Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 40
· Shaula · manusaran
13125 membres inscrits

Montréal: 24 avr 10:22:41
Paris: 24 avr 16:22:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Alain verse de l'eau posée... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
690 poèmes Liste
6096 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 8 févr à 13:27
Modifié:  10 févr à 07:32 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Île est évidente sur la table
Des multiplications veineuses
Où l'horizon saigne debout
Arrondissant les regards temporels
Lorsque l'autre œil s'invente
Des cadavres en plein vol
Étamant les rivières pulsatiles
À l'endormissement des fruits murs
L'eau se pend en plein rire
Entourant les visages d'un gris âge
Propre à se rendre plusieurs
Au bain d'ambre onirique
Où le cosmos devient nodal
Liant les stases au vertige
De l'inhérence d'être flou
Au centre de nulle part

Île qui est fil et fille sûre
Des plis de l'aurore échaudée
Qui se teint d'un silence
Quand s'écorche l'universalité
Dans un verre asymétrique
D'où sort le train identitaire
Parcourant les champs musicaux
Des cerveaux du poète déchiffré
En haut de l'armoire triste
Où s'est perdue l'autre main
Qui tenait l'eau comme une vision
Versatile union d'un fond de tain
Sur le paysage incontrôlable
Incendiant la peur du vide
Entre deux nus âges illisibles
Depuis le cœur des réverbères

Île d'un liquide mot tendu
Comme un prénom serpentant
Sous un ciel d'oranges cuites
À la vapeur d'un sourire clos

(Un Si Tout Devient Aisé)

Île je suis d'antre effilé
D'ailes lumineuses battues
Par une simple pensée autre
À l'inverse de l'opposé...

Hubix.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14430 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 8 févr à 16:01 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Hubix,

Merci pour ce beau partage poétique !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
3661 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 10 févr à 08:28 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubix Jeee

L'inverse présente en effet cet indéniable inconfort de ne rien ajouter d'essentiel à part ce simpliste contraire aux odeurs nauséabondes du robotique binaire qui met fin à toute forme d'échange vivifiante.

Les nuances minimalistes à l'inverse de l'opposée sont tellement plus riches par leurs cordes harmoniques trempées dans les effluves des variations multiples de l'onirisme.

C'était difficile de vous suivre dans les moindres méandres...Mais j'ai aimé lire ce sacré Alain.

Bien à toi,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
690 poèmes Liste
6096 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 12 févr à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

ODIN, peu importe la compréhension si le ressenti est agréable... on peut écouter un concerto et l'apprécier sans rien connaître à la partition qui s'y rattache...

Sybilla, au plaisir...

actuaire, j'ai trouvé ce jeu de mots très crédible pour exprimer, justement, des sensations inexprimables, parler de l'inverse de l'opposé, comme parler de rien, mais de manière nuancée, c'est-à-dire, aller et choisir le chemin le plus difficile pour voir l'invisible des rêves, ce qui devient la créature poétique des mots que l'on choisi, pas pour leurs sens, mais pour ce qu'ils laissent deviner...

il y a là, un lien voulu avec l'espace infini, qui reste encore à explorer, comme le cerveau humain, les étoiles devenant les neurones...

et je sais qu'il n'est pas facile de me suivre...

Amicalement vôtre...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 170
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0278] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.