Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 19
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 18:14:30
Paris: 17 oct 00:14:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Une nuit à la belle étoile Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
William Valant

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
31 commentaires
Membre depuis
7 juin
Dernière connexion
7 août
  Publié: 25 juil à 16:03
Modifié:  26 juil à 02:08 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Une nuit à la belle étoile


C'est décidé j'irai dormir au clair de lune

La nuit tombée je pénètre la forêt brune

Pris par son étrange silence je perçois

Le bruit des cailloux et ceux de la ville en bas


Je vais, aux chants religieux des feuillages obscurs,

M'allonger en montagne. Et grands et bien ouverts

Alors que la Terre se voile de mystères

Mes yeux s'abreuvent aux sources d'un noir univers.


Quand je suis seul au cœur des nocturnes murmures

Quand m'enveloppe la fraîcheur crépusculaire

Je pars ainsi loin des ombres et des lourds chagrins

Planer en communion avec les cieux sereins.


Les signes et les voix profondes des prés des bois

Me réveillent ce soir j'ai l'ivresse et l'effroi

Des premiers hommes en quête nus, fragiles et droits

Abandonnés sur Terre sans savoir pourquoi.


Qu'a-t-on raconté au village cette année ?

A l'orée des bois une horde de sangliers

Dix poules tuées, les bergers et loups en rixe

Et cette jeune biche, égorgée par un lynx.


Je m'endors aux aguets et un bâton en main

Au frisson d'être prêt, provoque mon destin.

Qui viendra cette nuit ? Quoi quel était ce bruit ?

Je me lève : Rien ! Ainsi s'écoule ma nuit.


J'apprécie ce retour aux sources primitives

Quand la nature muette parle à l'esprit

Quand l'âme libérée des quotidiens ennuis

S'accorde à l'onde primaire juste instinctive


Six heures se lève le jour, le ciel serein

S’éclaire. Rien ne presse j'aime le matin

Les crêtes se découpent au loin à l'horizon

En paix j'attends du soleil les premiers rayons.


[William Valant]


  Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
581 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 26 juil à 01:06 Citer     Aller en bas de page

Je m'associe pleinement à cette nuit à la belle étoile, j'aime beaucoup cette embiance.

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
664 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 26 juil à 03:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de William Valant


Et grands et bien ouverts

Alors que la Terre se voile de mystères

Mes yeux s'abreuvent aux sources d'un noir univers.

[William Valant]


Choisir de garder les yeux bien ouverts quand tout s'obscurcit ... Belle méditation, merci !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 26 juil à 09:28 Citer     Aller en bas de page

Lorsque la Terre se voile de mystère... sauf pour le cœur sensible et attentif.

Bravo pour ce texte d'une belle écriture.

Rose-Amélie

  🌷
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 26 juil à 10:14 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup apprécié cette nuit mystérieuse où l'on peut se représenter tout ce que peut nous offrir une nuit à la belle étoile, loin des villes asphyxiantes et de ses horribles bruits de pétarades de motos et de foules de nocturnes nuisibles.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
William Valant

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
31 commentaires
Membre depuis
7 juin
Dernière connexion
7 août
  Publié: 27 juil à 01:17 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos commentaires.
Ode3117 et Fried, dormir seul loin de tout dans la nature à la belle étoile est une expérience qui a quelque chose de transcendant. C'est aussi symbolique, traverser la nuit, surmonter ses craintes, affronter le réel et ses possibles dangers, et un sentiment de victoire le matin, le bonheur d'exister.
Pour Rose-Amélie et Chlamys, j'ai toujours aimé regarder le ciel la nuit, son immensité interroge sur notre place, nos origines, avec une sorte de familiarité apaisante. Il y a une profondeur, une vérité, inexplicable ...
Bref, la poésie est un bon moyen de partager nos émotions.
Au plaisir de vous lire.
[WV]

  Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 147
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0254] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.