Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 245
Invisible : 0
Total : 245
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 12:44:42
Paris: 15 sept 18:44:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les filles légères Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
419 poèmes Liste
13411 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 21 août à 14:36 Citer     Aller en bas de page



Les filles légères ont le cœur lourd
Et des larmes rentrées dedans
Comme autant de couteaux tranchants
Lames plantées dans leurs doigts gourds.

Elles cuisinent. Dans leurs plats
C’est tout l’amour qu’elles conservent.
Sans ouvre-boite et sans réserves
Elles nourrissent leurs tracas.

Lorsqu’elles souffrent pour de vrai
Elles hibernent. Et leurs voix
En écho tout au fond des bois
Laissent deviner leurs secrets.





"Les filles légères ont le cœur lourd", ce vers est extrait d'une chanson de Chiara Mastroianni "les filles légères".

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
4376 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 21 août à 15:29 Citer     Aller en bas de page

Elles font la cuisine légère
pour tous les gars papillonnant.
Ces sympathiques ménagères
ont un tour de mains étonnant.

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 21 août à 16:41 Citer     Aller en bas de page




J'ai aimé, une fois encore
Merci Magali

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
750 poèmes Liste
22071 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 21 août à 16:41
Modifié:  21 août à 16:57 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

La légèreté les rend belles
Et leur sourcils sont bien arqués.
Leur larmes ne sont pas remarquées
Enfouies profond, sous leurs dentelles.

Bon je sais c'est nul de répondre à un poème par des vers.
Désolée

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
170 poèmes Liste
4510 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 21 août à 18:03 Citer     Aller en bas de page

Rassure-moi, cette fille légère n'a rien à voir avec La connasse ? "Succès" de libraire...

Les filles légères, qui nous font lever les yeux au ciel... mais pas que...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Adria d'Orances


“L'érotisme est l'une des bases de la connaissance de soi, aussi indispensable que la poésie.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
681 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 21 août à 18:35 Citer     Aller en bas de page


Citation de In Poésie
Rassure-moi, cette fille légère n'a rien à voir avec La connasse ? "Succès" de libraire...
JB


"" Connasse"" dérive du mot "con" qui signifiait, au départ -et signifit toujours- le sexe féminin. Le terme vient du latin "cuniculus", qui signifie lapin. Au XIIe siècle, les hommes auraient trouvé une certaine ressemblance entre la toison pubienne féminine et le pelage des lapins...
La femme était plutôt déconsidérée à cette époque. Traiter quelqu'un de "con" revenait à l'associer à quelque chose de vulgaire, de "sale", qui renvoyait au sexe féminin. L'insulte "con" a donné aussi les gros mots "connard "et "connasse".
Source : Insultes, gros mots et injures, de Marc Lemonier.

Moralité induite : Les filles légères ne sont pas nécessairement des connasses et inversement mais les deux ont dû connaître le fait qu'on leur ait posé un lapin ...

Sinon, j'ai apprécié ma lecture de ce poème.

Adria

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
419 poèmes Liste
13411 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 22 août à 00:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de QUOIQOUIJE
Elles font la cuisine légère
pour tous les gars papillonnant.
Ces sympathiques ménagères
ont un tour de mains étonnant.



Mignon tout plein. Merci très cher

Citation de Lilania

J'ai aimé, une fois encore
Merci Magali


Ben moi j'aime que tu aimes... Merci beaucoup Lil'

Citation de Aude Doiderose
La légèreté les rend belles
Et leur sourcils sont bien arqués.
Leur larmes ne sont pas remarquées
Enfouies profond, sous leurs dentelles.

Bon je sais c'est nul de répondre à un poème par des vers.
Désolée


Non ce n'est pas nul au contraire, ça me touche. Merci pour tout

Citation de In Poésie
Rassure-moi, cette fille légère n'a rien à voir avec La connasse ? "Succès" de libraire...

Les filles légères, qui nous font lever les yeux au ciel... mais pas que...

Bizzz JB


Je revendique mon côté émoticonne.


Citation de Adria d'Orances

Citation de In Poésie
Rassure-moi, cette fille légère n'a rien à voir avec La connasse ? "Succès" de libraire...
JB


"" Connasse"" dérive du mot "con" qui signifiait, au départ -et signifit toujours- le sexe féminin. Le terme vient du latin "cuniculus", qui signifie lapin. Au XIIe siècle, les hommes auraient trouvé une certaine ressemblance entre la toison pubienne féminine et le pelage des lapins...
La femme était plutôt déconsidérée à cette époque. Traiter quelqu'un de "con" revenait à l'associer à quelque chose de vulgaire, de "sale", qui renvoyait au sexe féminin. L'insulte "con" a donné aussi les gros mots "connard "et "connasse".
Source : Insultes, gros mots et injures, de Marc Lemonier.

Moralité induite : Les filles légères ne sont pas nécessairement des connasses et inversement mais les deux ont dû connaître le fait qu'on leur ait posé un lapin ...

Sinon, j'ai apprécié ma lecture de ce poème.

Adria


Merci Adria pour ce rappel historique que je ne connaissais pas
Certains m'ont posé un lapin par le passé... Ils ne sont plus là pour le raconté, je les ai dégustés en civets.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 22 août à 02:43 Citer     Aller en bas de page

"Le coeur lourd et des larmes rentrées dedans", beaucoup connaissent et de tout temps cela a existé et de nos jours encore.
Toute cette superbe poésie fait comprendre bien des souffrances et les mots sont forts, si bien ressentis.
Autrefois dans certains coins de France, la femme servait à table, mais mangeait à part et elle couchait au grenier.
Maintenant beaucoup d'entre elles meurent par la folie et la brutalité de leur conjoint.
92 mortes rien que pour cette année
Merci ADAMANTINE pour ce superbe poème
ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
11288 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 22 août à 03:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine

Certains m'ont posé un lapin par le passé...



Mais que vaut-il mieux : qu'ils posent un lapin ? ou qu'ils "baisent" comme un lapin ?

A choisir ...

Merci pour cette lecture Adamantine !

  ISABELLE
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3765 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 22 août à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Ma culture Féminine en a pris un coup ! en lisant ton texte et les commentaires,
j'ai appris pas mal de choses sur la gente féminine...
Ce n'était pas l'idée que je me faisais sur les "femmes légères"...
J'essaierais , par un poème, de donner ma vision des Femmes légères
auxquelles je pense...
Merci pour ce poème !
Amts -Naej-

  Carpe diem...
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
1287 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 22 août à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Superbe ! j'ai adoré !

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8616 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 22 août à 04:45 Citer     Aller en bas de page

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 22 août à 07:40 Citer     Aller en bas de page

Encore un très beau poème, j'aime toujours autant tes mots.
Merci Mag !
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15596 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 22 août à 11:11 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
419 poèmes Liste
13411 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: Avant-hier à 02:11 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous pour avoir laisser vos mots sous les miens. Cela me touche.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 220
Réponses: 14
Réponses uniques: 13
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0338] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.