Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 174
Invisible : 0
Total : 174
13178 membres inscrits

Montréal: 4 juin 16:16:33
Paris: 4 juin 22:16:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Poésie du silence. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
568 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 5 nov 2019 à 08:01
Modifié:  23 mars à 15:03 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Poésie du silence

Lorsqu'enfin, le silence
Immense :
Broder les mots
Sur du papier de soi.

Dans l'alcôve du corps
L'insaisissable poésie
Images si fragiles, éphémères
Évanescentes bulles
Les doigts brûlent du désir
De les effleurer.

Écrire.

Le poète trempe alors
Sa plume et sculpte
Dans l'eau pellucide
Des volutes d'encre irisée
Les mots se fondent...

Et revient le silence
Propice
À l'alchimie du verbe.

Puis le battement du pouls
La grammaire s'enrythme
Des mots polychromes
Fusent en bouquets
Et les syllabes, cymbales, claquent
Musique !
Jusqu'au point d'orgue
1 2 3 4 5 6, 1 2 3 4 5 6
Le maestro s'anime, enfin habité
Le poème sera signé.

Alors decrescendo
Les mots tirent leur révérence
Et s'effacent en chuchotis
Sur la pointe des pieds
Pour rejoindre le vent.

Plus de résonance
Fin de la séance
De nouveau le silence.

Tout un poème.

  MariePaule
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5606 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 5 nov 2019 à 09:25
Modifié:  5 nov 2019 à 09:26 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Chère Marie-Paule,

Quel grand plaisir de relire ta poésie finement ciselée.
La marque Allantvers à nouveau présente sur LPDP c'est un joli cadeau.

Sur le fond... oui, c'est un peu tout cela le mystère de l'émergence de la poésie.

Bien (re)venue sur la passion des pouet-pouet !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12256 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 5 nov 2019 à 11:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Allantvers

...
Broder les mots
Sur du papier de soi.

...



J'aime beaucoup !

Bienvenue sur LPDP, en voisine

Au plaisir de te lire !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
PaulMUR

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
190 commentaires
Membre depuis
17 avril 2019
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 5 nov 2019 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Tout un art.

 
ami_des_vers

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2019
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 6 nov 2019 à 01:14 Citer     Aller en bas de page

Jolie broderie

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
568 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 6 nov 2019 à 01:36
Modifié:  6 nov 2019 à 01:39 par Allantvers
Citer     Aller en bas de page



JB

Maschoune

PaulMUR

ami des vers


Un grand merci à tous, d'avoir posé vos mots sous les miens.

  MariePaule
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 7 nov 2019 à 06:55 Citer     Aller en bas de page

De merveilleuses images pour raconter la genèse d’un poème. Petite mélodie verbale qui se mélange un court instant au silence. Amicalement, Georges.

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
568 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 7 nov 2019 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tychilios
De merveilleuses images pour raconter la genèse d’un poème. Petite mélodie verbale qui se mélange un court instant au silence. Amicalement, Georges.



Merci infiniment !

  MariePaule
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
780 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 13 nov 2019 à 09:39 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cette agréable lecture, un peu d'humour, un brin de légèreté et un poème qui résonne dans le silence. J'aime beaucoup.

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
568 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 14 nov 2019 à 01:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Fried
Merci pour cette agréable lecture, un peu d'humour, un brin de légèreté et un poème qui résonne dans le silence. J'aime beaucoup.



Merci à toi, Fried, d'avoir apprécié !

  MariePaule
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 3 déc 2019 à 02:43 Citer     Aller en bas de page

Je trouve le rythme très agréable et le cheminement des images très juste...Pour une lecture qui se fait toute seule, avec un plaisir énorme. Et cette conclusion qu'on peut interpréter comme parlant du poème qui vient de naître, mais aussi du tien. J'aime cette subtilité avec une expression non dénuée d'humour.
Amicalement.
pyc.

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
568 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 3 déc 2019 à 02:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
Je trouve le rythme très agréable et le cheminement des images très juste...Pour une lecture qui se fait toute seule, avec un plaisir énorme. Et cette conclusion qu'on peut interpréter comme parlant du poème qui vient de naître, mais aussi du tien. J'aime cette subtilité avec une expression non dénuée d'humour.
Amicalement.
pyc.



Des commentaires comme celui-ci on en voudrait chaque matin !
Merci infiniment, pyc, pour ces mots très sympathiques.


Bibises
MariePaule

  MariePaule
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 442
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0974] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.