Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 60
Invisible : 0
Total : 61
· Tychilios
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 21:10:04
Paris: 20 oct 03:10:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Folies nocturnes... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 5 oct 2012 à 05:54
Modifié:  6 oct 2012 à 04:24 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Folies nocturnes...ou l'homme descend du string !

Allez, ma folle lady, allons danser sur le dancefloor,
Après un whisky, parti pour la corrida, je s'rai toréador,
Et tu attireras les jeunes de Passy, oh oui, ai-je tort ?
Allez, ma folle lady, allons danser sur le dancefloor,
Je t'enlèverais sur mon tilbury, direction côtes d'Armor ?
Oh que non, ma baby, alors rions, encore et en corps !

Allez, mon cœur, allons nous éclipser à Paris sur Seine,
On s'ra des buveurs dans les bars, n'en deviens pas vilaine !
Vins ou bonne liqueur, qu'importe ! Ris pas, ma belle reine,
Ris pas de Paris, sinon malheur, mais arrête-toi à la Madeleine !
Allez, mon cœur, allons nous éclipser à Paris sur Seine,
Et nous amuser ici comme ailleurs, sans qu’on se freine !

Allez, allez, allez, on se perdra dans le monde de la nuit,
Dans ce monde nocturne et froid, les saunas sont infinis
Pour réchauffer les âmes des rois solitaires, puis épanouis !
Allez, allez, allez, on se perdra dans le monde de la nuit,
Ah mais, je ne rigole pas, tu veux que je te raconte, oui
Ou non, les chocs ici-bas sur les capotes et les carrosseries ?

Ce n’est plus « l’homme descend du singe » qu’il faut dire,
C’est dépassé, mais plutôt l’homme descend du string… rire !




 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 5 oct 2012 à 09:18 Citer     Aller en bas de page

Voilà plus optimiste. sur le dernier vers, je me serais permis : l'homme descend du stringe.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1602 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
20 février 2018
  Publié: 5 oct 2012 à 11:26 Citer     Aller en bas de page


Hé ! pyc ! quelle nuit de folie...
j'aime bien la chute !
Amitiés
La Marmotte

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 5 oct 2012 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Ah ! PYC, te voilà dans les loufoques, quelle, aventure, enfin tu retrouves le sourire, j'aime le déroulement de cette nuit, un peu coquine, et j'ai apprécié le " Alors rions, encore et en corps "
A bientôt pour de nouvelles péripéties
Avec toute mon amitié ODE 31 - 17

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 5 oct 2012 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Allez, allez...je t'aime beaucoup dans ce registre.
Amitiés :-)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
4084 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 6 oct 2012 à 10:21 Citer     Aller en bas de page

Cher Pierre Yves , bravo pour ce loufoque que j'ai adoré lire

Bisous d'automne

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 6 oct 2012 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

autre genre...mais même talent...

Bravo cher pyc

Alex

 
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 7 oct 2012 à 15:12 Citer     Aller en bas de page

Un plaisir de te relire dans cette rubrique...

Amitiés sincères.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 8 oct 2012 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi je t'aime bien dans les loufoqueries...
Biz

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 8 oct 2012 à 15:08
Modifié:  8 oct 2012 à 15:09 par Chris-Charmeur
Citer     Aller en bas de page


.°\=/°. PYC

L'homme, le singe... Mais qui descend de qui et qui est quoi... On ne sait pas vraiment dans tout ce monde...
Comme les strings... On ne sait pas... On ne sait pas si c'est le string qui cache les fesses ou les fesses qui cachent le string...

Ahahaha!....... Catégorie Loufoque!... Tu nous l'avais bien caché celle-ci, p'tit coquin...

*..'•'....*˛... ViTΛLiC



  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 17 oct 2012 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

hello,
pas si loufoque que çà, c'est assez réaliste.
J'aime ces vers :

Ce n’est plus « l’homme descend du singe » qu’il faut dire,
C’est dépassé, mais plutôt l’homme descend du string… rire
!


çà me fait bien rigoler.

A bientôt pour encore des lofoques, fais-nous rire encore !
Catherine

 
Forgotten Angel Cet utilisateur est un membre privilège


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 29 oct 2012 à 17:16 Citer     Aller en bas de page

Te lire là, et Marcel à ta suit, j'en ris encore
Un grand bravo mon ami
Bien amicalement,

Chris

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 1er nov 2012 à 01:19 Citer     Aller en bas de page

Ben mouah, j'ai connu une maman singe qui avait mis un string pour faire croire qu'elle descendait de l'homme
amicalement

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1820
Réponses: 12
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un matin d'avril (Autres)
Auteur : ARABESQUES
Le choix d'une vie (Amour)
Auteur : Semeur d'Amour
Racaille (Amitié)
Auteur : SienKieWicz
Si l'on devait se revoir (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rousselaure
Iceberg (Autres)
Auteur : Galatea belga
Dans ce vide... (Tristes)
Auteur : pyc
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Un’étoile qui connaît mon histoire par cœur (Poèmes par thèmes)
Auteur : Galatea belga
Impasses des nostalgies... (Autres)
Auteur : pyc
La légende de Lady Satin... (Loufoques)
Auteur : pyc
La douleur... (Loufoques)
Auteur : Anna Couleur
(Amour)
Auteur :
Un monde insoupçonné (Autres)
Auteur : Rousselaure
Le barde débardé (Loufoques)
Auteur : ecrinf
Le pauvre coeur (Loufoques)
Auteur : josette

 

 
Cette page a été générée en [0,0958] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.