Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 9
Invités : 213
Invisible : 0
Total : 222
· SHElene · Basile · michaelarchange · actuaire · ori · Lapoètesse · Myster · Damon · ODIN
13127 membres inscrits

Montréal: 17 févr 13:42:45
Paris: 17 févr 19:42:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Leurres Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
3195 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 février
  Publié: 11 févr à 06:04 Citer     Aller en bas de page

 
Leurres
 
À la vue d'une lactescente cicatrice sur le ciel
tension du nord au sud
désorienté j'avais vu les archipels blancs
traîné dans le sillage d'un délirant voyage
 
          Mordant l'ardoise l'eau s'enivre
          trébuche roule déclive
          griffe nerveuse l'éboulis
          où les gouttes d'argent
          sont des perles aux rameaux penchants

          Paysage paysage !
          Voyages premiers

La blancheur disparaît
vaniteux fantôme
d'un but éphémère
rangé sitôt sur les étagères
aux vapeurs de l'oubli

          Je ne veux louer que les merveilles
          que mes pieds apportent
          où ma peau frissonne
          aux présents frimas d'ici

Ma peau jadis brûlée aux rêves vacillants
des nuits et jours égaux
voudrait encore s'envoler
et se pâmer de différences

          Mordant le temps l'or me grise
          qu'il soit automne ou printemps
          le vol d'un regard sur l'étang
          moire plus fort l'instant
          mieux que s'enfuir glissant
          au travers des heures

Rochefort-du-Gard, le 11 février 2019


 

  La vie commence à chaque instant.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
3388 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
17 février
  Publié: 11 févr à 08:48
Modifié:  11 févr à 14:52 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bon Jour cher Jean-Baptiste,


À la vue d'une lactescente cicatrice sur le ciel
tension du nord au sud
désorienté j'avais vu les archipels blancs
traîné dans le sillage d'un délirant voyage


Mordant l'ardoise l'eau s'enivre
trébuche roule déclive
griffe nerveuse l'éboulis
où les gouttes d'argent
sont des perles aux rameaux penchants




Oui Poète et Ami vous touchez du doigt la catastrophe écologique du dérèglement climatique et les effets de réchauffement au Pôle Nord.

Les températures arctiques grimpent plus haut et plus vite que prévu, et les effets du réchauffement au pôle Nord se font déjà sentir autour du monde, constate un nouveau rapport international SWIPA ( Snow, Water, Ice, and Permafrost in the Arctic ; en français « Neige, eau, glace et pergélisol dans l’Arctique »


Le climat de l’Arctique est en pleine transformation et cette métamorphose a des conséquences profondes sur les peuples, les ressources et les écosystèmes du monde entier.


Certaines des grandes constatations du rapport :

*L’océan Arctique serait en grande partie libre de glaces pendant l’été d’ici 2030, ou même plus tôt.

*Les températures dans l’Arctique montent deux fois plus vite qu’ailleurs sur la planète. À l’automne 2016, les températures moyennes dépassaient les normes saisonnières de 6 degrés Celsius.

*La fonte du pergélisol, qui stocke environ 50 % du carbone du monde, touche déjà l’infrastructure du Nord et pourrait rejeter des volumes importants de méthane dans l’atmosphère.

*Les ours polaires, les morses et les phoques, qui dépendent des glaces de la banquise pour leur survie, connaissent de plus en plus de stress et de perturbations.

*Les changements dans l’Arctique seraient à l’origine de changements météorologiques dans des régions aussi éloignées que le Sud-Est asiatique.

[justifier]L’une des constatations clés, c’est que l’eau de plus en plus chaude de l’océan Atlantique remonte vers la base des glaces arctiques, qui sont en train de fondre par en dessous. Le rapport confirme également que la quantité de glace arctique a atteint un plancher record l’année dernière.


Belle narration, superbement poétique, de cette lactescente cicatrice qui déchire du nord au sud le ciel azuré de nos prochains rêves cauchemardesques...
Bien à Toi Poète,
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
14874 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 février
  Publié: 11 févr à 10:46 Citer     Aller en bas de page

plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
3195 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 février
  Publié: 11 févr à 11:22 Citer     Aller en bas de page

@ Actuaire et mido ben, merci.

Étienne, le constat que tu fais, accessible désormais à tous est alarmant. Je ne crois pas hélas que l'homme aura la capacité de freiner puisque les politiques n'auront pas le courage de peser sur les lobbies de toutes sortes.

S'il y a révolte des peuples pour le climat, j'ai bien peur qu'elle ne vienne que bien tard. J'aime cependant voir à travers l'exemple de Greta Thunberg le début d'une prise de conscience de la jeunesse puisque les "vieux" ne feront rien.

Bref, tout ceci est très bien, mais nous emmène assez loin du sens de mon poème. J'aime néanmoins ta lecture, dans laquelle il y a évidemment quelques corrélations, sur les effets, mais par sur les causes..

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
168 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
17 février
  Publié: 11 févr à 13:17 Citer     Aller en bas de page

Ma lactescence cicatrice n'avait rien de comparable à la tienne aujourd'hui, elle fendait un sol saupoudré de neige et d'ilôts de verdure. Point "d'archipels sidéraux", ni sidérants ;-). Il a fait bon y tanguer, non comme sur un bateau ivre, mais comme dans la poudreuse.
Ton paysage minéral, peuplé d'eau et de vapeurs a quelque chose d'islandais… on cherche à comprendre ce délirant voyage… "s'envoler et se pâmer de différences", des mots que prononcent les voyageurs du cœur.
Je fais ma valise

  SHElene
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13681 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 février
  Publié: 11 févr à 15:56 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Jean-Baptiste,

J'ai aimé voyager à travers ta belle plume !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Insaisissable, je tourbillonne et disparais...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
434 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 février
  Publié: 11 févr à 16:01 Citer     Aller en bas de page

JB! Je t'ai déjà dit de ranger la bouteille... ça t'évitera de voir des archipels, des fantômes, tu ne seras plus désorienté. Ecoute un peu !!!
Laisse passer tranquille les avions à réaction qui font des lactescentes cicatrices dans le ciel...
Sottises mises à part, ton leurre est bien beau !"Ma peau jadis brûlée aux rêves vacillants... voudrait encore s'envoler et se pâmer de différences..."
Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
688 poèmes Liste
4142 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 12 févr à 05:02 Citer     Aller en bas de page

@actuaire
Dans un congélateur, si tu baisses la température de 2 degrés, est-ce qu'il a toujours de la glace? Oui. Des glaciers de centaines de mètres de hauteur ne fondent parce qu'il fait +2, mais parce qu'on vaporise des substances pour faire fondre plus vite. Voir la ionosphère et tesla..;

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 100
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0398] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.