Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 31
· Wilhelm
13258 membres inscrits

Montréal: 16 oct 08:46:47
Paris: 16 oct 14:46:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Long voyage Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Zilcah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
1er janvier
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 9 oct à 00:20 Citer     Aller en bas de page

Dans la série "la vie c'est comme..."

"...faire un long voyage"

La première chose à faire est de choisr le lieu
Ne pas viser trop haut pour cette destinée
La vie ne distribue pas toutes les cartes au mieux
Et il est illusoire de vouloir s'obstiner
A cibler une lune qui serait à mille lieues
De l'endroit idéal pour ne pas se ruiner
Ne pas devoir stopper le voyage au milieu
Comme une pauvre abeille sans rien à butiner

Pour bien s'y préparer miser sur un ancien
Ayant déjà connu ces contrées éloignées
Il sait tout de l'endroit comme si c'était le sien
Les bons, les mauvais coins et peut en témoigner
Ne pas avoir à vivre comme un vulgaire martien
Dans un lieu inconnu sans être accompagné
On se sent tout petit, comme un liliputien
Risquant à chaque instant de se faire empoigner

Il faut ensuite savoir comment faire ses bagages
Quelle taille de valise, quelles affaires emporter
Tout dépend à la fois du type de voyage
Et de l'endroit choisi pour se faire transporter
Un balluchon trop grand risquerait le largage
Une malle trop remplie aurait à supporter
Pendant tout le trajet, les risques de tangage
Il ne faut emmener que ce qu'on va porter

Après un long trajet, quand on arrive sur place
Si le décor n'est pas aussi bien qu'attendu
Qu'importe le climat, sous le feu ou la glace
On peut toujours trouver des choses inattendues
Pas besoin de choisir un train en première classe
Ses décors assurés, son confort prétendu
Pour profiter au mieux pas besoin de palace
Il suffit de vouloir, pour être détendu

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
1868 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 9 oct à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Zilcah

Une très belle philosophie de la vie en la comparant à un voyage ! J'ai beaucoup aimé ta manière de nous exposer ta façon de penser et tu as tout à fait raison !
Nous nous encombrons de trop de choses qui ne servent à rien alors que tout est bien plus simple... il s'agit de bien penser, faire le tri et le bon choix ! Mais malheureusement il faut croire que le principe de base de l'être humain en général est :

"Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !" Et c'est là que nous avons tout faux !

" Pour profiter au mieux pas besoin de palace
Il suffit de vouloir, pour être détendu"

Merci pour ce rafraichissement de mémoire... reste à l'adopter urgemment !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Zilcah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
1er janvier
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 9 oct à 16:18 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Mawr,
Merci pour ce commentaire.
Il y a plein de petites choses comme ça qu'on sait mais que le monde qui nous entoure peut nous faire oublier...
Une petite piqûre de rappel ne peut faire de mal ni à celui qui l'écrit, ni à celui qui le lit.

Amicalement,
Zilcah

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 82
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0171] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.