Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 332
Invisible : 1
Total : 337
· Persona non grata · Rousselaure · Lis tes ratures · Traalndoor
12982 membres inscrits

Montréal: 25 juin 14:59:15
Paris: 25 juin 20:59:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Droit dans les chiottes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] 2 :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
71 commentaires
Membre depuis
22 avril
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 10 juin à 03:48
Modifié:  10 juin à 04:04 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page


DROIT DANS LES CHIOTTES

J'en connais quelques uns qui s'ennuient
Quand ils chient
Lorsqu'on est constipé du cerveau et du cul,
On trouve le temps long dans ce lieu exigu.
Aussi, ont-ils stocké dans leur toilettes,
À hauteur de lunette,
Des revues qu'on ne lit qu'avec une seule main
Lors de ces moments suprêmes
De concentration extrême,
Parfois insupportables.

Mon esprit charitable,
Les prenant en pitié,
M'a poussée à rédiger,
Quelques proses ou vers, spécialement pour eux,
Pour les aider pendant ces instants douloureux.

Ces textes s'en vont donc droit dans les chiottes.
Agrafés à la porte au niveau de leurs yeux.
Ainsi, pendant qu'ils pondent leur confiote
Et font pleurer leur minuscule oiseau,
Ils peuvent en expulsant des étrons à gogo
Soulager leur boyaux
Ainsi que leur cerveau.



AMANDA SMITH SKINNER


 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
21068 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 10 juin à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Il fallait, en effet, que quelqu'un se dévoue.
Merci pour eux

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
389 poèmes Liste
20488 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 10 juin à 04:43 Citer     Aller en bas de page

C'est bien trouvé
Bravo, j'apprécie.
Un jour dans les toilettes de mon travail, quelqu'un avait inscrit sur le mur...Quel es cet sorte d'ordure , cet ignoble salaud, qui fait de ses doigts un pinceau et de sa merde une peinture.
Il y a des vedettes dans les chiottes.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2915 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 10 juin à 04:52
Modifié:  10 juin à 04:57 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

C'est moi qui ai éffacé mon com,je le republie et je signe, votre "poème" est déguelasse à tout point de vues!

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2915 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 10 juin à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Il fallait, en effet, que quelqu'un se dévoue.
Merci pour eux



Tiens! l'embusquée de service est toujours fidèle au poste qu'on lui a jamais confié....

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
3420 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 10 juin à 07:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jaceo

Citation de Drôle d'oiseau
votre "poème" est déguelasse à tout point de vues!



je suis plutôt d'accord..
ce texte est une horreur
juste ordurière



Je pense absolument la même chose.

  "Écrivez ce qui vous gêne, en particuliers si cela ne gêne que vous."
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1235 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 10 juin à 08:45 Citer     Aller en bas de page

De quel texte est-il question ? En tous les cas, je l'aime bien aussi celui-là. Alors les grincheux, arrêtez de dire n'importe quoi. Il est marrant ce poème, celui du haut, humour et intelligence y sont réunis. Il y a de l'esprit, quoi. Bravo à Amanda ! Et quoi de mieux qu'un droit de réponse poétique. Je ne savais que sur ce site, on faisait catéchisme. Quoi non... eh ben on dirait.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
21068 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 10 juin à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Drôle d'oiseau

Citation de Aude Doiderose
Il fallait, en effet, que quelqu'un se dévoue.
Merci pour eux



Tiens! l'embusquée de service est toujours fidèle au poste qu'on lui a jamais confié....




???? Bizarre.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2915 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 10 juin à 11:17
Modifié:  10 juin à 11:20 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

[citation=Jean-Claude Glissant]De quel texte est-il question ? En tous les cas, je l'aime bien aussi celui-là. Alors les grincheux, arrêtez de dire n'importe quoi. Il est marrant ce poème, celui du haut, humour et intelligence y sont réunis. Il y a de l'esprit, quoi. Bravo à Amanda ! Et quoi de mieux qu'un droit de réponse poétique. Je ne savais que sur ce site, on faisait catéchisme. Quoi non... eh ben on dirait. [/citation

Bonjour,
C'est en référence à un commentaire effacé sur un texte de même accabit( new taste)...
J'ai moi aussi le droit de dire que je n'aime pas l'image auto-dégradante de la femme..
Le sexe et le plaisir méritent un peu plus d'évocation subtile et de sublimation..
La critique se doit d'être reconnue d'où q'uelle vienne, librement sans y opposer de sarcasmes faciles ..
Pour en finir, sachez que je me suis exprimé sans feuilleter aucun livres saints

Drôle d'oiseau

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2915 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 10 juin à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose

Citation de Drôle d'oiseau

Citation de Aude Doiderose
Il fallait, en effet, que quelqu'un se dévoue.
Merci pour eux



Tiens! l'embusquée de service est toujours fidèle au poste qu'on lui a jamais confié....




