Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 183
Invisibles : 2
Total : 188
· Mawringhe · Andesine
Équipe de gestion
· Catwoman
13084 membres inscrits

Montréal: 18 juin 15:20:38
Paris: 18 juin 21:20:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Existence de pixel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
333 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 10 juin à 09:41
Modifié:  10 juin à 12:20 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Existence de pixel


Bienvenue au cœur de l’antre virtuelle
Régie par les codes de la Loi du Pixel
On fiche mes données mais c’est inoffensif
Bienvenue au cœur d’un système oppressif

Je m’éclate en soirée, aucun repos ni trêve
Aveuglé par le flash qui me fauche en plein rêve
Mon visage altéré vient polluer mon mur
Sous la dérision rampe la dictature

Le cancer de l’Ego qui se cache aux aguets
Contamine l’écran prolifère en octets
Et répand comme un jeu ses lentes métastases
Qui provoquent à la fois le rejet et l’extase

Fincher t’a consacré un film hyperbolique
Du génie inconnu à l’Epopée tragique
Devenues célèbres grâce à un clavier
Tes proies s’honorent alors d’être sacrifiées

Tu sais fidéliser tes brebis virtuelles
J’immole donc ma vie privée sur Ton Autel
Une simple image sur un pseudo-profil
Dans mon intimité sans fin Tu te faufiles.


Pierre-Emmanuel (été 2014)

 
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
105 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 10 juin à 13:06 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Pierre-Emmanuel

Cela faisait un moment que je n'étais pas revenu sur tes textes et là, quelle belle surprise de tomber sur celui-ci. Je me prends une "claque". Tes mots cognent durs et empruntent toute la force de ta poésie contre un "Social Network" à l'appétit d'ogre inquisiteur de nos vies privées. Il me semble y voir une mise en garde déjà bien entamée car trop tardive... Dictature, cancer de l'égo, métastases, contamination, prolifération... Et ce flash qui, je l'espère pour toi, n'aura rien eu de fâcheux.

Le tout opère à merveille dans ton poème, et me rassure sur le fait que je ne dois pas être le seul, apparemment, à vouloir me protéger si ce n'est de m'éloigner petit à petit d'une "existence en pixel".

Les réseaux sociaux, l'utilisation que l'on en fait, bonne ou mauvaise... Ton texte, aussi, donne matière à cette réflexion.

Merci à toi.

Amitiés
Franck


















 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
1362 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 10 juin à 16:04 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir P.E

Alors, texte plein de vérité, tant "la pixellisation"ronge nos vies !

Ceci étant, je me tiens assez éloignée de toute cette technologie... bon, l'ordi pour LPDP, oui ! mais après, ce n'est pas ma tasse de thé tout ceci et qui plus est, je ne suis pas née de cette époque, je rencontre un peu (même beaucoup !)de mal avec tout ce système.

Je rejoins Franck dans son com auquel je ne saurai mieux dire !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 11 juin à 15:16 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Pierre-Emmanuel,

Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
333 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 15 juin à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Cher Franck, mille mercis pour ton commentaire qui me va droit au coeur. Ton ressenti riche et précis me touche beaucoup

Bien à toi

Coucou Mawr , merci pour tes mots sous les miens

Merci Sybilla pour ta fidélité sous mes lignes !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 90
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0243] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.