Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 355
Invisible : 0
Total : 358
· mido ben · Bombadil
Équipe de gestion
· Ashimati
13290 membres inscrits

Montréal: 21 jan 11:43:48
Paris: 21 jan 17:43:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Tu ne le sais pas. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
K.O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 27 févr 2019 à 18:09 Citer     Aller en bas de page

Lady Gaga- I'll Never Love Again


Crois-tu qu'un jour nous serons heureux?
Que de nos blessures de nos loupés de nos morsures
nous nous relèverons plus forts même si la vie est dure?

Est-ce qu'il t'arrive de penser à moi lorsque tu doutes
et que le jour te dresse d'insurmontables armures?

Est-ce que ton cœur à ma présence se perce
De croire qu'il est possible d'y avoir une adresse
D'y avoir un refuge quand contre toi tout se dresse?

Est-ce que tu penses à moi dans les larmes de ton whisky?
Que je suis ton rempart à l'hypocrisie de la vie
Mes bras comme des ailes prêts à t'enlacer lorsque
tu plonges dans le vide?

Tu ne le sais pas mais je suis là à penser à toi
quand la vie fait trop de bruit

Que tes insomnies viennent te brûler les tempes
à grands coups de pourquoi et sur tes joues
j'y laisserais mes lèvres comme un rêve
comme une trêve à ce qui nous met à genou

Je t'aime comme on dessine un arc-en-ciel
des couleurs en pagaille dans notre bordel

Je veux vivre même si c'est irréel
de croire qu'on peut ensemble
atteindre le ciel

rien que toi
rien que toi

posé sur l'arc de mon sourire
à en faire blêmir
le destin et ses vampires.


Tu ne le sais pas mais je suis là à penser à toi
quand la vie fait trop de bruit...



image peso




 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
14729 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 27 févr 2019 à 22:09 Citer     Aller en bas de page

Qu'il est beau celui-là ma douce !

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
462 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
27 juillet 2020
  Publié: 28 févr 2019 à 03:37 Citer     Aller en bas de page

^MAGNIFIQUE

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
462 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
27 juillet 2020
  Publié: 28 févr 2019 à 03:37 Citer     Aller en bas de page

^MAGNIFIQUE

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4883 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 28 févr 2019 à 08:42 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est comme un miroir où chacun peut s'y voir dans son dénuement et son espérance.

jlouis

  Poésie, la vie entière
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2020
  Publié: 28 févr 2019 à 17:12 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir KO,

Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
5885 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 1er mars 2019 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Mon commentaire est banal, mais je rejoins les autres - j'aime - écriture instinctive, chaque mot par sa puissance évocatrice nous renvoie une claque de poésie.

Yvon

  YD
Forgotten Angel


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars 2019
  Publié: 1er mars 2019 à 09:34 Citer     Aller en bas de page


La poésie gagne en beauté par ici... Merci.

FA.

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
K.O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 3 mars 2019 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

merci pour vos mots qui font toujours du bien et Yvon c'est exactement ça, écriture instinctive, le texte a été écrit quasi d'une traite, la nuit est un refuge inspirant apparemment...

merciiiii



 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
535 poèmes Liste
24068 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 16 mars 2019 à 11:05 Citer     Aller en bas de page

Alors merci à cette nuit qui t'a si délicieusement inspiré.
J'ai beaucoup apprécié.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
K.O

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
346 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2016
Dernière connexion
24 septembre 2020
  Publié: 21 mars 2019 à 18:04 Citer     Aller en bas de page

merci Ode!

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1155
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0267] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.