Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 57
Invisible : 1
Total : 63
· Mawringhe · Lapoètesse · Chevalier Liqueur · mido ben · Damon
13078 membres inscrits

Montréal: 24 mai 17:27:57
Paris: 24 mai 23:27:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Effeuillage Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
409 poèmes Liste
13031 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 18 avr à 13:36
Modifié:  18 avr à 13:39 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page








Devant le grand miroir
Je vais me dévêtir,
Enlever un instant
Ces couches qui me pèsent.
C'est une tâche ardue
Qui n'est plus de mon âge
Et je ne connais rien
À l'art de l'effeuillage.

Je déboutonne enfin
Le manteau de silence
Qui cache et enveloppe
Mes désirs les plus fous.
Je parle hurle et crie
Ces années de mutisme,
De sérénité feinte
Nappées d'insignifiance.

Attisée par le bruit
La robe de violence
Aux couleurs d'autolyse
S'ouvre et tombe à mes pieds.
Je reste là, paisible
Sans la regarder même,
Elle est vieille et usée
Juste bonne à jeter.

Mes dessous faits de honte
Aux pensées bien trop sombres
N'ont plus rien de sensuels
Depuis bien trop de temps.
Ils ne cachent plus rien
Tant je suis impudique
Je les ôte en pelant
Mes rêves chimériques.

Le passé est collé
Agrafé à ma peau
Incrusté dans mes pores
Ma bannière... un drapeau.
Il est sale, il est laid
Et il se désagrège
Se trouvant à son tour
À mes pieds, pris au piège.

Devant le grand miroir
Je me sens plus légère.
Je suis nue et je pleure,
Je frissonne
J'ai peur.




Libera me du requiem de Fauré. Choeur Accentus. Baryton : Stéphane Degout. Repost parce que...

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
3435 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 18 avr à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Un poème d'une grande beauté triste, tout en pudeur.
Un vrai coup de coeur
Merci à toi.

  la vida son dos dias...vivelos !
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
430 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 18 avr à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Une autre lecture, poignante cette fois, chez vous aujourd'hui.

  🌷
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
77 commentaires
Membre depuis
27 février
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 18 avr à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Un poème empreints d'émotions à fleur de peau, livrées en des images qui frappent l'imaginaire, bravo

  Fée de blé
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14767 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 18 avr à 16:00 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Adamantine,

Superbement émouvant !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 18 avr à 16:47 Citer     Aller en bas de page

Un reflet bien troublant Adamantine. Se regarder nue devant le grand miroir, c'est également une sacrée expérience qui suit l'effeuillage.

  SHElene
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
10994 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 19 avr à 02:13 Citer     Aller en bas de page

J'ai le sentiment d'une double lecture, surtout dans ce passage :

Citation de Adamantine

Mes dessous faits de honte
Aux pensées bien trop sombres
N'ont plus rien de sensuels
Depuis bien trop de temps.
Ils ne cachent plus rien
Tant je suis impudique
Je les ôte en pelant
Mes rêves chimériques.



Belle lecture en tout cas, poignante...

Merci Adamantine !

  ISABELLE
Adria d'Orances


“L'érotisme est l'une des bases de la connaissance de soi, aussi indispensable que la poésie.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
576 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 19 avr à 05:07 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Adamantine,
Un bel écrit. Un poème à la fois froid comme une pierre tombale et débordant de cette sensibilité qui donne envie d'étreindre et conforter cette femme qui s'exprime.


Adria

 
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15286 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 19 avr à 13:02 Citer     Aller en bas de page

tristement beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
2686 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 19 avr à 17:55 Citer     Aller en bas de page

J'aime.
Mais peut être sommes nous un peu trop exigeant avec nous même.
Amicalement
Christophe

 
NOMAL' SLAND

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
27 commentaires
Membre depuis
11 avril
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 20 avr à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine




Devant le grand miroir
Je me sens plus légère.
Je suis nue et je pleure,
Je frissonne
J'ai peur.




Libera me du requiem de Fauré. Choeur Accentus. Baryton : Stéphane Degout. Repost parce que...



magnifique poème sur le dépouillement de soi. Le dernier quatrain apporte une délivrance douloureuse, me faisant considérer que ce poème n'a de tristesse que l'apparence..W

  NOMAL'SLAND.W
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
279 poèmes Liste
4864 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 20 avr à 13:19 Citer     Aller en bas de page

Triste, mais trop beau -



Yvon

  YD
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
3911 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 20 avr à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Chère Adamantine ,

Un dépouillement nécessaire...
Et même si ça fait mal et même si ça fait peur... l’abcès est percé et le mauvais s'écoule.

Un superbe écrit, difficile mais ... pourtant, il a un parfum d'espoir... et j'aime ça !


Myo

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17597 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 21 avr à 15:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de Myo
Chère Adamantine ,

Un dépouillement nécessaire...
Et même si ça fait mal et même si ça fait peur... l’abcès est percé et le mauvais s'écoule.

Un superbe écrit, difficile mais ... pourtant, il a un parfum d'espoir... et j'aime ça !


Myo



Je crois que Myo a tout dit
Si la peine est partie tu peux repartir de plus belle

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
409 poèmes Liste
13031 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 28 avr à 01:55 Citer     Aller en bas de page

Emme, Rose-Amélie, fée de blé, Sybilla, SHElene, Isa, Adria, mido, Christophe, NOMAL' SLAND, Yvon, Myo, Vinie : Merci beaucoup d'avoir laissés ces mots sous les miens. C'est vraiment très réconfortant et agréable pour moi de les lire, de vous lire.

Merci.
Adamantine.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 206
Réponses: 14
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0455] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.