Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 751
Invisible : 0
Total : 754
· antonio35 · ypup · Flora Lynn
13130 membres inscrits

Montréal: 20 févr 10:38:16
Paris: 20 févr 16:38:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Passion 2: Du prétoire au chemin de croix Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
933 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
6 février
  Publié: 3 oct 2019 à 08:33
Modifié:  6 oct 2019 à 17:26 par Jacques-Marie JAHEL
Citer     Aller en bas de page

Du prétoire au chemin de croix

Après qu'on l'eût jugé, les soldats, au prétoire,
Se gaussèrent de Lui ; le couvrant d'un manteau,
Lui mirent dans la main un flexible roseau :
"Fais le roi à présent ! Et montre-nous ta gloire !"

Sardonique, montait le rire des soudards,
Quand de l'humiliation, ils tressaient la couronne
De ce roi sans royaume et sans auguste trône,
Et la couronne ceinte avait d'horribles dards.

Poussé hors du prétoire - Oh, la terrible arène !-
Par les exécuteurs de sa flagellation,
Il dut traîner sa croix jusqu'à son affliction,
Si bien que l'on requit un homme de Cyrène.

Quand on le releva, Il chancelait encor
Du poids de sa détresse, et les épines noires,
De l'odieuse couronne, étaient les offertoires
D'un sang sacré versé aux ombres du décor.


1er octobre 2019


 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
2208 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
20 février
  Publié: 3 oct 2019 à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jacques-Marie,

Une magnifique suite sur " La Passion " que vous nous offrez à la lecture. J'aime beaucoup votre versification et vous lire est un plaisir.

Merci pour cet émouvant partage. Au plaisir d'une prochaine lecture.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16002 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 février
  Publié: 3 oct 2019 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Farid
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
11 janvier 2019
Dernière connexion
8 février
  Publié: 3 oct 2019 à 12:46
Modifié:  3 oct 2019 à 14:58 par Farid
Citer     Aller en bas de page

Jacques-Marie,

Marcher dans Ses pas par tes mots et malgré la Passion ça n'est pas triste. Car nous savons aussi que le monde reprendra des forces lorsqu'aux portes de la mort Jésus sera Christ ; Jésus sera cet instant, ce jour et pour toujours, le cœur du monde. C'est là la force, c'est là la dimension du Christ, Aimer toujours !

Aimer parce que c'est possible, Aimer parce que c'est nécessaire, Aimer parce que c'est la seule Loi, Aimer car c'est le seul vrai Don de soi.

MERCI de nous avoir rappelé qu'Aimer c'est parfois souffrir, souvent pardonner, même si ça n'est pas toujours facile...



 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13744 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 février
  Publié: 3 oct 2019 à 15:59 Citer     Aller en bas de page

Une autre écriture des évangiles et du chemin de croix.
C'est un poème dans lequel j'ai aimé me plonger. Merci.

 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2570 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
18 février
  Publié: 3 oct 2019 à 19:46 Citer     Aller en bas de page

Très réussi...

 
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
933 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
6 février
  Publié: 6 oct 2019 à 06:45 Citer     Aller en bas de page


Merci,

- Mawr
- mido ben
- Farid
- Adamantine
-SienKiewicz

pour vos appréciations diverses qui m'ont permis de croire que tout n'est pas perdu pour le monde futur.

Amitiés sincères.
JMJ

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1041 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
20 février
  Publié: 9 oct 2019 à 19:15 Citer     Aller en bas de page

Jacques-Marie JAHEL,
Votre poème est très marquant et nous sensibilise à l'ampleur du sacrifice de Jésus dont la souffrance est innommable:"Il chancelait encor
Du poids de sa détresse..."Il montre aussi la cruauté des hommes qui au lieu d'avoir de la compassion à son égard, ont un comportement moqueur:"Sardonique, montait le rire des soudards", ce qui prouve bien qu'ils sont loin d'apprécier à sa juste valeur ce sacrifice qui nécessite encore davantage de courage pour son accomplissement.
Amitiés sincères

,

  Flora Lynn
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
933 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
6 février
  Publié: 11 oct 2019 à 11:36 Citer     Aller en bas de page


Flora Lynn,

Vous avez l'art et la manière d'analyser et de commenter les textes avec une intelligence d'une grande acuité et j'en suis fort honoré.

Avec mes sincères amitiés.

JMJ

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 309
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0374] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.