Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 30
· Wilhelm
13258 membres inscrits

Montréal: 16 oct 08:50:50
Paris: 16 oct 14:50:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ça use, vous savez! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
143 commentaires
Membre depuis
27 février
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 6 oct à 05:08
Modifié:  6 oct à 12:52 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Il y a des métiers qui vous usent la tête
D’autres qui font craquer vos membres sous la pression
Il y en a d’autres qui vous emmènent loin du monde
Mais qui créent un grand vide d’humanité

Moi, j’ai choisi deux métiers, alors vous imaginez
L’état structurel de mon corps? Comme une tour Eiffel !
Ah ! J’en ai pris des enfants dans les bras, à bout de bras
Quémandant l’amour fou, à grande bordée de neige !

J’en ai pelleté des bisous des câlins
Pour réconforter, apaiser, endormir!
Avec le temps, ça fait des plis aux lèvres
Des bras endoloris et des plaies de brioches

Voyant mon corps se disloquer peu à peu
J’ai choisi d’aller vers son opposé
Du plus jeune, je suis allée au plus vieux
Croyant donner repos à mon corps pelé

J’avais tout faux ! J’ai usé mes oreilles
À écouter jour après jour, à entendre l’ennui
À supporter leurs propres faiblesses du corps
Leurs détresses, leurs peines, leurs grandes déceptions

J’en ai pêché du courage, du réconfort, de l’espoir
Pour les donner sans prescription, à grande dose
Avec le temps ça use le cœur, les yeux et les larmes
Ça vous sidère, de voir tant de misère humaine

Alors si à ma retraite je suis désarticulée
Le dos voûté, les genoux réticents
Que j’ai la larme à l’œil, le geste lent
C’est que j’aurai aimé, peut-être un peu trop fort

  Fée de blé
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
495 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 6 oct à 08:51 Citer     Aller en bas de page

Voilà un très beau message, évoquant ces métiers liés à la jeune enfance et à celle du 3e et 4e âge.
Vous avez su résumer en 28 vers tant d'attention et de don de soi.

Lucas

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
1868 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 6 oct à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir fée de blé

Oh combien je te suis, dans tous les sens du terme, pour avoir bifurqué et avoir pris ces mêmes chemins ! Chemins qui m'ont décimée et conduite en invalidité quelques années avant ma retraite effective... Alors, la retraite, qu'en verrais-je ? A la volonté de Dieu.

Ainsi, si ce n'est pas fiction, je n'ai qu'un seul conseil à te donner : Pense à toi, prends soin de toi, sois un peu égoïste, car trop aimer, trop donner tue à petit feu ! Je ne regrette rien de tout ce que j'ai accompli mais ce surplus d'investissement m'a, comme tu le dis si bien, " disloquée, désarticulée..."

Au demeurant, tu nous offres, comme à ton habitude un très beau poème qui m'a profondément émue.
Merci à toi fée de blé.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 7 oct à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Ton pseudo te va si bien, il faut être un peu fée pour donner autant.

  SHElene
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
143 commentaires
Membre depuis
27 février
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 8 oct à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Lucas, Shelene et Maw. Les ainés sont souvent en grande déficience d'affection et d'attention, leur donner un peu d'amour leur redonne le goût de vivre. promis Mawr je ferai attention à moi,merci de ton message parlant

  Fée de blé
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
581 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 8 oct à 05:27 Citer     Aller en bas de page

Bravo à toi qui a donné de ta personne aux enfants et personnes âgées, ça doit laisser de beaux souvenirs. C'était au moins un travail utile, sans doute avec ses limites mais tout de même d'une belle générosité.

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
897 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 9 oct à 21:07 Citer     Aller en bas de page

fée de blé,
Un beau poème qui montre à quel point vous êtes altruiste et prête à donner le meilleur de vous même aux autres.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
819 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: Aujourd'hui à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Je ne l'avais pas vu fée de blé mais quel beau texte ! Vibrant d'amour, et de tendresse... Merci vraiment, de ce partage et au plaisir de vous lire,

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 127
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0330] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.