???? Bizarre.



Une pomme?

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1278 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 10 juin à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Claude Glissant
Il est marrant ce poème, humour et intelligence y sont réunis. Il y a de l'esprit, quoi. Bravo à Amanda ! Et quoi de mieux qu'un droit de réponse poétique.




Je ne suis ni grincheuse ni une grenouille de bénitier mais ce texte n'a aucun ingrédients( à mon sens )qui en fait un texte plein d'humour et d'intelligence !! On a pas la même notion de ces deux définitions car il ne m'a pas fait sourire
Lorsque les écrits sont publics il faut accepter la critique ( c'est ce qui se passe sur certains sites ) on n'est pas juste sur un mode bisounours

Lorsqu'on veut traiter de ce sujet il faut faire montre de bcp d'humour et de savoir faire Ici ce n'est qu'une diarrhée verbale
Comparez avec ceci

Malgré l'humour et la vertue
Il faut ici montrer son cul
Malgré la haine et la fierté
Il faut ici se défroquer
Malgré l'amour et la tendresse
Il faut ici montrer ses fesses.


Poussez ! poussez ! les constipés
Le temps ici n'est pas compté
Venez ! venez ! foules empressées
Soulager là votre diarrhée
Car en ces lieux souvent chéris
Même le papier y est fourni.


Soit qu'on y pète, soit qu'on y rote
Tout est permis au sein des chiottes
Mais ? graine de vérole ou de morpion
N'oubliez pas d'vous laver l'fion
De ces WC tant usités
Préservez donc l'intégrité.


Rendons gloire à nos vespasiennes
De faïence ou de porcelaine !
Que l'on soit riche ou bien fauché
Jamais de classe dans les WC
Pines de smicards ou de richards
Venez tous voir mon urinoir !


Qu'ils s'appellent chiottes, goguenots, waters
Tout l'monde y pose son derrière
On les dit turcs ou bien tinettes
Tout est une question de cuvette
Quand celles-ci se trouvent bouchées
Nous voilà tous bien emmerdés.


Entrez, entrez aux cabinets
Nous raconter vos p'tits secrets
Si au contraire il peut vous plaire
Affichez-le dans vos waters !!!
( auteur inconnu)Avouez qu' il y a de la substance ( sans jeux de mots )

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
71 commentaires
Membre depuis
22 avril
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 juin à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Citation de Drôle d'oiseau

Citation de Aude Doiderose
Il fallait, en effet, que quelqu'un se dévoue.
Thank pour le passage
Merci pour eux



Tiens! l'embusquée de service est toujours fidèle au poste qu'on lui a jamais confié....



Aude, Je crains que cela ne soit une demande pour passer une semaine de vacances avec toi.


Citation de ode3117
C'est bien trouvé
Bravo, j'apprécie.
Un jour dans les toilettes de mon travail, quelqu'un avait inscrit sur le mur...Quel es cet sorte d'ordure , cet ignoble salaud, qui fait de ses doigts un pinceau et de sa merde une peinture.
Il y a des vedettes dans les chiottes.
Bien amicalement ODE 31 - 17


Thank That's nice of you.


Citation de drôle d'oiseau
Votre "poème" est déguelasse à tout point de vues!


Citation de Jaceo
ce texte est une horreur juste ordurière


Citation de la prude colombe
Je pense absolument la même chose.



Jugements de valeur sans intérêt puisque non argumentés

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
71 commentaires
Membre depuis
22 avril
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 juin à 05:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Claude Glissant
De quel texte est-il question ? En tous les cas, je l'aime bien aussi celui-là. Alors les grincheux, arrêtez de dire n'importe quoi. Il est marrant ce poème, celui du haut, humour et intelligence y sont réunis. Il y a de l'esprit, quoi. Bravo à Amanda ! Et quoi de mieux qu'un droit de réponse poétique. Je ne savais que sur ce site, on faisait catéchisme. Quoi non... eh ben on dirait.



