texte m’a ému ? Georges.


J'ai pas beaucoup l'occaz de te lire sous mes poèmes et j'ai apprécié ma lecture.
5 U

Citation de Samamuse
enfin AMANDA tu nous offres la possibilité de te répondre.
je te lis même quand tu m'interdits de formuler mon avis.
j'adore la douceur de tes mots.
et le coffrage dont tu fais mention.
ton texte révèle des moments vécus.
du moins c'est ce que j'ai ressenti.
retire ton masque, pour pouvoir te vivre.
Tu es venu dans mon monde lugubre.
Tu as illuminé mon ciel
Et surtout, tu m'as fait découvrir
Ce qui me faisait peur.

…Moi.


Je ne fais pas comme beaucoup ici...Moi, je ne porte pas de masque.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 823
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2583] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.