Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 5
Invisible : 0
Total : 5
13115 membres inscrits

Montréal: 17 nov 01:02:13
Paris: 17 nov 07:02:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Embarquement différé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 18 févr à 12:25 Citer     Aller en bas de page


J’ai tant rêvé mon évasion
Sur mon bateau de fière allure,
Quand mes visions de moussaillons
Touchaient le fond des démesures.

Et j'aimais bien mon beau délire
Qui se mariait au temps serein,
Voulant partir vers vos sourires
pour écrire un bout de destin.

Mais je regarde un ciel de traîne
Qui me cache les mers du sud,
Sa mine incertaine me freine,
Changeant ma veine en solitude.

  Critiques acceptées
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 18 févr à 12:35 Citer     Aller en bas de page

Mélancolie ... mais belle tout de même.
Mélancolie je t'aime.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 18 févr à 13:14 Citer     Aller en bas de page

Joliment décrite cette tristesse, ce renoncement.
Petit moussaillon, tu navigueras sur un autre bateau, et je l'espère de tout coeur tu y verras un autre destin, celui que tu mérites.
Bises XENIA
Un poème que j'ai apprécié.
ODE 31 - 17

  OM
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
330 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 18 févr à 14:52 Citer     Aller en bas de page

Bien tourné.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 18 févr à 17:24 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Xénia,

Très belle poésie emplie de nostalgie !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 19 févr à 04:06 Citer     Aller en bas de page



Mais je regarde un ciel de traîne
Qui me cache les mers du sud,
Sa mine incertaine me freine,
Changeant ma veine en solitude.




Quand mes rêves de moussaillon, délires d'envies de sourires voulaient partir et écrire.
Quand un ciel de traîne et sa mine incertaine freine et change la veine en solitude.

Deux univers qui s'entrechoquent dans un espace temps où nos rêves d'antan deviennent des parallèles solitaires ... comme les brisures ou les déphasages du temps... devenues des étrangères pour les états d'âme et d'être qui nous habitent maintenant.

O douce mélancolie. Toi mon asymptote !

Toujours un plaisir de vous lire et de sentir la profondeur de votre être poétique.

Merci Xénia,
Amicalement,
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15733 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 19 févr à 11:22 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4186 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 20 févr à 16:49 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Xénia,

Seulement trois poèmes,ici, depuis le mois d'aôut.... Celui-ci porte une douce morosité qui je l'espère sera bientôt effacée.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 22 févr à 03:43 Citer     Aller en bas de page

bonjour
touchée par vos commentaires si agréables à lire

Amitiés

  Critiques acceptées
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
356 poèmes Liste
3684 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 23 févr à 00:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xenia,
malgré la tristesse de ce poème j'ai beaucoup aimé cette écriture élégante et sobre !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 5 mars à 04:56 Citer     Aller en bas de page

un grand merci Pichardin,
Amitiés

  Critiques acceptées
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 9 avr à 08:37 Citer     Aller en bas de page

Un instant, une humeur de ciel de traîne...l'évasion n'est pas loin...et le rêve aussi...qui sait ?
J'aime...
Amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 12 avr à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Merci Riaga pour ton passage apprécié

Amitiés

  Critiques acceptées
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
192 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 12 avr à 13:03 Citer     Aller en bas de page

J'aime...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1766 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 19 avr à 08:18 Citer     Aller en bas de page

merci Saphariel d'être venue sur mes lignes

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 238
Réponses: 14
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1132] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.