Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 46
Invisible : 1
Total : 47
13167 membres inscrits

Montréal: 5 août 09:48:57
Paris: 5 août 15:48:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'autre rive Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
793 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
1er août
  Publié: 21 nov 2019 à 11:37
Modifié:  22 nov 2019 à 03:42 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page



Approchant d’un soupir la rive de ma peur

portée par la brume lente dans sa langueur,

en fin d'automne dans cette forêt profonde

du silence surgit l'homme passeur des mondes.


Voyez-vous ces lueurs chatoiements d'autres rives ?

Je partirai sans heurt, estompé en dérive.


Alors s'avancera cette barque sur l'onde

remous disséminés fines paillettes d'or.

Délaissant ainsi tous les grondements du monde,

serein je passerai le Styx sans un remords.



(Photo que j'ai prise près d'Orbais l'Abbaye dans la Marne)

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
2840 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
5 août
  Publié: 21 nov 2019 à 13:29
Modifié:  21 nov 2019 à 13:29 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fried,

Chapeau bas et pour ta poésie et pour ta photo qui l'illustre parfaitement... on peut voir se dessiner "l'ombre du passeur " à travers cette brume ! Vraiment superbe

Ce "départ" pour cet autre monde est tout en sérénité et en douceur, puissions nous connaitre, le moment venu, une telle quiétude ! Le plus tard possible, mais de cette manière, la mort ne fait plus peur...

Merci pour ce beau partage.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12406 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
5 août
  Publié: 22 nov 2019 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

Un poème joliment tourné en parfaite adéquation avec la photo : merci tout plein Fried !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1264 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 22 nov 2019 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Texte et image s'épousent à merveille

Il y a quelque chose de très abstrait, quasi impressionniste ou du moins éminemment pictural qui lie les deux... j'aime beaucoup !

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
311 poèmes Liste
5601 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
4 août
  Publié: 22 nov 2019 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

Joliment dit, personne n'est revenu de l'autre rive, pour nous dire si c'est mieux... alors on va y croire ! c'est certainement mieux (rire)

Amitiés
Yvon

  YD
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
1er août
  Publié: 22 nov 2019 à 18:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Fried,
Un jolie traitement de la camarde ( qui ne m'a jamais pardonné d'avoir semé des fleurs dans les trous de son nez me poursuit d'un zèle imbécile…) dans une ambiance onirique à souhait…
Mais prenez votre temps et partagez nous encore d'aussi jolie texte et cliché (magnifique d'ailleurs ce coin d'Orbais).
Amicalement
Philippe

  Ori
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
5 août
  Publié: 22 nov 2019 à 19:08 Citer     Aller en bas de page

Jolie poésie aux accents mythologiques. Novembre inspire parfois des pensées funestes, sur l’autre rive tu adresseras mes amitiés au Fils de la Nuit, Thanatos... En attendant, porte-toi bien quand même. Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
793 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
1er août
  Publié: 23 nov 2019 à 03:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tychilios, merci de ta lecture et je ferais part de ton amitié au fils de la nuit. Je me porte bien, c'est juste que j'avais invité des personnes âgées de ma famille et on a parlé de la mort, ces personnes me disaient être prêtes à passer sur l'autre rive. Danc ce poème j'ai essayé de me confronter à cette idée.
Bonjour Ori,
Merci pour votre appréciation et oui je vais prendre tout mon temps et je jure de ne mourir qu'à la dernière minute.
Bonjour Yvon, oui cette image d'autre rive laisse imaginer qu'il y a autre chose.
Merci Nico,
Effectivement je me dis souvent que le poème et la photo sont un tout.
Merci à toi Maschoune,
Merci Mawr, promis juré le plus tard possible :-)

 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
617 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
4 août
  Publié: 23 nov 2019 à 06:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Fried, la photo que tu as choisie s'accorde parfaitement avec l'atmosphère de ta poésie et les images qui naissent à chaque vers. Cette autre rive que tu évoques ici peut peut-être atténuer les craintes de certains face à la mort, et dans le doute, souhaitons de l'atteindre le plus tard possible... Amitiés, Lucie.

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1328 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 23 nov 2019 à 21:42 Citer     Aller en bas de page

Fried,
Une atmosphère brumeuse qui a quelque chose d'étrange en ce qui concerne le poème et la photo et qui convient très bien avec le thème du poème.J'apprécie la manière sereine dont vous traitez ce départ pour l'autre rive.Cela aide à avoir moins d’appréhension.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Post Scriptum
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2019
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 24 nov 2019 à 00:44 Citer     Aller en bas de page

Une photo qui pourrait très bien représenter les marais de l'Achéron et un texte empreint d'une grande sérénité en ce qui concerne la rencontre finale avec Charon.

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
667 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
5 août
  Publié: 25 nov 2019 à 00:55 Citer     Aller en bas de page

L'ultime traversée, tout en sérénité et poésie..
Je souhaite à chacun de la vivre dans un état de paix pareille à celle qui émane de ton poème.

MariePaule

  MariePaule
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1902 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
4 août
  Publié: 29 nov 2019 à 04:02 Citer     Aller en bas de page

Un beau moment de lecture qui touche à l'intemporel,

  Critiques acceptées
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
3555 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 29 nov 2019 à 14:22
Modifié:  29 nov 2019 à 14:24 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Merci pour la "remontée" de Xenia...un univers que j'aime, avec sa brume qui laisser voguer l'esprit dans un corps qui s'efface, fantomatique...

Amités...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
793 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
1er août
  Publié: 9 déc 2019 à 00:19 Citer     Aller en bas de page

Merci Lucie, Flora, Post Scriptum, Marie-Paule, Xenia, Riaga et Lian de vos lectures et comentaires :-)
Francis

 
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
829 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 9 févr à 19:31
Modifié:  9 févr à 19:34 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Superbe !! Et quel plaisir cela a dû être de photographier ce que la Nature nous offre comme occasion de béatitude devant elle !!!
Pour changer de mes "vive les chats/musique/poésie" : vive la photographie !!


D'ailleurs la voyez-vous ? Silhouette cambrée
Laissant désirée ma place dans la barque,
à demi habillée par la brume qui l'écharpe
cette fille consanguine, maîtresse de Charon
je vois, dans son geste charmant l'invitation
en braise des charbons : hypnotique Océanide

_Argynne A

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
793 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
1er août
  Publié: 10 févr à 01:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Argynne, pour ce commentaire sympathique.
Je la devine un peu cette silhouette et j'avoue que curieux de nature j'aimerais la voir de près.

 
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
829 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 10 févr à 03:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de Fried
Merci Argynne, pour ce commentaire sympathique.
Je la devine un peu cette silhouette et j'avoue que curieux de nature j'aimerais la voir de près.




bel accompagnement

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 404
Réponses: 17
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0388] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.