Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 112
Invisible : 0
Total : 113
· Andesine
13254 membres inscrits

Montréal: 13 oct 19:24:32
Paris: 14 oct 01:24:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sous Les Gilets Jaunes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8609 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 23 avr à 07:48
Modifié:  23 avr à 12:36 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Pourquoi les gilets jaunes veulent continuer ?
Ont-ils toujours conscience d’être manipulés ?
En honneurs qui zonent, en médiatisés ?
En pleine indécence, de non civilisés ?

Rumeurs d’indignations, en créant trop de choses,
Niant les effets pervers, en oubliant « LA FRANCE »
Les gratifications disparaitront des causes,
D’êtres qui ont souffert, par excès de confiance.

Les conseillers d’état, fiers de leurs privilèges,
Sacrifieront « MACRON », pour conserver leurs droits.
Nourrissant les médias, de versions sacrilèges.

Par des reconnaissances, en temps médiatisés,
Hors de ces destructions, d’animateurs sans « FOI »
En écrits de présences, qui soient non falsifiés.

Les médias pourront-ils, l’info des vrais réels ?
Sans nuire de leurs subtiles, en vérités poubelles ?

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
4659 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 30 avr à 14:52 Citer     Aller en bas de page

sam, où sont les cases à cocher pour les réponses ?

Il y a beaucoup de questions dans ton poème.

Il faudrait leur faire un emballage Design...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8609 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 30 avr à 16:06 Citer     Aller en bas de page

l'en bas l'âge est las.
in poésie sons à lents vers.
pour décocher les cases d'espérances.
en plus clair,
la fable de "la fontaine" conseil tenu par les rats.
livre 2, fable 2.
merci pour l'interpellation.
très beau texte sur l'Italie.
à + (souvenir d'une disparue)

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8609 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 1er mai à 11:54 Citer     Aller en bas de page

oh JB tu peux trouver le texte de "la fontaine" sur la toile.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
4659 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 5 mai à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Oh, il me suffit d'ouvrir les fables de la Fontaine, qui ne me quittent jamais.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8609 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 6 mai à 01:45 Citer     Aller en bas de page

moi je m'en inspire, de ces textes de la fontaine, comme pour les textes d'Esope, régulièrement.
merci JB de m'avoir fait revenir vers les partages de sensibilisations de VICTOR HUGO.
à + de SAM

 
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
460 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
3 octobre
  Publié: 15 juin à 16:26 Citer     Aller en bas de page

tu te poses trop de questions
moi je suis pour qu'ils continuent le combat
Jean de la FONTAINE C'EST MA VILLE MON SAMY

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8609 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 16 juin à 13:31 Citer     Aller en bas de page

- moi j'aimerai que certains plateaux de télévisions, fassent vivre les échanges des rond points avec des Paper-boards et non que des mots, avant que les oublis de ces rond-points n'en fassent des lieux de pensées sectaires sans plus d'ouvertures sur les réalités.
- et que les marches lentes pour des apparences télévisées pour "tu vois j'étais là" pour des grands nombres de participants et ne plus offrir des occasions d'expressions violentes pour des abus contraires aux attentes des gilets jaunes, à travers les villes, encadrées par d'autres gilets jaunes tout de noir vêtus.
- ce dont les français ont besoin, ce sont des formes d'ouvrages européens (réhabiliter les routes, construire des ensembles d'habitations, privilégier les écoulements des productions françaises, harmoniser des lieux de cultures européens, etc.) pour des reconnaissances correctement réénumérés, pour relancer l'économie du pays.
oui ? ah il ne faut pas rêver.
de SAM. et toi qui lis ça, ose répondre ce que tu en penses.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 206
Réponses: 7
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0261] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.