Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 38
Équipe de gestion
· Maschoune
13088 membres inscrits

Montréal: 26 juin 00:36:20
Paris: 26 juin 06:36:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: oh ! c'est possible. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 29 jan à 09:52
Modifié:  29 jan à 09:56 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Sur un bateau en perdition,
Un capitaine maintient son « cap »,
Suivant ses convictions,
Refusant les handicaps.

Très prodigue en démonstrations,
Démontant les avis profanes,
Refusant les contradictions,
Et les initiatives qu’il condamne.

Il pourrait choisir de s’arrêter,
Envisageant d’autres directions,
L’équipage semble avoir des idées.

Nenni, c’est lui le maître à bord.
Il passera outre les punitions.
Destin, où sont nos accords ?

Devant la mort, il faut attendre
Que les imbéciles s’y fassent prendre.


1 – développement envisageable, quand Christophe Colomb, décida la stupidité de découvrir les Indes par un chemin différent des traditionnels, en allant vers l’ouest plutôt qu’en longeant les côtes, choisir des inconnus avec de l’entêtement, en priant Dieu d’avoir raison. Les mutineries étaient prévisibles devant les obstacles et inconforts qu’il fallait dépasser. Un texte de 16 lignes semble être envisageable.
2 – comme beaucoup de visionnaires en créativités, Thomas Edison avec ses brevets, rencontra de nombreux échecs, comme pasteur envers les maladies, les pathogènes et les ignorances médicales, comme la conquête de l’espace en continuité des V2 nazis, comme les conquêtes du farwest en envahisseurs sans scrupules, comme Bernard de Palicie, avec les émaux, et bien d’autres. Un texte de 16 lignes semble être envisageable.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4260 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 29 jan à 10:01 Citer     Aller en bas de page

Un capitaine terrassé par les fesses d'Amanda ? Ha ha ha !

Tu n'atteindrais même pas Saint-Nazaire camarade
Car avec un tel bâillon, tu manquerais vite d'aire... et ton esquif calera.
Peut-être seras-tu bon pour la dérade
Si tes ancres ne sont pas fermes mais ton sang caillera
Bloqué dans le 44 000 !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 29 jan à 10:04 Citer     Aller en bas de page

moi pas comprendre tout, je suis aux fers, en fond de cale.
trop d'allusions sur un si petit sujet.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
8216 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 1er févr à 03:27 Citer     Aller en bas de page

oui ce texte me fais penser à des textes de Victor Hugo sur napoléon 3, qui servaient de modèles à Sarkozy, ainsi que pour hollande et maintenant macron, pour les oublis su peuple c'est la même chose, est-ce dû aux influences des conseillés d'état qui ne changent pas ?
merci ODIN, ces deux compléments en fins de textes seraient-ils inutiles ?
à + à toutes et tous.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 196
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0245] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.