Thank pour le soutien

Citation de PIEDS EN VERS
ce texte n'a aucun ingrédients( à mon sens ) qui en fait un texte plein d'humour et d'intelligence !! On a pas la même notion de ces deux définitions car il ne m'a pas fait sourire


L'humour, l'humour, l'humour!
De Murielle Robin à Stéphane Guillon en passant par Laurent Gerra, Gad Elmaleh, Anne Roumanoff, Dany Boon, Valérie lemercier, Nicolas Canteloup, Laurent Baffie et Jean Marie Bigard, il en existe cent cinquante milles sortes.
Alors si tu ne n'apprécies que les sorties à la Fernand Raynaud laisse à ceux qui lui préfèrent Stéphane Guillon ou Jean Marie Bigard le droit de les applaudir.

Citation de PIEDS EN VERS
Lorsque les écrits sont publics il faut accepter la critique


J'accepte la critique, encore faut-il qu'elle soit construite et argumentée et non tendancieuse comme l'était le commentaire qui à d'ailleurs était effacé.
Mais qui critique ne doit refuser le droit de réponse (quelle qu'en soit la forme) à son trait d'humeur.

Citation de PIEDS EN VERS
on n'est pas juste sur un mode bisounours


C'est drôle ça


 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
71 commentaires
Membre depuis
22 avril
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 juin à 05:23
Modifié:  11 juin à 05:25 par Amanda
Citer     Aller en bas de page

Citation de drôle d'oiseau
J'ai moi aussi le droit de dire que je n'aime pas l'image auto-dégradante de la femme..


Tu as le droit de dire ce que tu veux mais moi aussi. Mon corps m'appartient et j'en fais ce que je veux.

Citation de drôle d'oiseau
Le sexe et le plaisir méritent un peu plus d'évocation subtile et de sublimation..


Ah oui! Quand tu parles, la bière à la main, des nanas que nous sommes et de cul avec tes potes, c'est du Ronsard?
Pour moi aussi le sexe est un plaisir mais je ne sublime pas.
C'est une activité humaine au même titre que manger, boire, marcher, respirer, etc, .


Citation de drôle d'oiseau
La critique se doit d'être reconnue d'où qu'elle vienne, librement sans y opposer de sarcasmes faciles ..


Le droit de réponse à une critique se doit d'être reconnue d'où qu'elle vienne, librement et quelle qu'en soit sa forme.


Citation de drôle d'oiseau
Pour en finir, sachez que je me suis exprimé sans feuilleter aucun livres saints


Te justifie pas.... D'ailleurs je m'en contre fout, c'est ton problème.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1235 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 11 juin à 08:27 Citer     Aller en bas de page

Amanda, permets-moi de leur répondre à mon tour.

La question à se poser, Drôle d'oiseau, serait de savoir si la femme a le droit au désir et par là même, si elle a droit au plaisir. Car en vérité, tout vient de là. Si oui, alors elle a le droit de l'exprimer de la façon dont elle le souhaite, dans le respect des autres et dans des lieux de vie ou de parole adéquats. LPDP, jusqu'à preuve du contraire n'est pas un site religieux, ni un site sectaire, où il serait interdit de parler de certaines choses, de la façon que l'on souhaite. Sous le contrôle de l'équipe de gestion. (Bonjour l'équipe ! Hi hi )
Lorsqu'un texte ne nous plait pas, deux solutions s'offrent à nous : soit ne pas intervenir, soit dire ce que l'on a à dire. Mais lorsque c'est pour réprimander quelqu'un, on joue obligatoirement au flic, au curé de la paroisse et pour les égos surdimensionnés, à Dieu le père. Dans quel but ? Lui exposer sa façon de voir dans une envie de partage ? Ou alors dans un désir de corriger (sens propre et figuré) l'auteur du texte qui ne plait pas ? D'après toi, pourquoi on réagit ? Qu'est-ce qui met dans la tête d'un être humain, qu'une femme se doit d'être respectable ? Qu'est-ce qui fait qu'un homme s'autorise à juger que l'image d'une femme s'auto dégrade ou pas ? La femme doit-elle être une icône ? D'où est-ce sorti ? L'image de la femme "sans vertus" est un fantasme pour certains hommes, mais l'image de la femme respectueuse est tout autant un fantasme. Tenter d'argumenter sur un fanstasme, ce n'est pas raisonner ; c'est délirer. Et il n'est pas besoin de lire des livres saint. Il suffit de naître dans une société qui cultive le rapport homme-femme en faveur de l'homme pour être imprégné de certaines valeurs.
Une critique doit être intelligente et aller au fond des choses. Sinon, c'est du délire.

