Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 273
Invisible : 0
Total : 274
· Alejo
13279 membres inscrits

Montréal: 23 oct 04:02:58
Paris: 23 oct 10:02:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: A toi mon héros parti trop tôt Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dianthus
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
9 février 2019
Dernière connexion
9 septembre 2019
  Publié: 9 févr 2019 à 08:33
Modifié:  9 févr 2019 à 14:01 par Emme
Citer     Aller en bas de page

84 ans aujourd'hui
84 ans que tu n'auras jamais
Jamais car tu as arrêté le compteur
Jamais car tu nous as quittés
Quitté pour une boîte en bois
Quitté pour oublier
Oublier nos années ensemble
Oublier ta famille
Famille que tu n'as pas vu s'agrandir
Famille qui continue de vivre
Vivre malgré les blessures
Vivre et profiter des rires
Rires que nous partageons sans toi
Rires qui nous font avancer
Avancer malgré la douleur
Avancer et toujours en profiter
Profiter des uns et des autres
Profiter de cette vie
Vie qui pourrait s'arrêter
Vie dont tu ne fais plus partie
Parti mais jamais oublié
Parti mais toujours aimé

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 9 févr 2019 à 17:00 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Dianthus,

Bienvenue sur LPDP !
Toutes mes condoléances !



Douce soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 17 févr 2019 à 03:52 Citer     Aller en bas de page

oh que de pessimisme par toi exprimé
ose connaître ce que sont les réalités.
ce que tu présentes comme étant la vie
existe encore une fois parti.
ils deviennent des existences énergétiques
qui vivent avec toi dans d'autres logiques.
pense à ces présences dites invisibles
et tu percevras d'eux, pleins de sensibles.
ai-je attisé tes curiosités ?
en MP je peux te les expliquer.

 
Dianthus
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
9 février 2019
Dernière connexion
9 septembre 2019
  Publié: 19 févr 2019 à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton message samamuse
Rien de pessimiste dans mes pensées, juste une vision différente de la mort
J'accepte l'absence, elle n'empêche pas la présence de mon père dans mon quotidien

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 19 févr 2019 à 03:13 Citer     Aller en bas de page

depuis mon absence définitive refusée par l'énergie vitale (que beaucoup appelle DIEU) en décembre 2012, mes perceptions et accompagnements énergétiques actuels, ont en moi d'autres dimensions.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
518 poèmes Liste
23606 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 24 févr 2019 à 14:37 Citer     Aller en bas de page

Difficile d'accepter ces départs, j'avais tant à leur dire à mes parents…
Toutes mes affectueuses pensées vont vers toi.
Je sais que ce vide doit beaucoup t'affecter. Je le comprends.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 739
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0273] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.