Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 59
Invisible : 0
Total : 63
· Andesine · Brin d'harmonie · SHElene
Équipe de gestion
· Lilania
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 12:48:42
Paris: 22 sept 18:48:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Orgueil et vanité Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
768 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 7 sept à 07:55
Modifié:  10 sept à 02:35 par Lilania
Citer     Aller en bas de page



Bien sûr on me dira que je suis orgueilleuse
il serait bien étrange qu'il en fût autrement
après plus d'quarante ans à la mettre en veilleuse
que j'découvre à présent la beauté de mon chant !

J'entends vibrer ma plume qui s'écoule bienheureuse
de dire mes émotions musique en contrechamp
dans cette langue merveilleuse qui encense les sens
et tel un instrument sublime tout c'que j'ressens

L’émotion est intense jaillit sur le clavier
comme une fresque immense qu'il me faut travailler
un voyage prend naissance j'ai une œuvre à créer
De poèmes en poèmes je dirai ma vérité

Je ne cesse d'accoucher de bribes d'existence
avant d’être oubliée émiettant ma substance
en de multiples chants qui se perdent en silence

Serait-ce vanité d’espérer que ce soit
au fond d'une étagère dans une bibliothèque
que s’empoussièrent mes mots pour leur éternité ?

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2475 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 7 sept à 09:55 Citer     Aller en bas de page

Un poème assez émouvant.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 7 sept à 12:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Miette
près plus d'40 ans à la mettre en veilleuse
que j'découvre à présent la beauté de mon chant !



Je crois que nous sommes beaucoup à découvrir notre chant tardivement. Il en faut du temps pour découvrir sa vérité… Et malheureusement certains ne la découvrent jamais!

Amitiés
Yvon

  YD
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
537 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 8 sept à 03:24 Citer     Aller en bas de page

Je ne crois pas que écouter ses désirs, vivre ses envies soit de l'orgueil...Peut-être plutôt de la sagesse, quand avec l'expérience on apprend à s'écouter et à comprendre que pour être bien avec les autres il faut être en paix avec soi-même..
Et pour la blague: "L'éternité c'est long surtout sur la fin" A priori de franck Kafka mais repris (d'ailleurs souvent attribué) à Woody Allen.
Amicalement
Philippe

  Ori
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4549 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 8 sept à 05:39 Citer     Aller en bas de page

Miette, j'aime beaucoup que l'on écrive sur la poésie, sur la façon dont elle nous vient. En ce sens j'ai beaucoup aimé.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1654 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 8 sept à 12:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour miette .....non il n'y a rien d'orgueilleux que de penser et aimer que peut être un jour ,plus tard ces vers seront émouvants pour ceux ou celles qui les liront.....j'ai aimé cette façon lucide et franche de le dire !

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17741 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 9 sept à 02:50 Citer     Aller en bas de page

Je crois que beaucoup aiment a penser laisser une trace indélébile. Écrire et exposer ses mots va je crois déjà en ce sens. Quant a l'âge, Yvon l'a bien dit, il n'est jamais trop tard pour se "trouver".

Biz
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
768 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 9 sept à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Didier, de votre émotion Je vous souhaite une bonne soirée,

Yvon, je reconnais bien là votre bon cœur ! Je parlerais plus de maturation que de découverte... je me suis découverte écrivain déjà mature sans avoir jamais vraiment cherché à écrire, c'est assez étrange. J'avais pas le culot. Et je pensais avoir rien à dire... mais j'ai changé d'avis ^^ Je vous embrasse et vous souhaite une bonne soirée

ori, l’éternité a beau être longue c'est quand même ce qui nous attend, hein ? ^^ Tous et chacun, la mort est inéluctable et éternelle. Apres il y a les enfants pour être notre lien dans la ronde du temps. Les mots eux, ils vivent leur vie... Je vs dis à bientôt ori, merci de votre passage

Merci In poésie L'inspiration oui... mais après faut bosser pour finaliser le travail ! Je vs embrasse et vous dis à bientôt sous nos mots !

Ho Pieds-enVERS je suis bien contente de vous croiser.
En fait je suis orgueilleuse, je le revendique pas de pblm, l’orgueil peut être un excellent moteur. Ce que j'écris n'est pas le simple reflet direct de mon vécu, mais également celui de mon ressenti profond et de ma compréhension du monde et de ses mécanismes intimes.... ma démarche est également profondément intellectuelle. j’espère juste que mon ambition n'est pas vanité Au plaisir de vous lire et merci de votre passage,

Bonsoir Bestiole, Je me fiche de la trace que je laisse personnellement. J'ai écrit à Serge, après mes tous premiers poèmes, pour lui faire lire, le remercier et lui dire que justement je me découvrais poète, peut être même une grande. Ce qui m’intéresse c'est de créer. Et éventuellement la place d'impact de mes idées et pensées, mais ce n'est pas mon moteur. Je vous souhaite une bonne soirée, merci de votre passage

 
Brin d'harmonie

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
512 commentaires
Membre depuis
15 juin 2017
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 10 sept à 18:40
Modifié:  10 sept à 18:41 par Brin d'harmonie
Citer     Aller en bas de page

Plume et chant d'oiseau font bon sillage ! J'ai aimé le parler franc et sans détour que vous avez expulsé ,
écrire ce qu'il y a en soi à l'extérieur, le pérennise et est expansion de l'Être, c'est aussi laisser à vivre
une partie de Soi dans chaque lecteur qui y sera sensible, et ceci sans le poids du Temps qui passe et nous laisse, nous laissera,
nous sommes matière féconde non immortelle mais, laissant indélébiles empreintes.

J'ai absolument adoré cette strophe-ci, je la trouve magnifique :

Citation de Miette

Je ne cesse d'accoucher de bribes d'existence
avant d’être oubliée émiettant ma substance
en de multiples chants qui se perdent en silence





 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 190
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0351] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.