Merci PEV, de douter de ma capacité à savoir ce qu'est l'humour. C'est vrai que je suis un peu basique. Moi, dès que ça me fait sourire, j'appelle ça de l'humour.
Lorsque je vois qu'un travail sort des sentiers battus, et que dedans, il y a l'art et la manière, j'appelle ça de l'intelligence.
Chacun à sa définition. Il faudrait quand même se mettre d'accord dessus, un jour.
Par exemple tout a été dit sur l'amour, que nous, poètes recopions ce que d'autres ont dit auparavant, avec d'autres tournures d'autres mots, mais c'est toujours les mêmes choses, les mêmes ressentis. Alors effectivement... c'est beau. Et c'est beau... et puis c'est beau... Mais voilà que quelqu'un offre quelque chose de différent, et là, c'est la chasse aux sorcières. Direct à la chaise électrique.
Ensuite, Pieds EnVers je ne vois trop de différence entre ce poème et celui d'Amanda. Il est disons plus travaillé, c'est vrai, mais l'esprit est le même. Seule la volonté de départ est différente. Dans celui que tu proposes le désir est de faire rire et de provoquer. Celle qui est à charge, part de la volonté de provoquer et surtout de répondre à une attaque. L'état d'esprit n'est pas le même. Les deux sont culottés et provocants, certes. Mais je ne sais pas s'il faille les comparer ? Et en mettre un en avant plus que l'autre.
Comme le dit Amanda, c'est un peu facile de faire des comparaisons et des critiques faciles. Quand on y réfléchit bien, il n'y a aucune raison pour réagir de la sorte.

 
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2915 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 11 juin à 09:28
Modifié:  11 juin à 09:30 par Drôle d'oiseau
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Je me suis expliqué avec Amanda en MP et vous laisse à vos allégations.
Je ne suis pas votre élève, vous n'êtes pas mon professeur,je n'ai donc pas à vous répondre!





Drôle d'Oiseau

 
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
499 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 11 juin à 14:52
Modifié:  11 juin à 14:52 par M@rselO
Citer     Aller en bas de page

La récréation est donc finie.?

Alors tant mieux, car aussi bien le sujet que la discussion ne méritent pas autant de mots, ce qui a été dit est partagé sur certains arguments de part et d'autre, mais je suis quand même étonné d'avoir été censuré pour avoir inséré des ~ dans un poème, et que la chienlit puisse se répandre aussi largement malgré le règlement qui affiche clairement sa position contre la vulgarité !
J'attends donc de connaître la définition, avant de répandre ce genre de provocation douteuse, en dépit de la liberté d'expression que je m'attache à défendre.
Ainsi, soyons responsables et assez intelligents pour ne pas déclencher des polémiques puériles, quand il existe ici des textes qui n'attendent que des commentaires utiles et nécessaires à la bonne marche du site...

Il n'est pas utile d'aller chercher ce que d'autres ont fait de moche pour masquer sa grossièreté, il y a aussi beaucoup d'artistes qui ont fait intelligemment le métier sans gros mots, il suffit d'y mettre un peu de subtilité, ou de finesse, mais ça se cultive !

Puisqu'il faut aussi de l'anglais pour ça, disons... sorry... quand sot rit pas !

Envoyez les tomates, je fais une ratatouille

  M@rs
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2915 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 11 juin à 17:10 Citer     Aller en bas de page

De la ratatouille? j'adore la ratatouille!
A tout de suite en cuisine,merci M@rselO.

Jiçé

 
Abey
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2017
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 12 juin à 03:09
Modifié:  12 juin à 03:11 par Abey
Citer     Aller en bas de page

Je viens de lire les deux textes publié par Amanda ainsi que les commentaires.
Je ne publie ce que j'ai à dire que sous celui-ci puisque la controverse s'est développé là.

Que l'on soit d'accord ou pas avec la façon dont elle s'est exprimée, il n'en reste pas moins vrai, si j'ai bien compris la raison de cette publication, qu'il s'agit d'une lettre pour quelqu'un qui n'est pas nommément cité.
Drôle d'Oiseau l'a prise pour lui et il en explique, dans un commentaire en réponse à Jean Claude Glissant, la raison qui le pousse à le croire. Mais, était-elle vraiment pour lui?
Toujours est-il que c'est de son premier commentaire qu'est née la polémique.

