Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 32
· Yvan Bert · Chrys Freux · Cioran
Équipe de gestion
· Maschoune · Ashimati
13021 membres inscrits

Montréal: 21 oct 13:47:06
Paris: 21 oct 19:47:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: La planète des songes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
427 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 12 mars à 11:05
Modifié:  13 mars à 20:00 par Brin d'harmonie
Citer     Aller en bas de page


La planète des songes




On aura beau singer de loin ou près l'Histoire,
L'Homme a toujours rêvé ; entre croire et pouvoir..,
Fait grimper ses sommets ; du barbare à la star :
S'arrose le progrès... ! ??
Du primate au ..
clochard ...

On aura beau songer, chercher d'autres miroirs
Extraire sans compter d'un Néant toute gloire,
Maître Réalité ; gardien de nos Victoires,
Décèle en nos trophées la brillance illusoire

On aura beau ronger, suicider nos mémoires
Est-ce les yeux fermés que renaîtra l'espoir ?
Comm' feindre d'ignorer l'homme sur le trottoir
Est un succédané perdant condamnatoire

On aura beau longer, les ombres du couloir
Craindre la Vérité absorbée par le soir
Les nuits ont ce reflet que quittent les cauch’mars
Pour hanter nos Morphée de blanc vendu au noir

On aura beau plonger, au creux d'un désespoir
Responsabiliser d'un doigt ostentatoire
Quelques illuminés fous dictant nos devoirs
Mais, qui leur a donné, ce droit sur nos pouvoirs... ?



 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6933 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 13 mars à 05:04 Citer     Aller en bas de page

et sans réponses...
vous serez un texte chers mots.
une pulsion de "tu seras un homme mon fils."
j'ai beaucoup relu ces quelques lignes.

 
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
427 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 13 mars à 19:40 Citer     Aller en bas de page

Oui ça fait réfléchir, pas évident,
merci d'avoir essayé .
Faudrait que je réduise ma sphère ça dérange.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6933 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 17 mars à 04:53 Citer     Aller en bas de page

oh toi, oui toi, ta sphère serait-elle anguleuse ?
Faudrait que je réduise ma sphère ça dérange.
les vrais "amis, amies" ce sont ceux qui reste.
cherche plutôt à accepter du volume à cette sphère, en donnant d'autres sens à:

On aura beau longer, les ombres du couloir
Craindre la Vérité absorbée par le soir
Les nuits ont ce reflet que quittent les cauch’mars
Pour hanter nos Morphée de blanc vendu au noir
et d'un trou noir, tu feras un soleil.
grosses bises.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
2386 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 1er avr à 03:53 Citer     Aller en bas de page

Question finale qui tue. Réponse évidente aussi.

Notre pouvoir est dans notre porte-monnaie plus que dans les urnes...

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
427 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 30 juil à 08:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Question finale qui tue. Réponse évidente aussi.

Notre pouvoir est dans notre porte-monnaie plus que dans les urnes...

Bizzz, JB



Merci cher JB d'avoir déposé ton ressenti.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 374
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0372] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.