Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 34
· ori
Équipe de gestion
· Maschoune · Adamantine
13197 membres inscrits

Montréal: 23 jan 01:24:03
Paris: 23 jan 07:24:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Écoutez les baleines ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
27 octobre 2019
  Publié: 27 mai 2019 à 01:50
Modifié:  27 mai 2019 à 01:53 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Les baleines chantent
En cantabile enamouré.
Le chant le traverse
un soupir étouffé
Nous sachant un mauvais gré.

De par les arrêts du goût
Du logique et du sacré
Si votre barbarie humains
N'exagérait pas
Fort elle navrait.

Les nuisances pour
les populations marines
S'accentuent sans désemparer.
Plus d'insatisfaction rentrée
Chacun en a le cœur serré.

Des crises de réaction furieuse,
D'écologisme exaspéré.
Du sang du biotope marin
Étiez-vous altérés.

En matière d'écologie
D'aucuns ne sont pas carrés.
Rien ne se résout, tout continu
Combien ça va durer ?
Qui va un jour
se résoudre décidément à opérer ?

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
152 poèmes Liste
2134 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 27 mai 2019 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir A.Belhirch

Un beau poème où tu as bien raison de nous interpeller sur les nuisances faites aux mers et océans !
Tout le monde en parle, effectivement, mais peu d'actions concrètes se réalisent... encore une fois l'homme dans toute sa "splendeur" !
Merci pour se partage qui mène à la réflexion.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 27 mai 2019 à 15:07 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Belhirch,

Magnifique poésie sur un sujet hélas d'actualité !
En relecture ici !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
9 décembre 2019
  Publié: 28 mai 2019 à 19:54 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir A.Belhirch

Un très beau poème plein d'engagement dans cette bien triste réalité: la planète ayant perdu plus de la moitié des ses animaux sauvages en l'espace d'un demi siècle, en cause l'activité humaine souillant air, sols, cours d'eau, océans...Et pas seulement.

Je vous invite à lire la personne qui a posté sous votre texte, un poème intitulé "Les loups peuvent pleurer", je pense que cela pourrait vous intéressé.

Bien à vous

Amitiés
Franck




















 
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
27 octobre 2019
  Publié: 29 mai 2019 à 20:54
Modifié:  29 mai 2019 à 20:57 par A.Belhirch
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir

Mawr
Sybilla
Franck

Merci de ne pas détester cette lecture merci pour vos gentils commentaires.
J'ai lu ton écrit Franck et j'ai été touché.
Les baleines chantant rapportent ce qui se passe de malsain en mer les loups hurlant la nuit appellent à l'aide sur le plancher des vaches. Et vraisemblablement c'est vrai. Bonne fin de soirée.

Amitiés

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 256
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1460] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.