Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 24
Invisible : 1
Total : 26
Équipe de gestion
· Maschoune
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 02:05:22
Paris: 20 sept 08:05:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Dodécasyllabiquement vivant ! ( Quels mots ! 3) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 13 mai à 02:10
Modifié:  13 mai à 03:42 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

 
Dodécasyllabiquement vivant !

Dodécasyllabique et plus si affinités…
Ô délices de la langue !
La rime est au fond du vers,
quelquefois dans l’aménagerie des syllabes
ça qu’on fuse, oh ça qu’on fuse !
d’ébriété métrique.

Ah ! si le Père Hugo n’était passé par là,
l’alexandrin obstinato * serait ce fléau
de béton armé à la Boileau
ma poco o non troppo **
le canon a failli,
mais l’idéal est encore ici.

Mobiliser les mots, avec de tels tuteurs,
serait clouer des croix derrière des images
pour les faire tenir debout aux vents contraires
quand elles n’ont la force et l’âme en elles-mêmes ?

Classique depuis des siècles, et pour l’éternité,
il est la psychologie de la poésie française,
le squelette blanchi, mais éloquent davantage.
Même si la césure en a pris plein la poire,
même si les rejets se font jeter
les enjambements piétiner
et les -e brouiller,
il transpire, vit et inspirera toujours
parce que sa forme est musique et âme à la fois.

Il est à la poésie ce que le soufflet est à l’orgue :
In-dis-pen-sa-ble !

Il est l’écho dans la montagne
qui des mots fait des cascades d'accords.
On ne saurait poétiser sans lui,
tant notre esprit en est marqué.

Si quelque poète mal armé, au rein beau,
beau de l'air qu'il se donnait,
passé par là et soufflant fort,
a mis les voiles à tous les mots,
qu'il soit béni !
car grâce à lui la poésie
vogue vers des horizons insoupçonnés.

Dodécasyllabique ment rarement,
et souvent on le trouve,
en cherchant bien...
caché quand le vers libre a honte de son nom,
Alexandrin, subtil de sa seule beauté.


Kehl, le samedi 11 mai 2019
in Quels mots ! (3)

* Obstinato, obstiné
** ma poco o non troppo, mais peu ou pas trop


 

  La vie commence à chaque instant.
Adria d'Orances


“L'érotisme est l'une des bases de la connaissance de soi, aussi indispensable que la poésie.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
681 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 13 mai à 05:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
 
Dodécasyllabiquement vivant !
... et les -e brouiller, ... 



et pour le reste car j'aime les vers en dodécasyllables.
Il n'y a que pour faire rimer Champagne que j'écris en coupe ou en flûte. (et toujours à saisir par le pied, bien sûr)

Adria

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 13 mai à 05:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Baptiste,

Quoi de neuf ? l'alexandrin ! Une belle éloquence, maître, dans cette cour d'appel, pour un éloge du dodécasyllabe; effectivement avec V.Hugo…
" J'ai disloqué ce grand niais d'alexandrin". J'aime beaucoup cette défense et illustration… et même si aménagerie siffle à mes oreilles je conclurai:
Vous écriviez JB ? J'en suis fort aise.
Eh bien ! alexandrinez maintenant.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 13 mai à 05:52
Modifié:  13 mai à 08:41 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux !

Adria d'Orances, chère Adria, je note que depuis quelques temps vous aimez passer la première chez moi. Un vrai plaisir !
Si c'est pour une coupe... n'hésitez pas. Mon frigo est toujours pourvu du nécessaire...

Jean-Louis, la ménagerie, aménagée, qui déménage, sans ménagement, plaisanterie et licence (gentille) ne siffle pas tant que ça.
Je suis parti pour faire un grand tour des mots de la poésie : Quels mots !
La cigale et la fourmi... des heptasyllabes, sauf le second vers.

Quelques alexandrins sont malicieusement cachés dans ce texte...

Bizzz JB


  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 13 mai à 08:21 Citer     Aller en bas de page

Bien sûr que je les avais repérés...le néologisme cité ne se cachait pas en italique
Jlouis

  Poésie, la vie entière
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 13 mai à 08:40
Modifié:  13 mai à 08:45 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Mais si Jean-Louis "aménagerie" est bien en italique.
Ceci dit, très cher, je trouve que j'alexandrine bien assez.

Bien à toi, JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
8559 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 13 mai à 11:39 Citer     Aller en bas de page

Merci JB, je dois reconnaitre les exploits du "maitre".
Je n'ai pas su tout apprécier,
Je reviendrais lire cet exercice, pour en tirer profits.
à bientôt SAM.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1764 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 13 mai à 15:12 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JB !

Dodécasyllabiquement, la reine des "e"brouillés et des "e" aspirés va pas trop ramener sa fraise !!! sinon je vais encore faire un ... alexandrin raté, d'ailleurs, treize pieds, ça porte un nom ô grand maître ?

Que veux-tu que je sois capable de rajouter à tout ce qui a été dit sinon que tu as la maestria des mots

Inconditionnellement fan... et ne dis rien, je sais, je sais



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 13 mai à 15:26 Citer     Aller en bas de page

Tiens, puisque vous êtes là tous les deux, je vous fais un prix de groupe et une réponse collective.


samamuse et Mawringhe, moi, c'est double-mètre SVP.
Je ne suis pas maître, de rien, pas même de moi. Il y a d'autres auteurs que moi sur ce site qui maîtrisent l'alexandrin à la perfection, sur cette page même, Adria.

J'écris avec mes mots, et dans ce recueil en création "Quels mots !" j'écris sur les mots de la poésie, comme beaucoup d'autres l'ont fait. Donc rien d'extraordinaire ni de sensationnel, donc pas de sérendipité inpoésienne qui tienne.

Mawringhe, tu commences à faire des alexandrins qui tiennent debout seuls. 13 syllabes, à ma connaissance, pas de mot, mais si ça devrait être, ce pourrait être decatrisyllabique, puisque comme tu le sais (tu m'as avoué parler grec ) treize se dit δεκατρία en Grec.

Bon, tu vois, j'ai quand même dit...

Et donc, sam, pas d'exploit...

Mais revenez lire, quand vous voulez, c'est là pour ça.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 13 mai à 16:56 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir JB,

Excellent !
J'ai adoré te lire !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 13 mai à 17:11 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Marjaneshka

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
13 mai
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 13 mai à 22:55
Modifié:  13 mai à 22:57 par Marjaneshka
Citer     Aller en bas de page

Plaisant
J'ai aimé.

Je connais des amis,
Artistes et poètes,
Qui vont souvent chercher
La rime au fond du verre.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 14 mai à 00:33 Citer     Aller en bas de page

Marjaneshka, merci.
J'en connais des comme-ça, dont je fais partie quelquefois.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
809 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 14 mai à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Je crois être une poétesse Mal armée
O vide de toute familiarité avec les métrés
Ho mère peu disponible pour envisager cours particuliers
... de poésie bien sûr!

Par contre je veux bien passer boire un verre

  SHElene
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 14 mai à 12:48 Citer     Aller en bas de page

SHElene, viens donc avec Adria, mais plus tard. Suis malade.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 298
Réponses: 14
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2399] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.