Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 450
Invisible : 0
Total : 451
· hindou
13315 membres inscrits

Montréal: 27 jan 17:34:29
Paris: 27 jan 23:34:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Rencontre autour de l'Alexandrin :: Trois quatrains amoureux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
322 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 2 nov 2020 à 03:12
Modifié:  7 nov 2020 à 11:40 par monthery
Citer     Aller en bas de page

I


Tes yeux sont le tapis de soie où je me pose
rêvant à la lumière insolite là close
à tout ce qu’ils ont vu et que je ne vis pas.

Ô ces regards que loin de moi tu dissipas !


II


J’aime tes pas démarche enfantine d’accords
sur quel rythme précieux se balance ton corps ?

J’aime ta voix et le rire qui s'y mélange
le bruissement de l’aile et le souffle de l’ange.


III


Ma chère âme en vacance adorable se dore
au soleil de l’Espagne où mijote le More.

Mais moi je suis seul à Paris où tout est gris
puisque tu n’y es pas et le vin tout aigri.



 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5898 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 2 nov 2020 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Le regard, les pas, la voix et le souffle...
La séparation et l'éloignement inspirent de
beaux alexandrins.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
1692 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 2 nov 2020 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

La vacancière (a)dorée et le parisien grisé...
J'ai aimé vous lire Monthery

  SHElene
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18719 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 2 nov 2020 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

Un problème à deux corps que l'absence, elle vous a bien inspiré en tout cas.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
732 poèmes Liste
15656 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 3 nov 2020 à 04:42 Citer     Aller en bas de page


C'est beau dire bien pour raconter rien ...


amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
322 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 3 nov 2020 à 05:35
Modifié:  9 jan à 04:50 par monthery
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lacase, SHElene, Bestiole, je vous remercie d'avoir aimé ces vers écrits avec amour,

Galatea belga, bien dit comme commentaire!

à tous bien amicalement,

m.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
501 poèmes Liste
10057 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 4 nov 2020 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Citation de Monthery
Mais moi je suis seul à Paris où tout est gris
puisque tu n’y es pas et le vin tout aigri.



Je suis bien d'accord et seul en sans accord, le vin est tout gris comme le ciel de Paris. Tout est dit !!

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
322 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 6 nov 2020 à 00:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Catwoman, merci et à votre santé (en cette période, plus que jamais!).

m.

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
1933 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 9 nov 2020 à 03:41 Citer     Aller en bas de page

Une belle façon de parler de l'absence, j'aime beaucoup le premier quatrain très évocateur

  Critiques acceptées
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
322 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 9 nov 2020 à 09:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Xenia, l'absence, vous ne croyez pas si bien dire, mais la poésie la comble,

m.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 269
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0327] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.