Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 488
Invisible : 0
Total : 491
· Argynne Aphrodite · Chlamys
Équipe de gestion
· Lilania
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 15:57:35
Paris: 25 févr 21:57:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sous le vent tiédi de septembre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
687 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 juin 2019 à 01:51
Modifié:  20 juin 2019 à 12:38 par Fried
Citer     Aller en bas de page

Il a mis de la couleur sur le bord de la rivière,
sur un vieux bout de ficelle il a accroché un fer à cheval et quelques cailloux de formes étranges.

Il a semé des marguerites et planté là trois pousses de bambou.
Il a repeint en bleu et vert le vieil arbre mort.

La voie ferrée regarde d'un air désaffecté grandir ce petit jardin nommé « paradis ».

Émeraude, la Meuse endormeuse y a perdu un bras, il croupit sous le vieux pont nommé « le bain des soldats ».

Chaque fois que j'y viens un héron me cède la place. Ce midi, l'ombre des roses trémières ondule sous le vent tiédi de septembre.

[img]20180918_135153[/img]

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
5159 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 juin 2019 à 02:02 Citer     Aller en bas de page

J'adore.
Merci pour ce bain matinal, mais déjà septembral. Nous volerais tu l'été ? Serais-tu des ces rapétés qui font aller le temps plus vite que lui-même ?

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
687 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 juin 2019 à 02:07 Citer     Aller en bas de page

Merci inpoésie, c'est aussi un retour dans le passé, j'avais écrit ça en septembre dernier.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22276 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 juin 2019 à 02:09 Citer     Aller en bas de page

J'aimerais tant apprécier ce petit coin de paradis, dommage que le héron parte à ton arrivée.
Un bien joli poème sous le vent de septembre, qu'il soit d'hier ou à venir. L'été n'est pas si riche en couleurs et en douceur.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11855 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 juin 2019 à 07:57 Citer     Aller en bas de page

Je suis sous le charme de ce "petit coin de verdure", tant il semble paradisiaque sous tes mots, Fried !

Un grand merci à toi pour ce moment d'évasion !

  ISABELLE
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
2235 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 juin 2019 à 08:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Fried

Aprés " Octobre " de Cabrel, voilà le beau " Septembre" de Fried ! Tu sais que tu pourrais le mettre en musique, c'est très très beau ce que tu nous racontes là... normal que septembre t'ai inspiré ! Je suis du 2... septembre , ça c'est la fille qui se la pète !

Non ! Tout simplement l'automne arrive et cette saison chatoyante est de tout repos, après l'été tourmenté et tout le brassage de vacanciers. Je le ressens ainsi.

Merci Fried pour ce partage de saison avant l'heure !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
687 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 juin 2019 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode, les hérons sont assez sauvages et ils n'ont peut-être pas tord de craindre les hommes.
Merci Machoune, je suis heureux d'avoir participé à ton évasion :-)
Mawr, merci pour le compliment, je retient la date de ton anniv :-)

 
EmikoLian


Tant que l'ouir, le hanter et le voir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
225 commentaires
Membre depuis
24 mai 2019
Dernière connexion
8 février
  Publié: 17 juin 2019 à 17:03 Citer     Aller en bas de page



Fried, émeraude, jardin, paradis, rivière, caillou, bambou... Ici tout me parle, j'aime son atmosphère un peu mi-saison.

Ayant lu le commentaire de Mawr, moi je suis de septembre le 10, pffff sans me "la péter"

et Fried, je suis heureuse de lire la douceur de cette agréable poésie. Merci de nous la révéler au goût du jour.

  Lian, aussi vive que l'eau, née au coeur d'un lotus!
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1210 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
25 février
  Publié: 19 juin 2019 à 14:48 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien l'ambiance de ce petit jardin sauvageon, héron héron petit patapon.
j'ai toujours donné à mes jardins des petites touches persos avec des objets ou des couleurs décalées; l'idée de repeindre l'arbre mort est sympa, pour l'hiver, un petit lainage tricoté maison c'est tendance

  SHElene
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
687 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 13 juil 2019 à 02:04 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous Lian et Shelene.
Amitié
Francis

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 437
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0473] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.