Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 27
Équipe de gestion
· Maschoune
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 02:04:30
Paris: 20 sept 08:04:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Maîtresse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 2 juin à 04:48 Citer     Aller en bas de page

               
               Maîtresse

               Dans la vallée lointaine
               on entend le hibou…
*
               mais cela ne la gêne,
               elle voit grâce en tout.

               Dans la petite école,
               elle enseigne aux enfants,
               des jeux, quelques bricoles,
               toujours en souriant.

               Le beau bâtiment brique
               déborde de chansons,
               s’agite de colchiques
               et petits patapons. *

               Avant tout, la maîtresse,
               qui de ses beaux yeux verts
               regarde avec tendresse
               les culottes à l’envers,

               accueille d’un sourire
               même le galopin
               qui la fait souvent rire
               de son regard coquin.

               Dans la petite classe,
               assise à leur hauteur,
               dessus sa chaise basse
               elle fait leur bonheur
               
               car à la Maternelle,
               « Maman » de vingt enfants,
               elle sent mieux les ailes
               de son cœur chatoyant.


Kehl, le 31 mai 2019

* inspiré d'une chanson enfantine.

 

  La vie commence à chaque instant.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 2 juin à 11:35 Citer     Aller en bas de page

C'est super mignon, que de beaux souvenirs et quel bel hommage aux maîtresses de maternelle.
Des chansons enfantines, j'en garde une profonde émotion.
Merci à toi
Bises ODE 31 - 17

  OM
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1153 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 2 juin à 14:04 Citer     Aller en bas de page

Un brin de nostalgie pour un très beau texte

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 2 juin à 15:05 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir JB,

Très bel hommage aux maîtresses d'école !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1764 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 2 juin à 16:00 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JB

Une ambiance bon-enfant que devraient encore avoir toutes les écoles !

Merci pour le partage de ces bons souvenirs.



Mawringhe

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 2 juin à 17:19 Citer     Aller en bas de page

une belle nostalgie

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 3 juin à 06:08
Modifié:  3 juin à 06:08 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

À toutes et tous merci.

Je vais être clair, ici il ne s'agit pas de souvenir de ma maternelle, mais d'un événement actuel. Donc, il n'y a aucune nostalgie.

ode3117, j'ai adoré chanter quand j'étais gamin. Et du coup, ça m'est resté. L'émotion continue.

NicoNavel, un texte volontairement simple.

Sybilla, j'aime bien certaines maîtresses...

Mawringhe, je pense qu'il est de plus en plus difficile d'exercer sereinement. Des classes ferment, le nombre d'enfants grandi pour une maîtresse, etc.

mido ben, non. Voir plus haut, mais merci.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
4185 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 3 juin à 08:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Baptiste,

Tu t'es suffisamment approché et pour deux ou trois choses qu'on peut voir et entendre, une charmante et juste dédicace.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 3 juin à 10:56 Citer     Aller en bas de page

Bien sympa. je ne me souiens pas d'avoir eu une maîtresse comme celle que tu nous d'écris... Mais c'est tellement loin...

Amitiés

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 3 juin à 12:04 Citer     Aller en bas de page

Jean-Louis, j'ai vu, de près, entendu, de loin, mais je n'ai rien touché. Note que ce n'est pas l'envie qui a manqué.

Yvon, c' est si loin que ça ? Une maîtresse comme celle-ci, ça ne s'oublie pas. Pour moi, la première s'appelait Madame Boiton, la deuxième Madame Kotschayan.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
PaulMUR

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
17 avril
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 3 juin à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Quelle tendresse. On aimerait qu'elle soit sinon la maîtresse de nos enfants, au moins celle de nos petits enfants.
Tous les moments peuvent être bons ou mauvais.
Mais quand c'est bon, qu'est-ce que cela peut-être bon.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
809 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 3 juin à 15:02
Modifié:  4 juin à 04:58 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Et bien, moi qui m'imaginais lire une suite à un de tes poèmes où il est question de maîtresse... Zuuuuuut
Du coup, ça m'a fait penser à une chanson de Mireille :

"A l'école quand j'étais petit
J'étais constamment puni
Un beau jour je me suis dit:
Ça ne va plus ainsi
Il faut que ça finisse
J'épouse l'institutrice
Et quand on sera marié
Je serai toujours le premier

… Papa n'a pas voulu..."


Aaaah la maîtresse de maternelle, une des premières infidélités à l'amour maternel pour les petits garçons! Petits patapons!

  SHElene
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
4529 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 4 juin à 04:56
Modifié:  4 juin à 05:08 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux,

PaulMUR, tendresse est je crois le maître mot. Bien que j'imagine que tout ne soit pas rose. Il faudrait demander à une pro. Je ne dispose que d'un flash, une courte visite.

SHElene, je pourrais.. si, si... écrire une suite au poème auquel tu penses, mais je m'abstiendrai. Ce serait un peu coquin dans le cadre d'une maternelle. Et de plus je ne crois pas que la maîtresse en question soit prête à de telles digressions sur son lieu de travail.

Je ne connaissais pas cette chanson de Mireille et m'empresse d'aller Spotifyer.

PS : Du coup j'ai trouvé une version par Enzo Enzo, moins criarde que celle de Mireille : Papa n'a pas voulu .

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 349
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0561] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.