Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 346
Invisible : 0
Total : 352
· Naej · Muaddid · Chlamys · Aude Doiderose · Elisa · Balzak
13158 membres inscrits

Montréal: 17 août 07:02:58
Paris: 17 août 13:02:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Solitude, ou « Ça » ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8445 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 août
  Publié: 12 août à 04:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour solitude, tu es encore là ?
J’ai osé te tromper, dans un divin moment,
Plein de certitudes, finissant comme « ÇA ».
Pensant avoir trouvé, d’heureux comportements.

Oui mais, mon naturel, a refait surface.
« ÇA » c’est de l’inconnu, là, tu es en danger
« ÇA » va être cruel, parfois « ÇA » agace.
Pense, tu es attendu, elle va tout arranger.

Eh oui, tu es bien là, toi, toujours la même,
Virtuelle de pensées, comblant les absences.
Tu n’existerais pas, en vies où l’on s’aime.

Réel nécessaire, ou illusion de vie ?
Vide à satisfaire, très rarement compris.


Toi, solitude,
Aurais-tu des présences,
Pour te remplacer ?
.
Les habitudes,
Et les conforts réguliers,
Fuient les changements.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
417 poèmes Liste
13262 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 août
  Publié: 12 août à 07:49 Citer     Aller en bas de page

La solitude choisie est une bonne chose, lorsqu'elle est subie, il en est autrement.
Jolie réflexion.

 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
467 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
17 août
  Publié: 12 août à 07:53 Citer     Aller en bas de page

Samamuse, nous avons tous nos solitudes. Elle prend tant d'habits différents, tant de formes. Elle s'apprivoise aussi.
François Chalais a écrit "" la solitude est un arbre sans fruit "" Pas de fruits, peut-être, mais ce n'est pas un désert non plus.
Force et courage.

Lucas

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3662 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
17 août
  Publié: 12 août à 09:28 Citer     Aller en bas de page

En passant comme ÇA ,je te propose de boire un verre avec moi...
Comme ÇA tu ne penseras plus
à ÇA !
Amts -Naej_

  Carpe diem...
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8445 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 août
  Publié: 12 août à 10:53 Citer     Aller en bas de page

NAEJ, du chouchène ?

- ma solitude, c'est presque une femme,
partiellement virtuelle,
mais bien présente en lectures de pensées.
- qui elle ne me fait aucun reproche,
quand j'attarde mes regards et mes avances,
vers des présences, qui acceptent temporairement d'être des victimes.
- c'est de ma faute, mes disponibilités sont souvent plus importantes que les partages et concessions nécessaires.
- alors j'essaie de collectionner des souvenirs. tant pis pour "CA".

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
447 poèmes Liste
21878 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
15 août
  Publié: 12 août à 13:40 Citer     Aller en bas de page

Allons, allons SAM, t'es pas tout seul, je te l'ai déjà dit, comme la chanson de Brel.

Parfois comme le dit la chanson ou l'expression, il vaut mieux être seul que mal accompagné.
Pourquoi tu ne prends pas un petit animal, à la spa, il y a bien un petit ami, qui ne te parlera pas c'est sûr, mais sa présence te serait d'un grand réconfort.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
594 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
17 août
  Publié: 12 août à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sam,
J'ai aimé lire ce dialogue teinté de tristesse et de lucidité.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
150 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
13 août
  Publié: 12 août à 19:11 Citer     Aller en bas de page

Tu devrais écouter "Laura Pausini - La Solitudine", tu vas voir ça va te faire du bien... LOL.

Blague à part, je te confirme c'est une bien belle réflexion que tu nous fais partager en clair comme en gras!

Bel été à TOI, SAM & MUSE.


















 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8445 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 août
  Publié: 13 août à 02:36 Citer     Aller en bas de page

merci à,
- FRANCK, CHLAMYS, ODE, NAEJ, LUCAS, ADAMANTINE, et tous les invisibles.
- j'ai voulu faire un hommage à une présence, dont peu osent la faire vivre pour ce qu'elle est.

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
568 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
17 août
  Publié: 13 août à 17:56 Citer     Aller en bas de page

Triste et lucide constat, en effet...

  🌷
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
8445 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 août
  Publié: 14 août à 03:40 Citer     Aller en bas de page

oh, ROSE AMELIE,
- pourquoi triste ?
- réaliste seulement.
- c'est équilibrant d'avoir un chez-soi,
"certaines mauvaises langues osent prétendre,
qu'après l'amour, beaucoup d'hommes, rentre chez eux."
- j'aime beaucoup ton portait, cette douce heure virtuelle.
smack d'un bisou à choisir.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 105
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0647] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.