Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 14
13165 membres inscrits

Montréal: 20 août 19:07:48
Paris: 21 août 01:07:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: 30-03 N°3 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8448 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 août
  Publié: 6 avr à 02:43
Modifié:  6 avr à 02:49 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

L’impression d’un voyage avec l’usage du train.
C’est comme l’aéroport, avec moins de contrôles.
Les procédures d’usages nous poussent sur des chemins
Dans un certain confort, certains détails sont drôles.

Les convivialités paraissent conditionnées.
Pas de lieux de palabres. Ni silence intégral.
Disponibilités sont à s’autoriser
Sans que tout se délabre. En respect intégral

Mon voyage en première, n’est pas si luxueux.
Bientôt la capitale, je me rends à PARIS.
Méditer peut se faire, assis dans de tels lieux.
Ce qui est capital, c’est de fuir les soucis.

Notion de capital, elle est centralisée.
Limitant les provinces, à des pouvoirs externes.
En transport c’est spécial, parfois banalisé.
Les tentatives s’évincent, dans des replis internes.

Ce voyage m’a permis, l’idée d’une évasion,
Dans un espace réduit, d’humaine dimension.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
418 poèmes Liste
13290 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 août
  Publié: 6 avr à 03:02 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce poème et je trouve que tu as eu une excellente idée d'écrire sur l'instant tous tes ressentis. les publier est une excellente idée, cela nous permettra d'avoir ta vision d'une journée que j'ai vraiment appréciée.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8448 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 août
  Publié: 6 avr à 03:16 Citer     Aller en bas de page

à qui la faute d'après toi ?
et qu'est-ce que tu peux être contagieuse.
sans y avoir gouté, ta dorade était presque aussi appétissante que toi.
tu dessines bien l'outre atlantique t'en remercie beaucoup.
je tien mes promesses, je fais des MP en mêmes temps.
moi aussi je pense aux 8 autres.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
747 poèmes Liste
21956 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 août
  Publié: 6 avr à 03:18 Citer     Aller en bas de page

La gare c'est comme l'aéroport, mais avec une très longue piste de décollage

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8448 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 août
  Publié: 6 avr à 03:40 Citer     Aller en bas de page

oh à la SNCF où est la piste ?
pour le décollage, je ne l'ai pas interdit à mon crayon.
au fait le tien, le blanc avec une gomme, mon carnet de brouillons l'a adopté dans sa spirale, il est encore un peu long, je vais le tailler à la bonne dimension.
tendre pensées. SAM play.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4396 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 août
  Publié: 6 avr à 03:46 Citer     Aller en bas de page

Sam, les titres de tes Poèmes sont identifiables au premier coup d'œil...
Bienheureux que tu ne dises pas de mal du train. 👍

Citation de Aude Doiderose
La gare c'est comme l'aéroport, mais avec une très longue piste de décollage



En tant qu'ex-spécialiste je m'inscris en faux contre cette vision. En fait, c'est la piste d'atterrissage qui est longue. Faut pas déconner hein ! C'est pas pareil quand même.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Cerdick


«Un poème bouge avec le temps (Jacques Roubaud)»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
194 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
20 août
  Publié: 6 avr à 04:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Au lieu du panneau indiquant xxH:xxMinutes - Vol à destination de Paris.
On aurait alors,
xxH:xxMinutes - Train N° «L’impression d’un voyage avec l’usage du train ... Dans un espace réduit, d’humaine dimension.» à destination de Paris.
Un tableau de départ original, certes, mais plein de vérités.

Signé : Çammamuzebis

  CdK
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8448 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 août
  Publié: 7 avr à 04:35 Citer     Aller en bas de page

oh que de gentillesses misent sur les rails.
merci Signé : Çammamuzebis, je pense que JB saura après scier,
d'autant que j'ai comme livre de chevet, ce livre que j'ai offert à mon "cheval", HU-GO, (du lait, chatte y ment),c'est nécessaire pour bien partir, comme d'arriver à l'heure pour le départ.
vous allez lire les 5 suivant.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4396 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 août
  Publié: 7 avr à 06:46 Citer     Aller en bas de page

Eh bien bravo ! Quel revirement !

Les Châtiments... un monument de la poésie Française. La Révolution de 48 versifiée... il aurait pu écrire la même chose (enfin presque) de la macronie.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
629 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 avr à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Sam, votre titre m'a tué et je m’attendais à la petite tape sur les doigts de In poésie, lorsque je l'ai lu
Merci Sam de votre générosité

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8448 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 août
  Publié: 7 avr à 10:05 Citer     Aller en bas de page

ce vouvoiement me met en MIETTE.
alors qu'un tutoiement, ferait honneur à l'enseignante.
ah, il faut bien un N°1, où est le N°2 ?
ce ne sont que des promesses.
et en plus chaque N° a ses développements.
oui je sais, ça ferait beaucoup trop à lire.
bise.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 270
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0314] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.