Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 33
· Andesine
13202 membres inscrits

Montréal: 16 sept 06:53:52
Paris: 16 sept 12:53:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Le concept de l'hébétude Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
6273 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 11 juil à 12:29
Modifié:  15 juil à 06:13 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

La main est, par extension
Sortie de la poche
Sous l'œil éberlué
Comme toutes les pensées qui s'enroulent.

Elle a établi une forme, sereine
De démonstration spatiale
Se constituant prisonnière d'un rythme
Imperturbablement.

Ceci n'est plus, au regard divisé
Qu'un entrelacs d'images, de doigts
Sur la bouche des nuits
Enveloppes tactiles qui traversent le silence.

Elles se posent, par milliards
Comme des étincelles
Sur un mot, néologisme transitoire
Et se replient, contre une paume.

Suivant une diagonale, le fou
Du bout des lèvres,
Peut extraire, de mémoire
L'accent circonflexe d'une forêt cérébrale.

À l'orée sensorielle d'une voie
Où l'infini prend son temps
Sur le quai du plein étonnement
Où s'éclatent des cerveaux.

Chaque esprit animé
À dessein de comprendre
L'éternité, moins un
Survit de grâce, dans les limbes utérines.

D'une multiplication partielle
Il crée ainsi, la chair et vient
Bouleverser l'habituel geste
Avant d'atteindre la lumière.

Ceci est, le chemin aléatoire
Qui relie, dès demain
Le sourire des statues
À leurs visions célestes.

Quand des voix de grésil, s'élèvent
Sans animosité
Contre l'avis des murs
Cachant le véritable secret de la vie.

Être singulier
Troublé par son propre sommeil
À terme de conjuguer
Et se consumer, en vain.

Tant la raison s'opacifie
Depuis la connaissance
Jusqu'à l'éclat des chairs
Qui rend bien obsolète
Toute gratuité funeste...


Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 225
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0168] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.