En admettant qu'elle lui soit adressée, je trouve normal qu'une personne donne son opinion sur une œuvre ouverte au public, mais il est également normal que l'auteur de la réalisation puisse lui répondre.
Quel était la teneur de ce commentaire? Je l'ignore, mais pour qu'il entraîne une telle réponse et qu'il aît été supprimé par son auteur, je doute que les termes utilisés étaient empreints de civilités.
Mais qu'importe.

Que d'aucun y voient, sous une certaine forme d'humour, la dénonciation d'une intolérance vis à vis des droits des femmes en ce qui concerne le sexe et que d'autre n'y vois que vulgarité, irresponsabilité et inintelligence cela les concerne seuls.

Mais, même si "la discussion ne méritent pas autant de mots" comme dit M@rselo, il y a, quand même polémique.
Malgré quelques vachardises, je constate que les intervenants qui y participent, Jean-Claude Glissant, Pieds-enVERS, M@rselO, Amanda, et à un degré moindre, Drôle d'Oiseau, font montre d'une certaine retenue dans leurs commentaires. Ce qu'il ce doit d'être pour éviter d'envenimer la situation.

Par contre, je suis choquée par le commentaire de l'intervenant qui me précède.
À sa lecture, on perçoit une colère non retenue, une contrôle de soi absolument pas maîtrisé.
Les mots utilisés sont écrits intentionnellement pour faire mal et certains sont injurieux.
De mon point de vu, ce n'ai pas la raison qui parle mais des sentiments qui sentent, sans mauvais jeu de mots, une drôle d'odeur.
À croire que Mr Jaceo veut que l'incendie redémarre en jetant de l'huile sur le feu alors même que l'instigateur de la chamaillerie à déclaré: "Je me suis expliqué avec Amanda en MP" mettant ainsi fin aux escarmouches.

Merci de m'avoir lue

 
Abey
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2017
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 12 juin à 04:14 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jaceo

Mon commentaire plus haut était froid et sans sentiments. Et je ne suis pas quelqu'un qui aime faire du mal. Par ailleurs l'auteur est assez grand je crois pour se défendre tout seul. "Se défendre", mais il n'y a pas attaque, il y a critique point.



La critique est un examen raisonné, objectif, qui s'attache à relever les qualités et les défaut de quelqu'un ou de quelque chose.
C'est soumettre une œuvre à un examen méthodique en vue de l'estimer à sa juste valeur; la juger d'après des critères appropriés.

Vous ne critiquez pas, vous vous contenter d'exprimer des jugements de valeur injurieux à l'encontre d'un membre implicitement cité.
Je vous cite:
"Il n'y a rien à "développer" ou à "argumenter" sur des insanités"
"On ne développe pas sur de la merde étalée
ça glisse..
ce serait faire de la "mierda-planning"
"Cet étron textuel"

En plus des injures s'adressant à sa personne.
"vous continuez à parader, avec cette "toute-puissance" insupportable"
"au moins reconnaissez-le, ayez l'intelligence de ça"

Je ne suis pas l'avocate d'Amanda. Comme vous le dites, elle est capable d'assurer sa propre défense.
Mon jeune ami, si vous saviez tous les mots que j'ai entendu au cours de mes 68 ans d'existence. Ceux qui sont exprimés ici ce n'est que du pipi de chat loin d'effaroucher mes vieilles oreilles.
Je n'ai rien contre vous et j'apprécie même votre "Bon vents"; trait d'humour de circonstance.

Adieu.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1235 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 12 juin à 07:39 Citer     Aller en bas de page

Waouh ! Jaceo, t'es pas croyable !!! Tu t'echauffes pour rien, et pas sur la bonne cible. Moi, quand j'ai lu le commentaire de ... untel, sous l'avant dernier texte d'Amanda, je l'ai pris comme une claque. Ca m'a paru d'une telle violence ! Si ça c'était passé sous un de tes textes, vu ce que je vois de toi, tu n'aurais pas pris la peine de composer un poème, certes au vitriol, pour répondre à la personne. (J'vois la scène ) tu lui serais rentré dans l'tas. Et donc pour info ( parce qu'il faut que ce soit clair), le commentaire d'untel était : " un poème qui va droit au chiottes ". Pratiquement mot pour mot. Avec le temps, je me dis qu'il a voulu faire de l'humour, mais bon... Alors tu peux comprendre la teneur de la réponse d'Amanda. Donc je me répète : humour et intelligence.

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 634
Réponses: 33
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1104] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.