Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 19
Invisible : 1
Total : 22
· Chevalier Liqueur · Tychilios
13078 membres inscrits

Montréal: 24 mai 17:57:10
Paris: 24 mai 23:57:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Notre dame de Paris Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
2686 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 19 avr à 07:50
Modifié:  19 mai à 14:06 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Quelle était cette ombre dans sa robe de bure,
À jouer tout là-haut, cachée sous ma toiture,
Pour qu'une petite étincelle un soir brûlât
Ma forêt de mille ans - ô tombeau sans éclat - ?

Reverrais-je un jour, vos dimanches de carême,
Vos pieuses confessions et vos joies aux baptêmes,
Quand ce feu qui m'agite a déjà emporté
Ma charpente et mon cœur sous la voûte étoilée.

J'ai toujours été de ces êtres trop purs
À chercher - dans le vent, les voix et les murmures -,
Les vraies explications qui calment vos blessures
Et vous laissent l'écho d'une belle facture.

Retrouverais-je un jour, mes couleurs de jeunesse,
Vos libres impressions et nos journées de liesse
Car ce feu qui m'agite a déjà emporté
Ce qu'il restait d'hier... sur ma voûte effondrée.

Étais-je donc un Dieu ou une noble Dame
que vous avez brûlés d'une mauvaise flamme ?
Je quitterai ce monde sans doute emporté
Par la folie d'un homme... aux croyances affairées,

Moi qui n'étais que pierres, et d'amour habité,
Moi qui n'avais que Pierre et amour à donner.

Cidnos (2019 04)

 
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 19 avr à 10:16 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Christophe,

Comme le Phoenix Notre-Dame renaîtra de ses cendres, elle qui fut déjà la proie d'un incendie au temps de la révolution de 1789.
Seul le temps est compté pour les mortels que nous sommes, mais les pierres bénies et sanctifiées de Notre-Dame, à l'instar de Jésus Christ, toujours ressusciteront pour la gloire du Coeur Universel.

Merci Christophe pour ton poème que j'ai lu comme une prière.

Amitiés.
JMJ

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14767 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 19 avr à 15:49 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Cidnos,

Quelle magnifique poésie sur la si belle Cathédrale !
Elle sera reconstruite et nous pourrons l'admirer de nouveau !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1102 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 19 avr à 17:13 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Cidnos,
Vibrant hommage à Notre-Dame qui le mérite amplement.
Je conforte le commentaire de Jacques-Marie avec la certitude que cette si belle cathédrale retrouvera sa superbe !
Merci pour ce magnifique partage, cette communion qui vient se joindre aux milliers de personnes touchées par cette catastrophe.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15287 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 20 avr à 12:59 Citer     Aller en bas de page

très bel hommage

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4106 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 20 avr à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Christophe,

Un beau poème en vérité.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
8067 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 22 avr à 03:26 Citer     Aller en bas de page

Moi qui n'étais que pierres et d'amour habité,
Moi qui n'avais que Pierre et amour à donner.
conception humaine d'un lieu de communions
où les apparences devraient avoir des fonctions.
personne n'envisage de penser ce que "dieu"
a autorisé partiellement pour faire évoluer les lieux.
oublions nos précarités d'existences et de manques de CNV
laissons les observations et les rassembleurs nous révéler
ce à quoi "dieu" a voulu nous sensibiliser aujourd'hui.
libérant les polémiques, les égoïsmes, et autres ennuis.
"dieu" n'a d'yeux que pour ce qui est haut (au) dieu. que les mal pensants réfléchissent.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
2686 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 23 avr à 16:22
Modifié:  23 avr à 16:30 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour à vous
J'ai écrit ce poème comme un message d'amour à la cathédrale qui est pour les chrétiens un lieu de réunion, de communion et pour les athées comme moi un très bel édifice, un lieu d'histoire.
Je souhaite par dessus tout qu'on la reconstruise, mais l'homme est parfois un électron libre capable des pires folies.
Ce sont ces folies qui m'intéressent dans ce poème, au point de remettre en cause l'origine accidentelle de l'incendie
Merci de votre passage sous mes mots.
Christophe

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
435 poèmes Liste
21621 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 24 avr à 03:49 Citer     Aller en bas de page

Un beau message d'amour, merci pour ce magnifique poème, moi qui suis admirative pour les vitraux et les dentelles de pierres.
Respect pour cette belle dame qui doit revivre.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
766 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 27 avr à 16:18 Citer     Aller en bas de page

Cidnos,
Un très beau poème, j'aime beaucoup cette personnification de la cathédrale qui fait d'elle un être vivant capable de ressentir des sentiments, de la souffrance.Cela rend votre poème très émouvant, même jusqu'aux larmes.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
2686 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 8 mai à 17:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Flora Lynn
Effectivement je comprends ce que vous dites. Et vous expliquez bien cette impression de tristesse ... et de douleur.
Merci à vous de m'avoir laissé ce commentaire si évocateur.
Très bonne journée
Cidnos

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 189
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0562] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.