Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 12
13108 membres inscrits

Montréal: 13 nov 21:50:39
Paris: 14 nov 03:50:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ap.3-12 Les cavaliers de l'apocalypse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Helios
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
383 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 6 nov à 00:13
Modifié:  7 nov à 13:04 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

L’Apocalypse est une suite de fulgurances hallucinatoires, ce récit s’inscrit pourtant dans le registre de nos textes fondateurs. Cependant, présenté dans une traduction littérale trop sévère ou laborieuse, il perd beaucoup de son attrait originel. Tout en étant athée, j’ai voulu révéler son lyrisme étonnant. J’ai transposé l’œuvre de Jean en respectant le contenu et l’esprit dans un recueil de 132 quatrains, divisé en douze volets. Voici donc le 3ème, je souhaite une bonne lecture à ceux qui iront au bout de la transcription de cet incroyable ouvrage.





Les cavaliers de l’Apocalypse


Sept amples rubans rouges ceignent un livre sacré,
Noués dans une cire, autant de fois scellée.
On cherche un être pur, dans la noble assemblée,
Plus vertueux encore que tous ces messagers.

De tous, seul le plus sage saura les séparer.
Distingué sans ambages, l’Agneau est désigné,
Et le geste serein, le regard éclairé,
Il avance la main pour rompre les cachets.
-
Au premier sceau rompu, un galop inquiétant
Annonce la venue d’un destrier ardent,
Ses lourds sabots martèlent le sol noir empoudré,
Sous sa robe arborant un blanc1 immaculé.

Le cavalier muni d’un grand arc d’airain
Forgé dans un pays aux horizons lointains
Parade dignement, dirigeant sa monture ;
Le front haut, couronné, il montre fière allure.
-
À la seconde empreinte, un coursier apparaît,
La robe flamme rousse, puissamment harnaché.
D’un bras impétueux, son cavalier brandit
Une épée écarlate aux reflets de rubis.

Sa cape sombre est lourde, toute imprégnée de sang,
Elle rappelle aux humains l’ultime jugement.
Nuit et jour on le voit chevauchant sur la plaine,
Semant sur son passage le chaos et la haine.
-
Au troisième scellé, surgit un cheval noir,
Son cavalier sévit depuis l’antique histoire.
Au deuxième équipage, il emboîte le pas,
Portant une balance2 suspendue à son bras.

Quatre hommes le contemplent, qui parlent de famine,
Les affres du malheur étreignent leur poitrine.
Les justes et les pécheurs seront départagés,
Chacun selon son dû sera rétribué.
-
Comme l’Agneau délie le quatrième sceau,
Dans l’air empuanti qui frôle les tombeaux,
Une rosse famélique d’un vert cadavérique
Vient annoncer aux hommes leur destinée tragique.

Son cavalier cruel voyage sans répit,
Portant dans sa besace tous les maux réunis.
Son Empire, qui s’étend sur le quart de la terre
Entraîne, derrière lui, les démons de l’enfer.

***

1- La couleur fait sans doute référence aux chevaux des Parthes, peuples de cavaliers envahisseurs, apparentés aux Scythes
2- On attribue à cette balance la symbolique de la valeur des aliments.



Tous droits réservés

 
Allantvers Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
3 novembre
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 6 nov à 01:58
Modifié:  6 nov à 02:47 par Allantvers
Citer     Aller en bas de page

Très impressionnée par ton talent, au fil de mes lectures.
Brillant !

  MariePaule
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
1528 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 6 nov à 14:43 Citer     Aller en bas de page

Merci Georges. Toujours aussi impressionné. J'aime beaucoup cette série.

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Helios
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
383 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 7 nov à 04:57 Citer     Aller en bas de page

_Merci allant vers pour ce gentil encouragement ce texte intéressera peut-être moins de lecteurs que ceux qui me suivent sur des sujets plus «glamour », mais il me tient particulièrement à cœur. Il compose l’épilogue versifié d’un long roman historique que je suis en train de corriger. Merci pour cette visite, la qualité de précédents commentaires la rend plus précieuse encore. Amicalement, Georges.
_ Merci Jean Claude pour ta fidélité sur cette transcription, tu ne peux imaginer à quel point cela me touche, j'espère que tu apprécieras la suit tout autant, amicalement, Georges;

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5114 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 7 nov à 12:00 Citer     Aller en bas de page

J'essaye de suivre... mais ton érudition est fabuleuse. tu nous offres un plus de culture sur le site est c'est un aubaine. - merci -

Amitiés

Yvon

  YD
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Helios
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
383 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 8 nov à 06:03 Citer     Aller en bas de page

Cher Yvon ce merveilleux compliment me touche profondément. Je découvre sur ce site des personnes sensibles et cultivées, tu fais partie de celle-là. J’espère que la transcription de ce texte essentiel permettra à un bon nombre de lecteurs de découvrir un des éléments fondateurs de notre civilisation. Mon plus grand espoir est que tu ne lasses pas des prochains épisodes, il en reste neuf. Amicalement, Georges.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 202
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0267] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.